• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Rounga

sur Féminisme et inversion des genres


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Rounga Rounga 25 janvier 2014 17:40

Si vous aviez été attentif, vous auriez remarqué que dans mon article, j’écris que la suggestion, le compromis, l’égalité et la séduction sont des valeurs féminines, et non pas les valeurs des femmes. Il y a là une énorme différence de sens. Le fait de définir des valeurs masculines et des valeurs féminines ne signifie pas attribuer à chaque individu d’un genre déterminé celles-ci ou celles-là, mais de décrire une polarité essentielle qui existe dans le domaine des valeurs. Des femmes peuvent très bien manifester des caractéristiques très viriles, de même que des hommes peuvent se révéler très féminins. Cependant, il convient de reconnaître que, de fait, statistiquement, les valeurs masculines se retrouvent davantage chez les hommes, et les valeurs féminines davantage chez les femmes. On pourrait développer pour expliquer les raisons de cela.
Je ne pense pas qu’on puisse me contredire sur la consommation. Les hommes sont moins enclins que les femmes à s’acheter une paire de chaussures par semaine que les femmes, c’est ainsi. Cependant, je ne nierai pas qu’il existe un marketing masculin qui s’adresse davantage au côté enfant qui doit sommeiller en chaque homme. Il n’y a qu’à voir les rasoirs aux allures de voiture de course que les pubs nous présentent. Quoi qu’il en soit, il s’agit encore de dévirilisation, et il en est de même pour les publicité faisant appel aux instincts basiques, ceux-ci étant plus proches de la part animale de l’homme que de la virilité.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès