• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Rounga

sur Darwin : la théorie de l'évolution et la génétique humaine


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Rounga Rounga 30 octobre 2015 11:20

@JL
Comme une mouche se rue sur la moindre parcelle de matière fécale, notre ami la mouche s’est saisi d’une petite phrase de Darwin dont la formulation peut être prise dans un sens absurde. Si Darwin n’était pas un crétin fini, il devait sûrement avoir conscience qu’un nombre illimité d’espèces n’a pas pu voir le jour dans un monde fini, mais il a exprimé le fait que, selon sa théorie, toutes les nuances possibles d’une espèce à une autre ont dû exister. Darwin ne dit pas ici que ces nuances sont en nombre infini, mais il pose qu’il doit nécessairement exister une continuité entre elles. Mais la lecture fautive de la mouche n’est pas la seule partie inepte du commentaire, la seconde partie de l’argument (les scientifiques auraient dû trouver toutes les nuances dans les fossiles) est tout aussi spécieuse.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès