• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de beo111

sur Evergreen et les dérives du progressisme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

beo111 beo111 11 juillet 08:50

@Belenos

Ça c’est ce que vous dîtes car vous êtes dans l’enseignement ; donc c’est dans votre rôle d’en imposer à vos élèves afin d’asseoir une certaine autorité qui facilitera la transmission des savoirs.

Moi je suis dans l’informatique, donc les machines m’obéissent au doigt et à l’œil (au doigt surtout), peu importe que j’étais con à bouffer du foin il y a quelques années, je n’ai pas besoin d’en imposer en écrivant un roman personnel (allusion au concept de roman national).

Plusieurs choses m’ont bien plu dans cette vidéo. Déjà la narration, je suis très sensible à la qualité de la narration. En particulier ici le positionnement par rapport au sujet. L’auteur a "étudié" dans cette université, donc il sait de quoi il parle. Mais d’un autre côté une certaine distanciation est nécessaire, c’est ce qui est fait lors de la montée dans le canoë, ou la barque je ne me souviens plus exactement, l’essentiel est que face à une situation particulièrement toxique (des gens normalement détenteurs d’une autorité se font mener en bateau) l’individu sain d’esprit se retire, de peur d’être contaminé.

Cela me rappelle d’ailleurs la saine réaction de Marine Le Pen et de Nicolas Dupont-Aignan qui ont quitté l’hémicycle lorsque Justin Trudeau est venu leur vendre le CETA. D’ailleurs, si yen a qui veulent qui veulent étudier quelques mongoliens qui l’ont pas quitté l’hémicycle à ce moment là, une séance publique est prévue ce mardi 16 juillet de 17h à 20h devant l’Assemblée nationale, place Édouard Herriot.

Ce que j’ai beaucoup aimé aussi ce sont les méchants, car j’aime bien m’y identifier. Là d’ailleurs je partage avec eux une une obsession très malsaine pour la politique politicienne et je dois avouer que je suis en admiration devant leur posture. Les mecs n’ont même plus besoin de s’embarrasser des artifices de la novlangue, ils émettent direct en double-pensée, je suis admiratif.

Et surtout je me sens vraiment en sécurité quand ils déambulent dans l’université avec leurs battes de base-ball, là vraiment les vaches sont bien gardées.

De toute façon sans les méchants ils n’y a pas d’action donc pas de narration et moi j’aime bien la narration.

Alors oui ya une morale à la fin, pffff, la morale, bon allez je vous laisse j’ai du boulot.

Ah non, j’allais oublier le juif qui souffre beaucoup, comme quoi les vaccins contre le show ananas sont parfois pires que le mal.

Méfiez-vous des vaccins !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès