• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

beo111

beo111

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 09/05/2018
  • Modérateur depuis le 11/02/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 19 310 246
1 mois 0 11 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 45 17 28
1 mois 2 0 2
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    beo111 beo111 8 décembre 18:41

    Merci pour le résumé, cela me dispense de regarder la vidéo.

    Perso je pense que le RIC n’est pas une bonne idée en France, j’ai d’ailleurs écrit une série de trois articles sur agorarouge à ce sujet, la lettre à Maq, la critique d’ordre général, puis son volet culturel.

    Bon, mes articles n’ont pas eu l’effet escompté, MaQ m’a battu à plate couture, que ce soit à l’applaudimètre, au nombre de vues, d’étoiles, etc., je reconnais bien volontiers ma défaite de papier, mais il n’en reste pas moins qu’à mon avis le RIC au final c’est comme l’élection présidentielle au suffrage universel direct. C’est vendeur mais au final cela resserre l’étau dictatorial.

    Par contre rien à voir avec la Suisse effectivement, qui d’après l’ONU est dans le top 10 des pays où il fait bon vivre, selon 17 critères. Là bas le RIC n’a pas eu à restreindre les libertés individuelles, car ce dispositif s’intègre harmonieusement dans la culture politique et dans la culture tout court.

    Mais, je le répète, la Suisse n’est pas la France.



  • 1 vote
    beo111 beo111 22 novembre 22:33

    @medialter

    "[...] et encore, pour ceux qui ne la font pas devant le pastis."

    Oh c’te mauvaise langue smiley

    "Regardez simplement le nombre ridicule de lecteurs d’AV"

    Mais c’est pas grave ça, moi je me dis souvent qu’il faut faire comme si on était lu par 2 ou trois millions, tout en sachant qu’on est lu que par deux ou trois personnes.


  • 1 vote
    beo111 beo111 19 novembre 09:24

    @Chambon Frédéric

    Les ceusses qui sont en mode "plus jamais ça" pourront s’intéresser aux conduites à risque qui nous exposent aux situations démoniaques du film. Et là la conduite à risque d’un point de vue individuel c’est de ne pas s’intéresser suffisamment à sa propre mort, ne pas suffisamment la préparer. Et je n’entends pas ici par préparer succomber aux sirènes publicitaires, selon lesquelles "bon vivant rime avec prévoyant", mais s’intéresser un tout petit peu au sujet, sérieusement.

    Ce n’est pas par hasard que le film s’appelle Doctor Sleep. Docteur sommeil aurait été plus à mon goût, mais c’est vrai que ça ne sonne pas bien. Le marchand de sable alors, mais ce que j’ai compris l’expression a une connotation péjorative dans votre monde. Alors pourquoi pas le bon marchand de sable. Cela aurait centré l’attention du public sur le contenu positif de l’œuvre, à savoir que le passage de la vie à la mort est un passage délicat, et que les accidents qui peuvent se produire à ce moment ont des effets dévastateurs, la horde des démons emmenés par la bombe atomique n’en est que l’arbre qui cache la forêt.

    Oui c’est important de partir l’Esprit serein, détaché des contingences de la vie terrestre, en paix aussi, libéré des conflits sentimentaux qui nous lient aux vivants qui restent, car dans la mort le corps n’est plus rien, seul l’Esprit reste, et ce n’est pas une situation naturelle qu’il reste attaché parmi nous ici bas.

    Un film qui parle du sujet mais sans exciter les angoisses du public est l’adaptation du roman de Marc Lévy, "Et si c’était vrai ?". Je ne donnerai pas d’avis sur sa qualité cinématographique (perso j’ai bien aimé), mais les déboires d’entre deux mondes y sont bien présentés, de l’avis de gens qui se sont penchés sur la question.



  • 6 votes
    beo111 beo111 15 novembre 22:02

    Quelle classe ce mec !

    Là où il est il a sa place parmi les patriotes français.



  • vote
    beo111 beo111 14 novembre 22:24

    Tiens, j’étais allé à une action de ce type le 14 juillet 2015. En fait cela s’inscrivait dans une tentative de coup d’État d’Éric Fiorile, mais je sais pas pourquoi, ce jour là j’avais préféré me la jouer petite bite et participer à la manifestation déclarée en préfecture avec le groupe Baron.

    Donc on a essayé de s’introduire à BFM mais vu qu’on était pas assez nombreux ça l’a pas fait.

    Par contre on s’est bien marré à la fin, quand une quinzaine de cars de CRS se sont ramenés. Les forces de l’ordre sont sorties avec leurs vilaines matraques, et se sont déployées en rang le long du bâtiment de BFM. 

    Sauf qu’il n’y avait déjà plus aucun manifestant, on était déjà à 200 mètres de là, dans un café à siroter des bières smiley




Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès