• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de wendigo

sur Charles Manson, le démon d'Hollywood | ARTE


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

wendigo wendigo 26 août 20:28

@Norman Bates

 Ha ha ha, "norman Bates" ....muerto dé lolès, désolé de vous le dire ainsi mais bates n’est rien de plus qu’un pennywise, ou un lekther, qui n’ont pas oeuvré plus que dans des esprits délirants de scénaristes en manque de reconnaissance. Allons le réel c’est quand même plus concret. Quand on regarde ces grands hommes qui n’ont pas eu peur de se mouiller le maillot et de saloper le tablier en mettant la main à la pate. Un albert fish qui a porté les lettres de noblesse de cette passion jusqu’au rang d’art culinaire, un master shief de la tuerie, le Bocuse des SK, qui vous accommodait un enfant de 8 ans comme d’autres font des tartes aux cerises et n’hésitait pas à faire passer ses secrets de recettes aux parents des soupés ; ou encore ce cher Jeffrey Dahmer, qui joignait l’utile à l’agréable en mélangeant la science à la gastronomie. Faut avoir l’esprit bricoleur pour pratiquer une lobotomie à la chignole, ça nécessite un esprit curieux. Quant à Luis alfredo Garavito, "el Jefe", qui lui ne s’en servait pas pour jauger l’avoine ; le gaillard prenait son passe temps comme un travail d’usine, il ne versait pas dans le petit artisanat locale, il débitait à la chaîne, 139 morts reconnu avec un espoir de record à plus de 300 .... et pas du vieillard, que des produits frais de moins de 16 ans (au delà c’est dégueulasse comme dirait frédérique...).
A coté des ces braves gars, normanes bates n’est qu’une légende urbaine dont la fiction ne dépasse pas et de loin la réalité, on a jamais vu Hannibal lekther sodomiser la tête de sa mère et jouer au flechettes avec, ça nécessite un autre niveau que la simple psychose.
Plus sérieux, c’est vrai que le cinéma ne nous a jamais apporté un SK qui arrive au niveau de démence de tout ces tarés. Les SK nous montrent comme l’esprit humain peut être créatif.
 Désolé mon cher Norman, je ne désirais pas vous vexer, d’ailleurs le Wendigo aussi est un criminel de fiction. Toutes mes amitiés à votre mère, je ne voudrais pas la laisser en reste .....


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès