• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de medialter

sur "Chamanisme et physique quantique : Deux continents qui s'opposent ou bien s'épousent ?"


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

medialter medialter 6 décembre 2020 12:01

@LUCA
"mais bref, la découverte de la lentille oculaire par un ingénieur scientiste a quand même permis au trou noir d’être perçu"
*
Est-ce que tu te sens libéré pour autant ? J’ai rien contre l’avancée scientifique, dès l’instant où elle reste dans ses 18m en tant que bac à sable. Je le répète, c’est la méthode qui me semble délirante, ce n’est pas au chamanisme à se penser au travers de la science, mais à la science à se penser au travers du chamanisme.
*
La science n’est que la description de la matrice et de ses règles internes (elle ne sait même pas qu’il existe un extérieur, infiniment plus puissant), et son objectif et de s’y conformer, ou pire encore, par une manipulation abusive du matérialisme (comme le transhumanisme), de renforcer la matrice, au détriment de son essence
*
Le chamanisme (comme d’autres process initiatiques) propose de s’évader de la matrice, et pour cela développe le double, après une vie de déconditionnement, souvent d’ailleurs insuffisante. Certes, le double, qui peut régner aussi bien dans l’astral, qui fut son berceau, que sur Terre, qui est sa conquête, peut faire penser à la dualité ondulatoire/corpusculaire. Mais le double ne répond qu’à la volonté humaine, y compris dans sa construction, et en aucun cas à toutes la batterie de règles quantiques qui restent l’apanage de la Matrice
*
"mais comme dirait medialter, "tout ça c’est du bullshit pour nouillageux naîfs !"
*
Le chamanisme fut toujours et restera éternellement une pratique élitiste. Dès qu’une doctrine initiatique redescend au niveau démocratique et grand public, elle subit inévitablement la purge de sa substance pour devenir un loisir de dilettante. Comme l’a remarqué Gollum, l’auditoire de cet excellent conférencier reste féminin, et dans les pratiques ésotériques, le grouillement de femelles marque généralement la déchéance de la pratique (Evola a suffisamment développé le sujet). Ca ne veut pas dire qu’une femme ne peut pas devenir chamane (au contraire, par leur capacité à perdre leur identité, les femmes sont souvent mieux disposées que les hommes à cette voie, au risque de la folie), ça veut dire que le gauchisme est un signe rédhibitoire. Donc oui, quand t’as enlevé le nouillageux, il ne reste plus lourd


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès