• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de sls0

sur Le choc de la vérité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sls0 sls0 27 août 2021 09:35

Le monde oriental :

A)Pas de séparation entre le corps et l’esprit.

B)Pas de notion de faute originelle.

C)Maitrise de la langue des écrits, connaissance de son évolution.

D)Base philosophique orientale.

Le monde occidental :

A)Séparation du corps et de l’esprit.

B)Notion de faute originelle.

C)Non maitrise de la langue.

D)Base philosophique occidentale.

Il y a une différence entre les deux mondes, la solution de l’un ce n’est pas sûr qu’elle soit bien comprise par l’autre.

A)Pour l’asiatique, passer par le corps pour atteindre l’esprit est plus facile, il verra un exercice de sagesse où un occidentale verra un exercice physique voir un sport, une compétition. La vision de l’aïkido est différente en asie par rapport à chez nous.

B)Pour l’occidental toute avancée doit se faire dans la douleur ou mortification.

C)Un bon exemple est wou nien, en chinois du 8ème siècle ça veut dire non attachement. La traduction faite par les occidentaux c’est esprit vide.

Un asiatique observera les pensées qui naissent dans son esprit sans s’y attacher.

Un occidental fera le vide car si une pensée survient, il s’y accrochera.

D)Une philosophie taoïste ça aide plus qu’une philosophie de Platon ou autre qui s’attache à l’esprit.

La vidéo maintenant :

Ca parle de douleur, de choc, de conflit, ce ne doit pas être étranger à A, B et D.

Ça parle de d’esprit vide, ce doit être handicapant un esprit vide, un problème d’interprétation selon C.

Ça parle de choc, ça a un aspect violent. Un asiatique dirait : j’avais tout mes concepts, mes idées, mes croyances dans un seau à la main. Le fond du seau a lâché, tout a disparu.

Le monde a il changé ? Oui et non. Non car il est toujours le même mais ce que j’avais dans le seau m’empêchait de le voir tel qu’il est, il est donc différent.

Wou nien, non attachement, non attachement aux biens, aux désirs, aux idées, à la vérité, aux concepts, au maitre...

Et surtout non attachement au non attachement.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès