• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Eric_F

sur Poussé vers la sortie de l'Institut qu'il préside, Didier Raoult s'explique face à Bruce Toussaint sur BFMTV. La version intégrale


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric_F 13 septembre 10:28

Didier Raoult a parfois tenu des propos trop péremptoires, par exemple en annonçant en début d’épidémie qu’il y aurait moins de morts du covid que d’accidents de trottinettes, ou encore quelques mois plus tard qu’il ne pensait pas qu’il soit possible de mettre au point des vaccins contre ce virus.

Il a critiqué à juste titre les mandarins institutionnels parisiens qui ont pris le lead de la gestion de l’épidémie, mais ces conflits ont contribué à aviver l’aspect polémique sur les traitements précoces de la maladie : catalogué comme trublion, ce qu’il proposait était pris à contrepied.

Mais comme c’est un véritable scientifique, il a su prendre en compte les réalités, par exemple il a été l’un des premiers à mettre en évidence l’apparition de variants, et leur attribuer les différentes "vagues" de l’épidémie. Concernant les "nouveaux vaccins", d’abord totalement opposé, il a reconnu par la suite l’utilité pour les personnes à risque, mais rappelé que ce n’est pas "la" solution générale pour l’épidémie.

Sa mise à l’écart de la direction de l’IHU relève d’un règlement de compte pitoyable, espérons qu’il poursuivra ses actions dans le domaine de la science plutôt que dans celui de la polémique .


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès