• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Le mystère des sumériens - les civilisations perdues

Le mystère des sumériens - les civilisations perdues

La civilisation sumérienne est née 3500 ans avant JC en Mésopotamie entre les fleuves du Tigre et l’Euphrate. L’invention de l’écriture, les codes de lois, l’architecture et l’irrigation des grandes cités d’Uruk, Nippur, Akkad, Kish, Ur et bien d’autres encore vont s'échelonner sur 2000 ans. La grande conquête de Sargon d’Akkad le premier empire de l’histoire va naitre des conflits entre les cités-États sumériennes et akkadienne. L’histoire de Sumer et d’Akkad va inspirer les récits bibliques et les civilisations à venir du Proche-Orient, cependant il reste de nombreux mystères quant à l’origine de la naissance de cette civilisation.

Tags : Irak Histoire Moyen-Orient Syrie Archéologie




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 2 votes
    PumTchak PumTchak 22 mai 01:34

    Les Sumériens, je kiffe !

     

    Des rois-dieux un peu trop tyrans… L’Edin (Eden), qui veut dire « la plaine » sans doute près de Ur, à la confluence du Tigre et de l’Euphrate : c’était le bagne ! Des serfs aux travaux agricoles ! Heureusement qu’il y avait Marx et Arlette Laguiller contre l’exploitation du patronat : les sumériens connaissaient déjà la grève et la révolution. La légende dorée de la Genèse a mis cela sous le tapis, évidemment, on est dieu omniscient ou on ne l’est pas… Arcana aurait pu rajouter les arbres de la connaissance et de la vie, que les sumériens connaissaient déjà aussi.

     

    J’ignorais qu’ils aient pu venir des environs du mont Ararat, source du Tigre et de l’Euphrate, le bateau de Gilgameh/Noé partant sur de nouvelles terres a tout son sens.

    Ces sumériens ont peut-être existé jusqu’à récemment, oubliés, avant la folie irakienne des dernières décennies et le retour d’Enlil, en Saddam Hussein, non plus pour inonder mais assécher le marais, cette fois-ci. 

     

    Un des nombreux prodiges de ce peuple est d’avoir fait des maths à partir d’un cercle qui sert à tout. Et d’avoir établi les calculs avec les bases de 60 (les nombres venant des mains, il y a les 12 phalanges que le pouce peut compter X 5 avec les doigts de l’autre qui font la retenue).  Dans le cercle, on a donc les heures, de midi à minuit, aussi les 12 mois, les signes du zodiaque, divisés en (4) quadrans, les 4 saisons, comme ils font aussi les points cardinaux (la croix celtique étant sumérienne). Donc depuis Ur, Lagash se trouve à 2 heures (à l’azimut). Avec le cercle et l’aiguille, le gnomon marque l’heure de la journée comme la longueur d’ombre marque le moment de l’année, et les équinoxes, et les constellations...

    Ces portions dans le cercle informant aussi des partages, ou parties permettant les calculs fractionnaires (le mot division étant un barbarisme). Sur un cercle à 12, il y en 3 dans le quadran ( ou le quart), un cercle à 60, il y en 15 dans le quadran et à 360, plus commode pour préciser les angles, il y en 90 dans le quadran. Pas besoin d’attendre Euclide pour savoir que la somme des angles d’un triangle fait 180 °C, c’est écrit dessus.

    Un aperçu ici des maths et de la comptabilité sumériennes : http://mathshistoire.blogspot.com/2008/04/sumer.html

    Une tablette sumérienne rapporte un énoncé sur un triangle 3 – 4 – 5 : Ils devaient donc connaître la corde à 13 nœuds, pour équerrer un bâti ou un arpent.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Corde_à_nœuds

    Ce qu’on aurait dû nous apprendre, d’ailleurs,  au lieu du « soit un triangle rectangle », sorti de rien, flottant dans le vide sans piger si c’est un triangle ou un rectangle, qui rend idiot. Et Pythagore, c’est pratiquement écrit dessus aussi. Entre parenthèses, le triangle 5 -5 -2, c’est le clocher des églises d’Europe de l’Ouest.


    • vote
      Le Celte le celte 22 mai 08:43

      @PumTchak
      Heu !...pour la croix celtique êtes-vous vraiment sûr qu’elle est sumérienne ?...merci de préciser cette affirmation, je suis curieux.


    • vote
      howakhan howakhan 22 mai 10:04

      @PumTchak

      Salut, cela est beaucoup plus ancien...Sumer comme l’Égypte pharaonique comme la Grèce comme ...a emprunté le tout à des civilisations humaines plus ancienne d’avant le "déluge" avant la collision de la terre par des météorites il y a 12800 et 11600 ..

      mais bon je ne vais pas en faire l’ historique..en cherchant tout se trouve sur le sujet


    • 2 votes
      PumTchak PumTchak 22 mai 10:33

      @le celte

      Oui, j’y suis allé un peu fort a en raccourcissant ainsi.

      Sans doute que les Celtes en ont fixé la forme que l’ont connait aujourd’hui (la croix dépassant le cercle), mais les raisons qui ont permis ce symbole sont vieilles comme le monde.

      La roue solaire figurait déjà sur les petroglyphes et les peintures rupestres, au même titre que la spirale, le triskel, la svatiska, la main... Aucun monopole sumérien, donc, sur la croix celte.

      La croix et le cercle étant faciles à tracer, ces dessins ont pas mal circulé dans les écritures : ici et aperçus avec les signes sumériens (notez la croix à 4 ou 8 branches qui renvoie au ciel, étoiles, avec idée de repérage centralisé)


      J’ignore, d’ailleurs, si les sumériens étaient déjà héliocentristes ou encore géocentristes.


      Mais leurs éphemérides étaient déjà précises et notre calendrier d’ailleurs est toujours organisé sur le principe sumérien.

      L’auréole chrétienne de type pentocrator, contient le dessin de la croix.


      Il s’agit de la crucifixion, bien sûr, mais la croix juxtapose les équinoxes et les solstices.

      La video d’Astana sur l’origine du christ est éclairante (à partir de 25:35)

      https://www.youtube.com/watch?v=iMiBkaiWxdg&list=PLS-coUWhAwLtEq9vd8cA00HpxKmzeXUPc

      Autre indication : les églises bâties en forme de croix sont « orient-ées » vers Jérusalem.


    • vote
      Le Celte le celte 24 mai 07:02

      @PumTchak
      OK, je pensais avoir raté un épisode, je suis rassuré ! smiley

      J’ignore, d’ailleurs, si les sumériens étaient déjà héliocentristes ou encore géocentristes.

      Question qui fait débat dans les milieux autorisés, mais héliocentriques à coup sûr, comme beaucoup d’autres civilisations. Les spécialistes progressistes académiques sous-estiment le passé, ils ne conçoivent pas de société sans énergies fossiles et dogmes religieux.


    • vote
      Miona Miona 23 mai 17:48

       ( ^_^) Très intéressant, merci !
       
      (attention aux liaisons inappropriées : sera-t-également)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès