• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Ancienne technologie de la pierre ?

Ancienne technologie de la pierre ?

Nous retrouvons, sur de nombreux sites anciens à travers le monde, les mêmes ajustements complexes de blocs, les mêmes protubérences, etc..

 

Peut-on parler d'une même technique d'édification ? D'une même connaissance de la pierre ?

 

 

Tags : Culture Etonnant International




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • 5 votes
    medialter medialter 28 avril 2015 16:16

    La question de l’édification est importante, mais en amont réside une question plus fondamentale encore : comment déplacer et soulever des Monolithes pesant des centaines de tonnes, comme ceux de Baalbek ? Avez vous remarqué ces trous carrés qui traversent les monolithes de part en part ? Je connais que dalle au travail de la pierre, mais je ne suis pas persuadé qu’on sache faire ça aujourd’hui, ou alors à grande peine. Des trous carrés que l’on retrouve aussi dans les sculptures du Parthénon, comme par exemple au centre d’une immense roue en marbre. Quelqu’un a-t-il des liens de théories scientifiques là-dessus ? Parce que sur Wiki, ils sont bien laconiques sur Baalbek.


    • vote
      gaijin gaijin 28 avril 2015 18:59

      @medialter
      en grèce certains trous carrés servent au levage a la louve d’autres a l’ évidence en fonction de leur emplacement ne servent pas a ça. sur le monolithe de balbek bien sur c’est autre chose ....


    • 4 votes
      medialter medialter 28 avril 2015 19:08

      @gaijin
      J’ai quand même du mal à imaginer comment ils ont pu faire ce trou de part en part au centre de cette roue. Elle a l’air de faire pas loin d’un mètre d’épaisseur, puis c’est quand même du marbre. Et le trou est carré. Y a des explications qui existent pour ça ?


    • 1 vote
      Ozi Ozimandias 28 avril 2015 19:33

      @medialter :"Quelqu’un a-t-il des liens de théories scientifiques là-dessus ? "

      .

      Pour le déplacement des pierres de Baalbek, y a bien la théorie de JP Adam : http://www.youscribe.com/catalogue/presse-et-revues/savoirs/autres/a-propos-du-trilithon-de-baalbek-le-transport-et-la-mise-en-oeuvre-999592&nbsp ;&nbsp ; (défense de rigoler) smiley

      .

      Sinon ce n’est pas du marbre mais du calcaire, et pour déplacer ces pierres pesant plus de 1000 tonnes chacune, on fait comme ça (facile hein !)  smiley

      Pour les trous carrés c’est comme pour les trous coniques, aucunes idées..


    • 1 vote
      pegase pegase 28 avril 2015 21:34

      @medialter


      Archimède a compris et maitrisé toutes les possibilités qu’offre le levier. Ce dispositif est d’ailleurs à l’origine de l’une de ses citations les plus célèbres1 : «  ?? ?? ??? ?????????? ??? ??? ?????? ????? » (« Donnez-moi un point d’appui, et un levier, je soulèverai le monde »).


      http://fr.wikipedia.org/wiki/Levier_%28m%C3%A9canique%29


      http://fr.wikipedia.org/wiki/Palan


      https://www.unicaen.fr/ersam/machines.php?fichier=/machineLevage/palan


      http://fr.wikipedia.org/wiki/Traction_animale


      On estime que l’homme a commencé à atteler des bœufs à des araires ou des véhicules à roues au cours du IVe millénaire av. J.-C.. Ces techniques inventées dans l’ancien croissant fertile ou en Ukraine ont par la suite connu un développement mondial2. Ainsi, les bœufs ont été utilisés pour tirer des charrettes ou travailler les sols dans une vaste partie de l’Europe, mais également en Asie et en Égypte


      http://fr.wikipedia.org/wiki/Traction_bovine


    • vote
      pegase pegase 28 avril 2015 21:36

      C’était pas des aliens, mais des boeufs smiley


    • 2 votes
      Soi même 28 avril 2015 21:37

      @medialter, une réponse possible , cette roche était moins dure qu’aujourd’hui , un peut comme le béton le lendemain quand il a été coulé ?


    • 2 votes
      ZardoZ ZardoZ 28 avril 2015 21:47

      @pegase

      Tu m’en fait un beau de boeuf toi !


    • 3 votes
      ZardoZ ZardoZ 28 avril 2015 21:57

      @medialter

      Les trous carrés sont là pour renforcer la cohésion entre les monuments et/ou pour encastrer des solives, le seul souci c’est que pour faire des trous aussi parfaits et aussi profonds il faut des outils performants qui demandent une énergie de plusieurs milliers de watts, par exemple une perceuse à percussion, une disqueuse et des forêts au carbure de tungstène (en fonctions des dimensions, bien sur appareillages adaptés).

      Donc pour les boeufs , @pégase il faudra qu’il revoit sa copie.


    • vote
      pegase pegase 28 avril 2015 22:25

      @Soi même


      Il y a l’hypothèse que ce ne sont pas des blocs erratiques taillés, ou extraits de la roche mère, mais plutôt une sorte de béton coulé, qui avec le temps serait difficile à différencier des roches environnantes, puisque constitués des mêmes granulats ...


      Il y a eu des études à ce sujet ..


    • 1 vote
      NEPNI NEPNI 29 avril 2015 04:08

      @Soi même
       Oui, de la "pierre" artificielle coulée http://www.geopolymer.org/fr/archeologie/pyramides


    • vote
      Dubitatif 29 avril 2015 10:44

      Baalbek, expliqué avec les techniques romaines écrites de l’époque :
      https://www.youtube.com/watch?list=PLfBAovcuRFSI4WO_FkviKEEPShE9tOBCd&feature=player_detailpage&v=blRrvnpva1s#t=656

      D’ailleurs, cette chaîne YouTube qui démystifie la série Ancient Aliens est excellente, surtout le principe du "faux dilemme" systématiquement utilisé dans cette émission :
      https://www.youtube.com/playlist?list=PLfBAovcuRFSI4WO_FkviKEEPShE9tOBCd


    • vote
      Doume65 29 avril 2015 11:37

      @medialter

      Salut l’ami. Des gros monolithe pleins de trous, z’en ont fait plein au XXème siècle (par exemple la deuxième photo de cette page).

      Des ingénieurs soupçonnent que de nombreuses pierres qu’on présente comme des monolithes sont en réalité des bétons transformés par le temps. L’explication a le mérite de répondre de manière simple à des problèmes compliqués.


    • vote
      Soi même 29 avril 2015 11:38

      @pegase, une preuve éventuel que la roche avait une dureté différente et par exemple illustré avec  les grottes de Longyou en Chine qui confinerait bien l’hypothèse que la roche , il y a quelques millénaires étaient plus tendre qu’aujourd’hui !

      On pense à tord tous étaient de même densité qu’aujourd’hui qu’à des milliers d’années, et bien rien n’est moins sur ,surtout qu’il y a des énigmes archéologiques qui visiblement casse les dents des archéologues !



    • vote
      gaijin gaijin 29 avril 2015 17:09

      @medialter
      si le trou traverse c’est pas pour le levage a louve ( pas utile )

      sinon comment ils ont fait le trou je sais pas non plus


    • 2 votes
      gaijin gaijin 29 avril 2015 17:14

      @Doume65
      sauf que défois on sait ou sont les carrières d’ extraction......et si les mec ont fait des blocs de béton avec des fausses carrières pour tromper les archéologues de plusieurs milliers d’années plus tard il faut vraiment qu’ils aient que ça a foutre ....


    • 2 votes
      jeanpiètre jeanpiètre 28 avril 2015 17:24

      la question qui me vient est plutôt comment des techniques similaires et aujourd’hui abandonnée se retrouvent sur des monuments au 4 coins du monde, construits sur une plage de + de 2000 ans hypothèse basse


      • 1 vote
        Ozi Ozimandias 28 avril 2015 19:40

        @jeanpiètre
        .

        Exact, donc 4 possibilités :

        1/ Tout ceci n’est que du hasard et vive les castors !

        2/ C’est une seule et même civilisations qui est à l’origine de ces sites, donc les datations plus récentes de certains sites ne concerneraient que le ré-emploi des mêmes sites !

        3/ Cette connaissance de construction c’est répandue sur tout les continents grâce à des compagnies d’initiés et de bâtisseurs sur plusieurs millénaires !

        4/ C’est les E.T !


      • 1 vote
        Doume65 29 avril 2015 11:40

        @Ozimandias

        Cinquième possibilité :

        Les constructeurs du monde entier se sont retrouvés confrontés au même problèmes et ont apporté la même solution. (par exemple, des pierres qui coïncident mal et devoir d’adaptation d’une pierre à son environnement.)


      • 1 vote
        Ozi Ozimandias 29 avril 2015 12:13

        @Doume65

        Ca c’est la possibilité n°1 , hasard et castor..


      • vote
        Duke77 Duke77 1er mai 2015 12:34

        @Ozimandias
        Je pense que Doumea n’a pas vu La révélation des Pyramides et du coup ne comprends pas bien ce que vient faire un castor dans cette histoire.

        Pour lui : ton explication d’être confronté aux même problèmes et d’y apporter les mêmes solutions peut s’illustrer en étudiant les castors qui, aux 4 coins du monde, trouvent instinctivement les mêmes techniques pour fabriquer leurs barrages. Cette hypothèse est reprise dans le documentaire récent sur le sujet : La Révélation des Pyramides.

        C’est complètement débile de comparer la problématique des moyens techniques pour travailler des pierres dures pour les hommes d’il y a 4000 ans avec une intelligence intuitive comme celle-ci (les hommes apprennent tous à marcher debout aussi pendant qu’on y est) mais bon, il y en a que ça rassure…

        Pour la théorie du béton, pour le moment, ça ne tient pas… Mais qui sait, peut-êre nos anciens avaient-ils trouver par hasard comment faire un béton qui se transforme avec le temps en calcaire ou en granite (cf. tombeau de la chambre haute de Keops creusé au dixième de millimètre près). En revanche, vu qu’on ne sait pas le faire aujourd’hui, l’homme moderne ferait un bien étrange castor, capable d’envoyer des robots dans l’espace mais incapable de faire un béton de cette qualité : le notre se désagrège vite avec le temps...


      • 3 votes
        Aldo Berman Aldo Berman 28 avril 2015 21:43

        La possibilité que des civilisations anciennes auraient développé une technologie plus avancée que la notre a toujours été rejetée (principalement par la croyance en une linéarité de l’histoire humaine).

        Les pyramides fonctionnaient comme des gros générateurs, placés sur la grille énergétique de la planète et relayant l’électricité via les obélisques (d’après ce que j’ai compris en gros ;))
        Quelques siècles plus tard, Nicolas Tesla faisait cette découverte, qui fut bien évidemment mis sous le tapis. Une énergie libre et gratuite, c’est impensable ! ;)

        • 3 votes
          solivo 28 avril 2015 22:33

          Peut-on parler d’une même technique d’édification ? D’une même connaissance de la pierre ?


          Et si ces question reposaient sur une seule autre ?
          Une même connaissance de la force ?

          Il est évident au vu des trop nombreux artefacts Archéologiques inexplicables découverts, qu’une ou d’autres civilisations aient habitées là avant nous.
          Ces constructions témoignent selon leur époque de caractéristiques communes quoique différentes selon l’évolution de la maîtrise de cette force.
          Les plus primitives paraissant être en Amérique du sud.

          Imaginez un instant que vous puissiez annuler la force de gravitation et donc déplacer du lourd comme en lévitation ?
          Impossible ?
          Et pourtant c’est bien l’effet Hutchinson !
          Imaginez qu’en plus cet effet soit doublé d’un autre : rendre mou ce qui est dur comme de la pierre ... Hutchinson encore !

          La maîtrise de la force électrostatique combinée avec de la basse fréquence !

          Maintenant regardez ce coté bombé de toutes ces pierres empilées, comme "molted" ces angles ces coins et ces joints incongrus avec des techniques de taille.
          Des murs de pierres empilées comme moulées l’une sur et contre les autres.
          Ces tétons restants encore sur certains blocs... ?
          Imaginez alors l’application d’anodes et cathodes et la trace de trop d’intensité avant l’arrêt de la force. Décollement des outils...

          Regardez alors ces Atlantes de Tula, que tiennent ils à chaque main ?
          Anodes cathodes.... ou des armes ?
          Et ces plastrons ... une batterie, une réserve de charge ou une isolation ?

          La force électrostatique est étonnante, elle modifie l’orientation des électrons de toutes choses en les organisant vers des champs qui s’attirent ou s’opposent.
          Mieux encore elle modifie les liaisons de leurs atomes en perturbant leurs liens, et donc la structure même de chaque chose.

          Pas convaincus ?
          Ok alors intéressez-vous à la résistivité de ces pierres en granite en grès, la plus élevée, permettant le plus beau différentiel de charge isolé de la terre... et donc leur transport .. en lévitation.
          Et pourquoi pas aussi celle de leurs assises comme cette plateforme sous les pyramides.. Ah bon c’est pas du grès ? 

          Toujours pas ?
          Désolé, je ne peut plus rien pour vous.



           




          • 2 votes
            Dubitatif 28 avril 2015 23:17

            Il faut arrêter le délire, on sait très bien déplacer des grandes masses avec des moyens basiques ( 1500T en 1770)
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Cavalier_de_bronze_%28Falconet%29
            Les anciens étaient aussi futés et avait la même puissance cognitives que nous.
            Par contre la geopolymérisation est une piste a explorer, après tout, le béton a été inventé par les Romains, rien ne dit qu’ils n’ont pas piqués la recette à d’autres.
            Avant de partir sur les E.T. la lévitation, ou tout autre moyen "extraordinaire", il faut relire les recherches sérieuses en histoire des techniques d’extraction et de taille de pierre des anciens avec des moyens très basiques. Ils étaient juste plus patient que nous pour faire le travail.
            Pour Baalbek par exemple, j’avais vu un documentaire qui expliquait comment les romains avaient fait par rapport aux écrits qu’ils avaient laissés. Et il n’y avait rien de magique, seulement beaucoup de patience et d’huile de coude (bras de levier, câle, lubrification, ad libitum).


            • 1 vote
              solivo 28 avril 2015 23:53

              @Dubitatif

              1770 VinDiou.. mais c’est hier !

              Et en 4000, 8000, 12 000 avant JC ? Et peut être avant encore !

              Les anciens étaient aussi futés et avait la même puissance cognitives que nous.

              Non, beaucoup plus .....que certains d’entre nous, diront les moqueurs.

              Quand à la geopolymérisation elle à été bien étudiée par Mr Davidovits qui a essayé d’expliquer par là la construction des pyramides.. et déjà bien explorée par tant d’autres.. depuis bien longtemps !

              Est-ce donc enfin la solution à toutes ces questions ?

              Merci.. enfin !



            • 2 votes
              ZardoZ ZardoZ 28 avril 2015 23:54

              @Dubitatif

              Je vois pas ou se trouve le délire dans le fait de penser que des civilisations anciennes soient plus avancées que la notre et/ou que des êtres venus d’ailleurs avec le bagage technique qui va avec puissent avoir réalisés certaines constructions.

              Rien de magique non plus !


            • vote
              Dubitatif 29 avril 2015 00:26

              @ZardoZ
              Le problème c’est de chercher d’abord des explications "magiques" là où il y a surtout des choses simples et déjà expliquées.

              Je reprend des posts que j’ai déjà écris sur Agoravox

              http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/etonnant/article/effrayante-cite-de-tiwanaku-49131#forum12987185

              http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/etonnant/article/effrayante-cite-de-tiwanaku-49131#forum12986848

              Au niveau technologique pur, on est carrément meilleur que les anciens, et de plusieurs ordres de magnitude, il n’y a pas photo.
              Donc oui, il y a quand même une certaine linéarité de l’accumulation du savoir technologique, même si des pans disparaissent de temps en temps dans les remous chaotiques de l’histoire pour être redécouvert plus tard.

              Après, si on parle de sens de l’œuvre et d’esthétisme, je vous accorde qu’on n’est pas meilleur qu’eux et qu’il n’y a pas de linéarité sur ces sujets.


            • 3 votes
              ZardoZ ZardoZ 29 avril 2015 08:36

              @Dubitatif

              C’est toi qui parle de "magie" , une civilisation avancée avec une technologie idoine qui fait des structures avec le matériel adapté ne fait pas de "magie". Et les entités extra terrestre encore moins.


            • vote
              Dubitatif 29 avril 2015 10:15

              @ZardoZ

              J’utilise la définition d’Arthur C Clarke pour la "magie" :
              « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. »

              Et quand on commence à parler de lévitation ou d’Alien, c’est clairement du niveau "magique" selon cette définition.

              Exemple pour Baalbek, expliqué avec les techniques romaines écrites de l’époque :
              https://www.youtube.com/watch?list=PLfBAovcuRFSI4WO_FkviKEEPShE9tOBCd&feature=player_detailpage&v=blRrvnpva1s#t=656

              D’ailleurs, cette chaîne YouTube qui démystifie la série Ancient Aliens est excellente, surtout le principe du "faux dilemme" systématiquement utilisé dans cette émission :
              https://www.youtube.com/playlist?list=PLfBAovcuRFSI4WO_FkviKEEPShE9tOBCd

              Toutes ces constructions cyclopéennes m’ont intrigués pendant des années, seulement, pendant ces mêmes années, je ne tombais que sur des sites/livres qui partaient sur des hypothèses extraordinaires pour dire que c’était possible.
              C’est sûr, ça fait plus rêver, mais ça ne me convenait pas, car d’expérience, je sais que le savoir s’accumule et qu’il faut atteindre une certaine masse critique avant le saut technologique suivant.

              J’ai finit par tomber sur des analyses plus sérieuses qui ont confirmé cette observation empirique et montraient que nous manquions seulement d’imagination car notre esprit est formaté en fonction des technologies modernes et que des technologies désuètes dans notre monde moderne avaient toute leur utilités dans les temps reculés et leur permettaient d’accomplir ce que nous pouvons voir et toucher aujourd’hui.

              Cf. la loi des outils (http://en.wikipedia.org/wiki/Law_of_the_instrument) "Pour qui ne possède qu’un marteau, tout ressemble à un clou" (le plus proche en français, c’est "déformation professionnelle").


            • 1 vote
              Ozi Ozimandias 29 avril 2015 12:00

              @Dubitatif
              C’est toujours le même exemple qui pourtant n’a rien de comparable avec l’édification des anciens, là on parle d’un seul bloc soulevé par des grues et cabestans, sur un sol plat et gelé (pour glisser), avec des traineaux métalliques, des rails, ect... et juste pour le déplacer, on ne parle pas de le lever à plus de 15m comme à Baalbek juste pour faire un dallage et de recommencer avec les autres blocs..


            • 1 vote
              Ozi Ozimandias 29 avril 2015 12:06

              @Dubitatif :"Exemple pour Baalbek, expliqué avec les techniques romaines écrites de l’époque :"

              .

              Ca c’est la théorie plus ou moins farfelue de JPA, jamais reproduite dans le réel et pour cause..


            • vote
              Dubitatif 29 avril 2015 13:33

              @Ozimandias
              Et pourtant ces mêmes romains ont déplacés des obélisques de 500-600 t d’Égypte à Rome (distance, mer, etc...) et que ces techniques peuvent être utilisées à différentes échelles, c’est juste plus long et plus méticuleux à mettre en œuvre.

              D’un côté, on a un ensemble de techniques simples et éprouvées, revalidées par les recherches modernes (comme le martelage de la roche, l’utilisation des points de déséquilibres,...) et des écrits anciens qui expliquent la même chose.

              De l’autre, on part sur de l’alternatif (je ne suis pas contre, mais le principe de parcimonie, rasoir d’occam nous dit que c’est sûrement l’explication la plus simple qui l’emporte et le fait qu’il y globalement une certaine linéarité dans l’accumulation du savoir).

              J’étais un peu pour l’extraordinaire avant (c’était plutôt "tout un savoir perdu suite à un cataclysme naturel ou social"), jusqu’à ce que je tombes sur des démonstrations concrètes des techniques employées par les anciens, et on retrouve le mêmes schémas de rayures, de phases de polissage, etc... par rapport aux pièces inachevés sur les sites.

              En fait, il n’y a aucun mystère, tout est explicable avec les moyens dont les anciens disposaient (ce que l’on connaît des écrits et des recherches archéologiques).


            • 2 votes
              Le Zouav 29 avril 2015 14:32

              @Dubitatif
              En fait, il n’y a aucun mystère, tout est explicable avec les moyens dont les anciens disposaient (ce que l’on connaît des écrits et des recherches archéologiques).

              Au sujet des écrits justement, quel peuvent-être les raisons de l’absence de littérature sur les méthodes de construction (je pense à la pyramide de Kheops), alors que nous avons beaucoup de traces de leur mode de vie (agriculture, culte, cérémonies, ...) ? Et si des traces hiéroglyphiques font mention de ces constructions (pas de l’utilisation du monument, mais de sa construction), quelles sont elles ?
               

              En matière de chantiers de grande importance, Néron a fait une tentative de percement du canal de Corinthe (idée persistante depuis quelques temps déjà à cette époque, il existait une voie "terrestre" pour faire transiter les vaisseaux de faibles tonnage), on en a des traces, mais cette tentative s’avéra rapidement infructueuse (malgré les 6000 esclaves juifs). A quel point est-ce plus compliqué/difficile/contraignant de percer ce canal (6km environ) que d’ériger la grande pyramide ? Je ne parle même pas de l’apport que cela représente, juste de la faisabilité de la chose, et ce à 4000 piges d’écart. Je n’en ai aucune idée, mais cela m’intrigue.


            • 1 vote
              gaijin gaijin 30 avril 2015 10:12

              @Le Zouav
              pour la grande pyramide on n’est pas du tout certain de la datation ce qui expliquerai bien des choses

              @dubitatif

              oui beaucoup de choses peuvent être faites avec des moyens simples mais attention a l’idée de savoir cumulatif ce n’est pas vrai, même dans l’époque historique on a plein de preuves de disparition de savoirs. une nouvelle technique en remplace une ancienne qui se perd en trois générations pour finir par ne plus être qu’un mythe surtout quand elle repose sur la transmission de tour de main cultivés depuis des millénaires et exigeant des décennies de travail pour être acquis ...mon grand père était un faucheur il travaillait plus vite qu’une tondeuse et laissait un pré parfaitement égal sans une herbe qui dépasse ........n’importe qui qui essaye jugera qu’un tel résultat est impossible .....en plus une telle perfection ne sert a rien alors a quoi bon se casser la tête a l’obtenir ? mais pour celui qui travaille bien faire son travail est juste une question de respect de soi ( notion ésotérique a notre époque ) et bien sur après des milliers d’heures de travail l’impossible devient naturel .....il ne reste plus de vrais faucheurs après ma génération personne n’en aura vu et a la suivante personne n’en aura entendu parler .....

              pour ceux qui veulent tenter d’avoir une idée de ce qu’est un travail " a l’ancienne " une série de vidéo sur la fabrication traditionnelle des sabres japonnais :

              https://www.youtube.com/watch?v=euXQkpU07lQ


            • 2 votes
              sls0 sls0 29 avril 2015 06:09

              En regardant les constructions du Machu Picchu, je m’étais dit que c’était des sacrées pointure en antisismique, une pente de 13% et des blocs non parallélipèdiques avec des formes biscornues qui empêchent le glissement. A ajuster c’est plus long mais c’est faisable, je l’ai fait au 100ème de mm à une certaine époque.
              A force de retrouver les constructions importantes à terre après un séisme on a tendance à réfléchir.

              En regardant ces vidéos, j’y ai vu des similitudes de construction. J’ai aussi vu sur la carte que les emplacements étaient en zone sismique.

              Ceci explique peut être cela.

              Pour les trous, en Grèce c’était pour y couler du plomb, vu sa valeur intrinsèque ce n’est pas la peine de le chercher si le mur est à terre, il a dû être assez vite récupéré. Même foutre le mur à terre était rentable quand on voit ce qu’il faut remuer pour le minerai.
              Le plomb est antisismique, le bois aussi.

              Comme je cause pas de chose que je connais pas je m’arrête, plus serait de la spéculation et non de la constatation.

               


              • vote
                Dubitatif 29 avril 2015 10:30

                @sls0
                C’est exactement pour l’effet anti-séismique que les pierres sont en "puzzle", dans ce documentaire, ils expliquent comment ils ajustaient les pierres en Granit à Machu Picchu, on voit même un coin de mur non terminé pour valider les techniques retrouvées :
                https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=JDOYRniEjIY#t=1957

                Et en fait la technique du martelage de la roche se retrouve dans les carrières d’Égypte, l’île de pâques,... bref partout dans le monde où des personnes ont découpés de gros blocs de pierres dans la roche sans outils métalliques.


              • 1 vote
                Romios Romios 29 avril 2015 15:56

                @Dubitatif

                Dans le trou carré des colonnes grecs c’était un bloc de bois qu’on mettait pour verrouiller l’ensemble contre tout glissement et toute rotation. On en a retrouvé en démontant les fûts des colonnes du Parthénon, et lors du démontage l’odeur du bois (du cèdre il me semble) était même parfaitement perceptible, tellement c’était étanche.


              • 2 votes
                Le Zouav 29 avril 2015 12:00

                Plus que l’aide de géants ou de l’antigravité alien (même si je ne rejette pas l’éventualité d’hypothèses alternatives dites loufoques), j’imagine plus une "civilisation" humaine complètement différente de la notre, dans (presque) tout les sens du terme.
                 
                Ils devaient "fonctionner" autrement, que ce soit dans la manière de construire (voir architecture), de réfléchir (connaissances astronomiques), de vivre (système politique, cultes).
                 

                Et pas question de dire plus ou moins évolué que notre civilisation, juste différemment, avec une organisation sociétale autre, un développement de la "technologie" (outillage) moindre, mais en bien meilleur harmonie avec l’environnement naturel, ce qui permettait peut-être des résultats similaire à ce que nous avons actuellement (force déployé, communication longue distance) avec des moyens dits primaires. Une progression social non pas axé sur la richesse matériel mais sur la maitrise de savoirs "autres" (télékinésie, guérison, chaman, ...), ou spirituel, ... On peut tout imaginer.
                 
                Une des choses qui me chiffonne, c’est comment faire perdurer ces savoir à travers les âges et les continents.

                Si on part du principe que c’est à la suite de séismes et de la destruction/endommagement de bâtiment qu’il y a eu "mises-à-jour" des méthodes de construction, alors la question de la transmission du savoir à travers les générations se pose, surtout quand la "mémoire externe" (l’écriture) n’est pas encore développé, que les rares scribes sont focalisé sur autre choses (glorification d’un dieu plutôt qu’astuce de maçon), et que les constructions s’étalent sur de longues périodes.

                 
                Utilisation de la pierre, orientation par rapports aux astres (solstice), forme géométriques particulières (dolmen, menhir), connaissances anti-sismiques et hydraulique (voir le système d’irrigation de la mythique cité péruvienne), résonance/vibrations (?) : où voulez-vous nous emmener Ozimandias ? smiley


                • 1 vote
                  Ozi Ozimandias 29 avril 2015 12:12

                  @Le Zouav :"Ils devaient "fonctionner" autrement, que ce soit dans la manière de construire (voir architecture), de réfléchir (connaissances astronomiques), de vivre (système politique, cultes). "
                  .

                  J’en suis arrivé à la même conclusion, c’est en tout celle qui me semble le plus crédible et on ne peut comprendre ces "bâtisseurs" avec notre logique actuelle (c’est ça le vrai problème), reste à continuer à assembler les pièces du puzzle..

                  .

                  "où voulez-vous nous emmener Ozimandias ?"

                  A la poursuite du lapin blanc  smiley


                • vote
                  gaijin gaijin 30 avril 2015 09:45

                  @Ozimandias

                  " A la poursuite du lapin blanc "

                  oui mais personne ne passe délibérément de l’autre coté du miroir ......parfois on se retrouve de l’autre coté et on réalise que l’on ne plus revenir



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Ozi

Ozi
Voir ses articles







Palmarès