• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La dictature gabonaise vue par les artistes

La dictature gabonaise vue par les artistes

Si le Gabon était l'un des plus riches d'Afrique dans les années 70, ce pays n'est plus que l'ombre de lui-même, notamment depuis les élections sanglantes de 2016 où un président sortant s'accrochait au pouvoir, faisant tirer sur des manifestants. Et depuis ? Le pays continue de s'enfoncer dans la noirceur. La communauté internationale ne fait rien et les puissances occidentales, la France en tête, se murent dans un silence complice. Certains artistes continuent cependant de rappeler la situation. Ainsi Jann Halexander, natif de Libreville, capitale du Gabon, évoque le pays et les manifestations contre la dictature.

 

La chanteuse gabonaise Tita Nzebi avait proposé à chaud le très beau 'Dictature inavouée' il y a deux ans. Mais, et preuve que la situation n'est pas nouvelle, le grand chanteur folk Pierre Akendengué rappelait dans les années 70 que tout homme est considérable (sous-entendu le mépris d'un pouvoir pour son peuple a ses limites).

Tags : Afrique Musique






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Gilles Vallée


Voir ses articles







Palmarès