• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > WILLIAM JAMES - Le pragmatisme

WILLIAM JAMES - Le pragmatisme

Le pragmatisme est une méthode de résolution des débats philosophiques qui nous invite à évaluer une idée en fonction de ses conséquences dans la pratique. Pour le pragmatisme, il ne faut pas se demander si une idée est vraie, mais si elle est un bon guide dans l'expérience. Tout cela vous semble étrange ? On en parle dans cette vidéo.

Tags : Histoire Philosophie




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 22 janvier 15:27

    Très intéressant.

    Je me croyais probablement pragmatique, je me crois toujours probablement pragmatique.

    Le mot probablement est dû au fait que je suis probablement bayésien.

    Et probablement empiriste.


    • vote
      Super Cochon Super Cochon 22 janvier 19:04

      @sls0
      .
      .
      Menteur ! ....... comme d’habitude , t’as même pas regardé la vidéo !
      .
      .

      .


    • vote
      sls0 sls0 22 janvier 19:09

      @Super CochonQ7
      J’ai même récupéré le bouquin sur les classiques des sciences sociales au Canada, c’est bien la preuve que ça ne m’intéresse pas.
      Mais qu’est-ce qu’il peut être con le cochon.


    • 4 votes
      Super Cochon Super Cochon 22 janvier 20:11

      .
      .
      Et si le menteur vous affirme qu’il à récupéré le livre au Canada ....... il faut le croire sur parole !
      .
      .
      .
      Une parole de MENTEUR !
      .
      .
      .


    • 2 votes
      sls0 sls0 22 janvier 20:26

      @Super Cochon
      Impossible d’être aussi con.
      Tu veux que je te reproduise le bouquin ici ?
      À la Mémoire
      de
      JOHN STUART M1LL
      qui, le premier, m’enseigna
      la largeur d’esprit du pragmatiste,
      et dont j’aime à me persuader
      qu’il serait aujourd’hui notre chef,
      s’il était encore parmi nous.
       
      William James.

      Voilà la première page, il en reste 413 si tu veux.
      Je suis en train de le lire, de temps en temps je viens voir où s’en est avec les délires de mes trois mousquetaires de la connerie que sont cochon, zadoz et pyrathome.

      T’es vraiment con, tu veux à tout prix avoir raison et tu passe pour l’idiot du village.

      Tu as tellement l’habitude de mentir que tu n’arrives pas à envisager que pour d’autres le mensonge n’est pas nécessaire.

      Quand tu es dans le vrai pas besoin de mentir.


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 22 janvier 20:40

      @Super Cochon

      "Et si le menteur vous affirme qu’il à récupéré le livre au Canada ....... il faut le croire sur parole !"

      En quoi serait-ce extraordinaire et incroyable de rapporter un livre du Canada... au point de devoir en fournir la preuve ? (On se demande bien aussi quelle genre de preuve on pourrait fournir sur un forum d’avoir effectivement rapporté un livre du Canada.) -))

    • vote
      sls0 sls0 22 janvier 22:09

      @Qaspard Delanuit
      J’ai vécu 9 ans dans un désert culturel comme sont pas mal de pays latinos.
      Je suis passé rapidement au format epub. Je dois en avoir entre 1700 à 1800 livres sur l’ordi.
      Le trajet du bouquin du Canada jusqu’ici ça dû prendre moins d’une seconde, en format epub il fait 149kb.
      Je suppose qu’au niveau lecture papier pour le cochon tiercé magazine doit être le summum.


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 janvier 10:14

      Si "toute idée est une croyance", alors l’idée que tout idée est une croyance est aussi une croyance.


      • vote
        joelim joelim 23 janvier 15:48

        27mn : "malheur à celui dont les croyances ne tienne pas compte de l’ordre dans lequel les réalités de son expérience se succèdent."

        Illustration. Pour les antifas tels sls0 le monde se coupe en deux : les gens et les fas. Les fas sont méchants et ça explique toutes les galères humaines.

        Pour les gens normaux non extrémistes, les salauds de pauvres, la réalité concrète est que l’immigration de masse est un problème vécu et qu’un problème plus grand encore est le sophisme haineux consistant à inverser le colonialisme dans un multiculturalisme intrinsèquement violent (Brésil, USA...) mais cette violence n’étant jamais subie par les bourgeois de la gauche morale, pour l’instant les faits sont négligés. C’est cohérent, l’antifa incendie les centre-villes, pourrit les forums, et rentre le soir satisfait dans son appart cosy. smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès