• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


6 votes
Norman Bates Norman Bates 1er juillet 2017 20:39

Chouette ! un module avec un thème consacré au sport...

Jelena Ostapenko va t-elle gagner Wimbledon.. ? le suspense est effectivement insoutenable, que de nuits sans sommeil avant d’avoir la réponse à cette question cruciale...
Mon désarroi fut d’autant plus intense en constatant les souillures déposées sur cet article captivant par deux commentateurs libidineux venus là pour "tchatcher" et "troller", un peu comme les deux vieux du Muppet show, l’humour en moins...
D’abord le nigaud Pegaz dont les compétences en matière de sport se limitent à reluquer les cuisses et les parties intimes des tenniswomen, à l’affût d’un morceau de vulve, d’une touffe de poils, pour éclabousser l’écran de sa joie de vivre dans la peau d’un pervers...c’est plus fort que les bisous sur la joue déposés affectueusement par les lèvres mortes limaces du "grand Serge" Dassault...pour lui, Wimbledon, c’est couché sur le dos devant la télé pour profiter des meilleurs angles de vue, le manche de la raquette secoué d’incessants smashs convulsifs...
Après le recueillement suite à la mort de Simone, son inspiratrice et gourou en religion shoatique, une bonne manière pour se détendre...(j’attends avec impatience l’article larmoyant que le nigaud va consacrer à sa Simone...)
Dans la (lubrique) rubrique "le gazon de Wimbledon ne m’inspire pas que le va-et-vient des balles jaunes" voici l’auteur du module, Moa-Sait-Tout, en flagrant délit de harakirisation de son "propre" module avec le témoignage de sa première "branlette" à l’âge de 13 ans...une vocation est née ce jour là...
Jelena Ostapenko va t-elle gagner Wimbledon.. ?
Réponse de l’auteur : j’ai commencé ma carrière de branleur à 13 ans...
Il doit y avoir des subtilités qui m’échappent...
Bref, cette tendance à l’érotisation systématique démontre que ces deux énergumènes ont passé l’âge de la pratique...pour eux, l’expression "monter au filet" signifie grimper sur la chaise percée...leurs slips sont des chapelles ardentes, des cartes postales de Verdun...la vieillesse est un naufrage, disait l’autre, il faut endurer les dernières notes d’un orchestre impuissant avec un minimum de bienveillance...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON