• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
PumTchak PumTchak 18 janvier 06:14

@Sutter Kane

Dès le programme de la campagne présidentielle, Macron a affiché son acte de foi pour une souveraineté européenne, contrairement aux partis habituels qui reprennent les antiennes du « changer l’Europe » ou de « l’Europe sociale ». Et il l’a répété à différents discours et évènements.

Simplement, cela ne retire pas aux médias le devoir d’informer, de dénoncer les accords secrets tels qu’ils existaient du temps de la monarchie, de présenter des analyses et points de vue contradictoires. Mon paragraphe sur la chasse au fèques niouzes était un peu pour vous : sur un sujet quelconque de société, l’activité consiste à monter en épingle une position extrême pour débarrasser les questions le sujet. Cela n’a rien à voir avec le journalisme qui permet aux citoyens de se former des opinions, de les étayer ou des les faire évoluer.

En ce sens, Bernard Monot, avec sa vidéo, a plaidé le faux pour avoir le vrai, même involontairement. Mais les médias ont quand même fait leur boulot : aider Macron à cacher le contenu du traité. Maintenant ça sort, mais c’est trop tard : en êtes vous content ?




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON