• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

PumTchak

PumTchak

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 19/07/2018
  • Modérateur depuis le 23/11/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 958 346
1 mois 0 73 0
5 jours 0 32 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    PumTchak PumTchak 18 juin 15:31

    @cassini

    Je laisse de côté "la suite".

    J’ai lu le livre adolescent et c’était mon premier apprentissage de l’astronomie. Je ne pigeais rien en physique à l’école et l’explication à partir des quarks D et U m’a tout remis en place, les particules, les nucléons, les atomes, le tableau de Mendeleïev, les réactions chimiques. J’ai beaucoup apprécié aussi la soupe océanique et la formation de la cellule (j’avais aussi d’autres lectures sur le holisme). Ça m’a aussi installé spirituellement : on est plus que dérisoire en taille dans l’univers, on est aussi au sommet (ou au cœur) de la complexité que celui-ci a organisé.

    J’en avais fait un exposé qui devait durer 20 minutes et a duré deux heures en classe. Cela m’avait même rapporté des explorations et expériences diverses et variées avec la plus jolie fille. Je ne peux que reconnaître que ce livre m’a fortement impressionné.

    A tout hasard, je mets en lien la table des matières, c’est écrit très simplement et c’est très dense : https://www.hubertreeves.info/livres/patience.htm



  • vote
    PumTchak PumTchak 18 juin 10:23

    @PumTchak

    (Je parlais d’Hubert Reeves)



  • 1 vote
    PumTchak PumTchak 18 juin 10:21

    @Hieronymus & Cassini,

    Je n’ai pas de tévé et j’ignore l’effet qu’il produit sur le carré magique.

    Mais vous devriez lire "Patience dans l’azur", vous ne feriez pas ces commentaires.



  • vote
    PumTchak PumTchak 18 juin 09:46

    @PumTchak

    Si vous voulez dire qu’il faut attendre d’être suffisamment adulte pour pouvoir remettre en question les savoirs que l’on nous a transmis, je suis d’accord

    Vous touchez peut-être du doigt une explication à la remise en cause la nécessité de la transmission des savoirs : la différence entre les enfants personnes de droits, pris par le consumérisme et les adultes dont leur autorité disparaît.
    Quand on contestait ses parents, ou plus généralement des adultes, c’était à partir d’un premier capital de connaissances et pratiques transmises. Maintenant qu’on va vers une indifférenciation, que la séparation des âges de l’enfance et de l’adulte n’est plus claire, on évolue vers consentement mou et béat, on ou s’y noie car on ne comprend pas ce qui ne va pas, ou on conteste n’importent comment.



  • vote
    PumTchak PumTchak 18 juin 09:27

    @Belenos

    Parce qu’on partageait des incertitudes. Les premières cartes n’allaient pas plus loin que le pourtour méditerranéen. Après, les territoires étaient inconnus. Ensuite les humains partageaient grosso-modo l’idée de deux ensembles : l’Afrique et l’Eurasie. Après c’était l’océan, sans savoir ce qu’il y avait au bout. Assez tôt, à partir des études astronomiques, en Orient, peut-être chez les Mayas, les Indiens les Chinois, l’accumulation des constats on dessiné l’idée d’une planète sphérique. Ces groupes coexistaient avec d’autres qui vivaient encore dans un territoire infiniment plat, sans connaissance du bout. Cela ne changeait rien non plus du quotidien.
    Aujourd’hui, toutes sortes d’informations quotidiennes nous renforcent et entretiennent la cohérence avec ce que nous appris : la Terre est sphérique. Dire que la Terre est plate devient alors une destruction de sens de tout ce que nous appris dans la vie.

    Depuis trois ou quatre décennies, on apprend que l’Univers et crée à partir d’un Big Bang. C’est partagé, mais encore très théorique et cela n’a pas d’incidence non plus sur notre quotidien. Si un scientifique explique et démontre avec ses théories que nous vivons dans un multivers et que notre Univers est un basculement, ou un transformation depuis un univers précédant, cela appartient encore à la partie "enchantée" d’un monde qui est un lointain, pas un quotidien.

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès