• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Et Hop ! 3 octobre 17:48

@Piloun :

L’injure et la diffamation publiques, ont été sanctionnées dans le droit français depuis de nombreux siècles, avec droit pour la personne lésée à réparation. Pour cela la loi de 1888 sur la Liberté de la presse n’a rien innové.

Mais il s’agissait uniquement d’injure ou de diffamation à l’égard d’une personne au sens juridique, c’est-à-dire physique (individu) ou morale (entreprise).

L’incitation à commetttre des délits ou des crimes aussi, mais à condition que cette incitation ait été suivie d’effet.

Ce qui est nouveau depuis Badinter, c’est 1°) la possibilité d’insulte à l’égard d’une race ou d’une religion ou d’une catégorie de personne en général (les femmes, les gros,..), et 2°) le droit pour des associations de s’ériger en représentants de ces catégories générales, de se prétendre lésées, et d’obtenir des réparations.

La notion de "propos raciste" et de "haine ou d’incitation à la haine" est très récente et complètement abusive. La haine est un sentiment.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON