• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
laertes 8 novembre 14:21

Je ne sais que dire face à une telle stupidité ! L’historien que vous mentionnez net absolument pas fiable. Le comité de salut public n’en n’avait rien à foutre de la reine. Elle n’était importante que par la présence de son fils. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils ne l’ont pas inculpé juste après le procès de Louis XVI. Quand elle a été séparé de son fils, le comité de salut public ne la considérais plus comme française. C’est pour cela qu’ils avaient engagé des pourparlers avec les autorités autrichiennes pour l’echanger contre des représentants français emprisonné en Autriche. Le neveu de la reine, empereur d’Autriche a refusé. C’est Hébert et d’autres extremiste qui ont , en mobilisant leurs lecteurs forcer la main au comité de sûreté générale. Ce n’était qu’un procès politique comme celui de Jeanne d’Arc d’ailleurs à la grande différence que Jeanne d’Arc a combattu pour son pays alors que Marie-Antoinette et responsable de la mort de milliers de soldats français en communiquant les plans de guerre de la France à ses ennemis. Elle méritait mille fois son sort tout en étant bien sûr un gros bouc emissaire. Voilà la réalité établi par plusieurs historiens véritables qui ont consulter les archives.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON