• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


32 votes
JL 8 novembre 17:51

Décidément, ça devient du matraquage !

 

C’est trop facile d’amalgamer les critiques pertinents et les farfelues. C’est surtout très violent.

La pensée dominante est très violente.

 

« Il existe trois catégories de diffuseurs de la pensée dominante : les éditocrates, les sondologues et les experts. » Pinçon Charlot

 


 Les paroles d’experts ont supplanté les paroles des savants.

 

L’esprit de Bologne : « Si les universités ne s’adaptent pas, on se passera d’elles »
 
« La violence de cette petite phrase devrait inquiéter tous ceux qui se sentent concernés par la transformation actuelle des universités, en France et ailleurs en Europe, à la suite de la mise en application de la Déclaration de Bologne, signée en juin 1999 par les ministres de l’Éducation de vingt-neuf États européens. C’est qu’elle exprime bien ce que beaucoup pensent en haut lieu sans jamais trop l’exprimer publiquement : les universitaires feraient bien de se rendre compte rapidement que les temps ont changé, sinon des « experts » prendront leur place. Elle traduit en termes crus ce que la Déclaration de Bologne n’évoque que de manière très euphémisée (« Nous devons en particulier rechercher une meilleure compétitivité du système européen d’enseignement supérieur »). Au moment où le système LMD (licence-master-doctorat) se met en place en France, il faut se rendre compte que l’« esprit de Bologne » est beaucoup moins généreux que le texte de la Déclaration le laisse croire. Retraçons l’histoire de cette petite phrase. Elle montre bien qu’entre les étudiants en grève et les présidents d’université, les plus naïfs ne sont pas ceux qu’on pense. »

 

20 ans après on peut dire avec Yves Winkin  : " avant, il y avait les universités de « Mode 1 », au sein desquelles les scientifiques posaient les questions et y répondaient ; aujourd’hui se mettent en place les universités de « Mode 2 », auxquelles la société pose les questions — et des groupes ad hoc d’experts y répondent."

 

Un expert indépendant est aussi improbable qu’un crétin libre penseur.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON