• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

JL

Voir mon profil sur Agoravox

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 541 0
1 mois 0 29 0
5 jours 0 9 0


Derniers commentaires




  • vote
    JL 1er décembre 11:42

    @alanhorus
     
    ’’Or il faut bien le comprendre un vaccin vous rend un peu malade et sur des sujets fragiles cela peut être dangereux.’’
     
    C’est d’autant plus grave en cas de répétitions de vaccinations, répétitions que le principe rend de facto, rédhibitoires.



  • vote
    JL 1er décembre 08:07

    @Qaspard Delanuit
    @Mervis Nocteau

     
    en philosophie comme en science et dans beaucoup de domaine, on ne parle pas d’efficacité des "choses" ou des concepts, mais de leur utilité ou leur fécondité.
     
    Quant aux idées, aux méthodes, aux théories, il ne faut pas confondre efficacité et efficience : rapport efficacité / coûts (*).
     
    Par exemple, si un vaccin peut protéger efficacement une personne, il n’est pas forcément efficient pour protéger une population,

     
    Mervis Nocteau

    aurait pu dire que ma façon de voir les choses est féconde.
     
     
    (*) il ne s’agit pas seulement des coûts financiers.



  • vote
    JL 30 novembre 16:20

    A l’opposé des sohistes, il y a les bisounours.

    Au milieu, Descartes. On ne peut pas parler des sophistes sans évoquer le doute cartésien.



  • 10 votes
    JL 30 novembre 10:24

    Excellent coup de gueule et analyse d’un médecin.

     

    ’Prisons sanitaires pour les cas positifs et les malades’’

     

     Mais aussi bientôt : pour le réfractaires à la vaccination.



  • 1 vote
    JL 30 novembre 09:49

    Intéressant échange.

     

    La question que pose le titre, je la poserais autrement : Pourquoi les écologistes se sont-ils ralliés à Davos ?

     

    Ou autrement encore : pourquoi Dominique Jadot préconise-t-il la vaccination obligatoire ?

     

     A lire dans Libé :« En tous les cas, chez les Verts, on compte sur ce débat pour casser le vieux cliché des écolos anti-vaccins. Une image qui colle à la peau du parti depuis des années. La députée européenne Michèle Rivasi multiplie les prises de position en ce sens. En 2015, elle déclarait, par exemple, que « les vaccins créent plus de problèmes qu’ils n’en résolvent ». Deux ans plus tard, en 2017, elle s’opposait à l’augmentation du nombre de vaccins obligatoires en France. »

     

    C’est quoi, ce revirement spectaculaire chez les Verts ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité