• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


5 votes
edwig 9 février 10:06

Vous ne rencontrez pas ce genre de problème dans les pays qui simplement, exigent certaines contreparties aux immigrants qu’ils accueillent...qu’ils s’intègrent, qu’ils aient un emploi et apprennent la langue et la culture du pays.

il me semble normal que si on accorde de l’aide à quelqu’un, nous puissions exiger un effort et une contrepartie, ne fusse que pour responsabiliser l’individu un minimum.

Je vis en Belgique, à Bruxelles et dans mon quartier il y a toute une population qui vit là depuis des années, même sus plusieurs générations et qui ne savent pas parler français...en fait, ça ne les intéresse pas et bien sûr, ne sachant pas parler français, la plupart, soit ne travail pas, soit, plus généralement travail au noir...

dans mon quartier, dans les beaux jours, ll y a un parc qui est envahi tous les jours par cette population d’étranger et ils transforment chaque jour cette pelouse en un immense dépotoir à ciel ouvert et chaque matin, tu as la commune qui doit tout nettoyer...

Lorsque tu veux te plaindre de ça, tu ne peux pas, parce qu’étant étranger, ils sont intouchables...on m’a dit "je vous ai connu plus tolérant", sous entendu que j’étais raciste parce que je me plaignais du comportement d’une communauté...et j’ai répondu, je n’ai jamais été tolérant avec les gens dégueulassent qui ne respectent rien et ça n’a rien à voir avec leur nationalité !

le plus amusant, c’est que moi, qui les traites comme n’importe qui et qui estime qu’ils doivent donc être verbalisé au même titre que les autres, je suis le raciste...

J’ai travaillé au centre d’aide social et je peux vous dire que l’étranger dispose toujours d’immense traitement de faveur par rapport aux belges...ils ont toujours l’excuse de ne pas parler la langue et donc, de ne pas trouver du travail, même après 10 ans sur le territoire...

Je comprends très bien qu’ils viennent dans notre pays, c’est l’eldorado ici pour eux...ils ont raison, on leur donne tout sur un plateau d’argent sans contrepartie et plus ils se comportent comme des victimes, plus ils reçoivent d’aide...

Pourquoi, ne voit on jamais un asiatique dans nos centres d’aide social ou au bureau de chômage ou même dans les prisons ? Pourtant, ils sont bien là, partout...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON