• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 avril 13:18

Une des meilleures vidéos de Julien Rochedy, aussi bien sur le fond que sur la forme. Je dois cependant témoigner à titre personnel qu’ayant compris très tôt le piège de la culpabilisation, la lecture de Nietzsche n’a jamais produit le moindre effet sur moi, étant d’une part d’accord avec lui sur tout ce qu’il exprime de raisonnable (et qui me semble évident, voire banal), et d’autre part conscient qu’il a aussi couché sur le papier des délires consécutifs à sa démence précoce et évolutive (qui finira par l’emporter tragiquement).

Mais je comprends très bien qu’une personne qui ne se serait pas affranchie de la culpabilisation dans son enfance ait besoin de passer par une phase nietzschéenne à son adolescence. Toutefois, en rester là toute sa vie me semblerait un peu court. Ce serait juste un tout petit peu moins lamentable que de rester un enfant de chœur ou un crapaud de bénitier toute sa vie.  

Il n’en demeure pas moins qu’il est aussi intéressant de considérer ce qui perdure dans le christianisme quand on en retire la culpabilisation, qu’il est intéressant de considérer ce qu’on peut conserver du nietzschéisme quand on en évacue la démence.

Certaines personnes diraient sans doute qu’il n’en reste rien, dans un cas comme dans l’autre ; ou bien seulement dans un des deux cas. 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON