• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


10 votes
Maetha 7 juin 20:28

@sls0, le troll en peluche :

 Votre sens logique est pris en défaut :

 => "Qui connait mieux le médicament que son fabricant qui a fait tous les essais."
 
 Â bon ?.. en êtes-vous si sûr ?

 Ce qui est merveilleux, là, c’est que l’ivermectine qui a déjà été utilisée avec succès contre le covid, va maintenant être utilisée à grande échelle pour stopper cette maladie : c’est une très belle histoire.

 La synergie hydroxychloroquine-azithromycine fonctionne quasiment à 100% et l’ivermectine aussi.
 Cela devrait vous réjouir, non ?
 "l’épidémie Covid" a permis deux grandes ouvertures au sujet du traitement des coronavirus et c’est énorme. Autant dans le monde médical humain que vétérinaire (les diarrhées à coronavirus,chez le veau, sont une calamité très contagieuse qui épuise les capacités immunitaires des animaux atteints).
 L’ivermectine était très chère à ses débuts, avant que ce produit extraordinaire ne tombe dans "le domaine public". Maintenant cela a changé et ce qu’il se passe là est miraculeux : l’AMM devra sans doute s’imposer après cette expérience sur un tel nombre de malades. On va avoir à un prix abordable un antiparasitaire majeur(vers ronds, insectes et de nombreux acariens) actif aussi, comme cela est démontré maintenant, contre les coronavirus !

 Les vaccins bizarres et inquiétants (hors AMM, suivis d’un cortège d’accidents mortels et d’effets secondaires graves) perdent tout intérêt. Vous devriez vous en réjouir ! avez-vous perdu le sens commun ?

 Souvenez-vous : c’est la justice qui a permis, lors d’un procès en diffamation demandé par Giles-Eric Séralini contre Marc Fellous et gagné, d’ouvrir le dossier des OGM et du glyphosate au débat scientifique ; vous connaissez la suite : Seralini à prouvé expérimentalement la nocivité du glyphosate a dose normale et à très faible dose et ses résultats ont été soumis à la critique scientifique (ce dont Montsanto ne voulait absolument pas, au nom de la très contestable " propriété industrielle".
 Ses résultats demeurent toujours aussi valables. Il a été attaqué pour torpiller son expérience et ses conclusions sur des questions statistiques qui n’étaient pas l’objet de son étude, qui restait, elle, préliminaire.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON