• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Maetha

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 998 0
1 mois 0 5 0
5 jours 0 2 0


Derniers commentaires




  • vote
    Maetha 10 avril 18:40

    @louis,

     De source sûre, un des trois petits cochons, Naf Naf, le plus réfléchi, accueille ses frères chez lui et les sauve. Le loup obstiné, emporté par sa rage, décide de passer par la cheminée de la maison de brique et tombe dans la marmite bouillante préparée tout exprès !

     Cette fiction drolatique porte un message sérieux et est une suite logique : dans cette situation périlleuse, d’abord faire l’état des lieux, réfléchir à la hauteur du danger, vivre et anticiper en utilisant les moyens les meilleurs, dont on dispose, pour y faire face.
     Est-ce bien ce qui a été fait ?
     



  • 2 votes
    Maetha 10 avril 16:22

    Bravo !



  • 6 votes
    Maetha 25 mars 10:54

    @Gaspard Delanuit,

     C’est déjà fait.

     Au cours de la campagne électorale présidentielle, il avait prévenu son auditoire que le parti démocrate avait organisé un trucage des élections à la mesure des enjeux (c.à d. giga), dans un bafouillage qui témoignait d’une perte de contrôle cognitif.



  • 1 vote
    Maetha 23 mars 22:03

    @Hijack ...

     Logique élémentaire irréprochable. +++



  • 3 votes
    Maetha 13 mars 19:04

    C’est le travail de Sarkosy, contre l’avis de la majorité des français.

     => 4 fevrier 2008 vote à Versailles par la procédure du "Congrès" du traité de Lisbonne en modifiant notre constitution, alors que les français s’étaient déclarés contre par référendum.

     => Le 11 mars 2009 il nous réintègre dans l’OTAN, sans se préoccuper de ce qu’en pensent les français.

     Suite logique : Afganistan, Tunisie, Coup de force décisif pour mettre A. Ouattara au pouvoir en Côte d’Ivoire (novembre 2010), puis la campagne lamentable contre un pays souverain : la Libye (15 mars à fin octobre 2011), puis la Syrie ( juste avant d’être viré) : la guerre commence (ce n’est pas un hasard, le 15 mars 2011).

     Puis Hollande élu pour faire arrêter cette imbécilité meurtrière et qui n’en a rien fait, bien au contraire.

     Puis Macron... et là on ne sait plus rien de ce qu’il se passe, sauf que nous sommes bien mal engagé dans cette affaire qui va manifestement contre nos intérêts et les voeux de la majorité des français. Nous voilà embarqués, contre notre grée, dans une gabegie criminelle sans nom, qui met nos armes en danger.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité