• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Maetha

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 956 0
1 mois 0 12 0
5 jours 0 8 0


Derniers commentaires




  • vote
    Maetha 17 août 11:57

     Dans le cadre d’une "protection Consulaire", Tariq Ramadan à été visité le 26 mars 2018 par l’ambassade Suisse. La question du respect du principe de la présomption d’innocence refusée à T.Ramadan était à l’ordre du jour + Celui des conditions d’incarcération vu son état de santé.

     Silence total depuis. Pour toute réponse une cinquième plaignante, côté Suisse, s’est mise sur les rangs et la presse helvétique à raclé le fond des tiroirs pour le casser plus encore.
     
     La Suisse a donné à T.Ramadan la finesse d’esprit et la précision du français de Calvin et là, voilà une histoire tragique, pas si vieille, qui refait surface, c’est impressionnant !


  • vote
    Maetha 17 août 11:14

    @Qirotatif :

     Continuez vos pirouettes grotesques et stupides de troll décérébré programmé, c’est effectivement assez amusant...



  • vote
    Maetha 16 août 16:21

    @Qirotatif :

     Vous êtes hors sujet et vous tournez en rond une fois de plus.

     T.Ramadan a été emprisonné sur de fausses accusations de viol. "La justice" française le sait très bien et le laisse abusivement péricliter en prison, alors qu’en droit français dans une affaire pareille, la présomption d’innocence du mis en examen du prévenu est la norme. Les exemples ne manques pas.

     La volonté de casser T.Ramadan par cette chausse-trappe judiciaire est évidente. Le prolongement de l’instruction par le biais du certificat bidon de "Christelle"est la dernière trouvaille. A cette justice ubuesque vous rajoutez vos commentaires qui le sont tout autant. Nous voilà bien !



  • vote
    Maetha 16 août 11:43

    @Qirotatif :

    T.Ramadan, citoyen Suisse, est accusé de deux viols particulièrement ignobles, par deux plaignantes, en France ; ce pourquoi notre justice a jugé bon de l’incarcérer pendant l’instruction de ces deux affaires. Il est venu d’Angleterre à Paris il s’est présenté au commissariat de police le mercredi 31 janvier 2018 pour répondre personnellement de ces deux accusations qu’il a toujours catégoriquement démenti.

     Après sa mise en garde à vue il a été mis en détention préventive "pendant la durée de l’instruction", avec un régime particulièrement sévère d’isolement.

     Son avocat et lui se sont attachés à prouver que ces deux accusations de viols (puis trois pour faire bonne mesure) n’étaient que des inventions.

     Là s’arrête le champs judiciaire, le reste relève de sa sphère privée.

     

     => C’est assez comique de vous voir prendre la place d’un "tribunal islamique".

     Cette "affaire T.Ramadan" va bien au delà de vos propos éculés.

     En attendant le voilà emprisonné dans des conditions sévères, depuis 208 jours, alors qu’il est gravement malade, il devra attendre début septembre pour voir "le temps de la justice" avancer un peu.



  • 1 vote
    Maetha 15 août 21:59

    @Qirotatif,

     Vous semblez être attaché à respecter le sens des mots.

     T.Ramadan a reconnu avoir eu des "relations" avec les plaignantes, ce qui n’est pas contestable, les échanges par courriels électroniques en témoignent et sont entre les mains de la justice. Cela signifie rien d’autre que cela, comme le laisse entendre son avocat Me E.Macigny. T.Ramadan à été, semble-t-il, clair sur ce sujet.

     La presse s’est emparée de ce mot, comme l’a fait le préfet des moeurs, auteur de cet article et voilà que vous enfourchez à votre tour ce cheval fou de la calomnie.

     Communiquer avec une femme, voilée ou pas, avec un "smartphone" (le téléphone intelligent) nommé maintenant en bon français "le mobile multifonction" est bien entrer "en relation" avec elle, pourquoi pas ? Cela ne concerne en rien la justice ni les grincheux.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès