• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Conférençovore Conférençovore 21 mars 19:23

@Super Cochon
Oui, je sais pour ces conf de presse et ses dialogues bidons avec des figurants... Je ne parle pas de cela.

@Norman Bates
Détrompe-toi, détrompez-vous...
Je vous garantis que des gens qui aiment leur Président, le trouvent "compétent", qu’il a "la stature d’un Chef d’Etat" (je vous sors les expressions que j’entends tous les jours...), qu’il est un "Président moderne", qu’il incarne une "rupture"... je vous en présente par pellettés de 12. Et c’est sans compter le fait que le Président, en Fr, c’est un relicat de roi sauce répu... et à moins qu’il soit complètement ridicule comme Hollande, bcp des sujets du roi l’aiment par défaut.

C’est consternant mais c’est la réalité. J’habite une zone rurale mais plutôt CSP moyen/+ (il y a de tout mais c’est pour donner la tendance : ce n’est pas une de ces campagnes miséreuse comme il y en a un certain nombre en Fr) et des gens qui vont revoter Macron au 1er tour (ou dont je me doute que ce sera le choix au moins pour le second), j’en fréquente bcp. Les gens ont des priorités de vie qui font qu’ils ne s’intéressent pas trop à tout cela : ils consultent les médias de masse, un coup de JT de TF1 ou l’émission de Patrick Cohen, un coup d’Europe 1/RTL le matin en allant bosser et voilà comment tu façonnes un discours accepté massivement : Tu répètes 50 fois par jour que "les nationalistes Le Pen/EZ sont d’ED voire des conspis, poutinistes, xénophobes... que s’ils passent, ils vont provoquer la ruine de la Fr (signé François Lenglet)... L’immigration... bah on en parle pas, si ce n’est pour dire que c’est génial et que la France a énormément d’efforts à faire pour mieux accueillir ceux qui sont par défaut des chances, que c’est notre honneur d’avoir nos frontières grandes ouvertes (si si...), la francophonie toussa. Evidemment, Mélench est un fou furieux... L’Europe c’est génial... et sans elle, la Fr n’est rien... bref, votez Macron/Pécresse, parce que ça au moins, c’est la stabilité, la démocratie, le progès, le féminisme... tandis que les autres, ce sera la guerre civile, le marasme, des crises avec nos "partenaires", etc, etc, etc". 
Dès que ces gens allument la radio, c’est ce qu’ils entendent peu ou prou... et à la fin de la journée, à la fin de la semaine, du mois ou de l’année, au moment de voter, le discours est tellement incrusté que même s’ils ont lu qq part qu’un clandestin Algérien avait violé une grand-mère (en admettant que cela arrive... parce qu’en réalité, il n’y a quasiment aucune chance qu’ils lisent un article de ce genre... les MM leur disent que ce sont de pauvres mineurs isolés fuyant la guerre), ce ne sera qu’un cas totalement isolé. Même s’ils tombent sur un Jean Messiha, une Marion, une... j’allais dire une Marine mais même pas... un EZ qui sort des stats où il démontre que les faits d’agressions sexuelles sont le fait de certains pop dans des proportions absolument sidérantes, ce ne sera qu’une info entendue comme ça, à la volée, et venant d’intervenants que ces mêmes MM ont présenté comme des conspis d’ED délirants pendant tout le reste de l’année. 

La machine est forte. Très forte. Elle est quasi imbattable en réalité car, encore en 2022, il y a moyen d’échapper au calvaire de l’immigration de masse et de peuplement. Il y a moyen de vivre correctement, en relative sécurité, loin de ces pbs. Et pour les gens, la politique, c’est comme l’amour : loin des yeux, loin du coeur. Pour bcp de Français, leur pb majeur est leur fameux pouvoir d’achat. Les CSP+ sont inquiètes de savoir si elles vont pouvoir continuer à voyager aussi facilement qu’avant. Les boomers ont peur du covid et sont suspendus aux éventuelles augmentations de CSG. Les fonctionnaires... bah c’est réglé : Macron les a augmenté juste quand il fallait, pile-poil pour qu’ils votent pour lui et faire barrage au second tour après avoir voté Merluch au premier. Les jeunes ? Osef... ils ne votent pas. Les muz/immigrés ? Ils détestent EZ/Le Pen et tout ce qui est un minimum patriotique... il n’y a qu’à se baisser pour ramasser leurs votes quand on est de l’extrême-centre. Restent les CSP moyen/, les populos de souche ou même les immigrés intégrés... mais eux aussi, leur pb n°1 est le pouvoir d’achat. La destinée de la France, ça n’inquiète pas grand monde en réalité parce que cela reste relativement abstrait. 

Enfin bref, j’ai digressé mais juste pour dire que des gens qui veulent mettre des tartes à Macron, il n’y en a pas tant que cela. Ce sont les GJ (et encore...), les gens un minimum politisés, donc souvent classés à l’EG ou l’ED... Ca représente peut-être 30%, allez peut-être 40% contre le reste qui trouve "qu’il est pas si mal finalement". 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON