• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Conférençovore Conférençovore 18 juin 18:31

@juanyves
" Le Japon gangrené par l’addiction des jeunes aux smatphone.

"

Ahhh c’est terrible ça ! Brrrrrr ! En fr, c’est la même tocard. Va en Allemagne, c’est la même aussi chez la jeune génération. Dans les transports, parfois 100% des gens sont scotchés sur leur tel. Au resto je vois parfois des couples passer leur repas entier fixés sur leur portable.
Tu parles des hikikomoris dont la cause du mal-être est multiple (honte de montrer son échec, poids des traditions qui se combine mal à la modernité, etc). C’est un phénomène temporaire dans la vie de ces jeunes et qui ne concerne qu’une minorité (peut-être 500 000 personnes) avec des durées très variables (parfois qq mois, parfois qq années). Toujours pareil avec toi : tu prends des exemples et en fait des généralités stupides qui en plus n’ont aucun rapport avec le propos.

" Tokyo : il y a des gens qui vivent dans des tiroirs"

Tokyo n’est pas tout le Japon. A Tokyo, bcp de gens passent leurs longues journées et parfois nuits au travail et passent une bonne partie de leur vie dans la rue plutôt qu’à la maison. Tu ajoutes le prix au m² et tu comprends la présence des box. La densite de pop est énorme mais c’est à peu près aussi con que de résumer le parisien à l’étudiant qui vit dans une chambre de bonne de 8m². Dans le genre cliché, on fait difficilement pire.
Mais surtout, je n’ai pas dit que tout était parfait. Je parle d’une société globalement infiniment plus fonctionnelle et harmonieuse (parce qu’homogène), avec une pop globalement bien plus civilisée que la française qui est bien en train de devenir un trou-à-merde grâce à des merdes de gauchiasses qui ne bitent rien à rien dans ton genre. "C’est juste un endroit construit par et pour des japonais."... bah oui blaireau, exactement comme la France avant d’être envahie.
La différence est que le Japon est resté Japonais. Il y a un peu plus de 2 millions d’étrangers, ce qui n’est rien comparé à la Fr. Et surtout ce sont des travailleurs/étudiants. Ils ne distribuent pas la nationalité à tour de bras. Ils n’accueillent aucun "réfugié". Les étrangers ne viennent pas au Japon pour la CAF... Ils n’ont que 60 000 clandestins... nous, probablement 1 bon million.

"La mafia japonaise s’appelle Yakusa et elle est infiltrée partout"

Sérieux ? Olala, j’étais pas au courant... comment tu dis ? Yaku... ?
Les yakusas représentent un banditisme qui existe partout sur la planète (peut-être à l’exception du Bhoutan et de qq pays comme ça). Mais ce n’est pas un banditisme qui ruine la vie des gens au quotidien (du moins infiniment moins). En Fr, l’un des plus gros employeurs (300 000 personnes impliquées) est le trafic de stup. Le Japon deux fois plus peuplé n’a que 80 000 membres de ces mafias. Oui, il existe des protections de haut fonctionnaires, des infiltrations, etc. Et alors ?
Tu ne m’apprends rien. Mon propos est qu’on ne voit pas des gens chier à même la rue au Japon (comme c’est le cas en Fr). On ne voit pas des bandes de jeunes dépouiller les spectateurs venus assister à ue compétition sportive. On ne voit pas des mecs en train de fumer de la drogue sous les yeux d’une police inactive. Les flics n’ont pas peur d’entrer dans des milliers de quartiers. Les pompiers ne tombent pas dans des guets-apens gratuits pour finir caillassés. Il n’y a pas 1000 agressions par jour et une bonne centaine d’attaques au couteau/j.
Et oui, les Japonais sont globalement comme je le décris et c’est aussi ce que disent tous les voyageurs, expats, etc.
Amusant d’ailleurs parce que pleins de gauchiasses aiment le Japon alors qu’il est l’inverse de ce qu’ils sont et prônent : une société mono-ethnique, assez raciste d’ailleurs (le Japonais sait que les autres sont autres... c’est pas ton idéologie benetton pour mongols...), plutôt tradi, très hiérarchisée, très ordonnée avec uns vraie conscience de la tranquilité des autres... enfin bref, tout ce que vous détestez vous les crasseux rouges. smiley




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON