• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 1 nov. 2021 - Éric Zemmour en conférence à Nantes

1 nov. 2021 - Éric Zemmour en conférence à Nantes

#CroiséeDesChemins #EricZemmour #Nantes

Éric Zemmour en conférence à Nantes

Sortie le 1 nov. 2021
 
Mon entretien avec les Nantais. Quel accueil chaleureux ! Je continue ma #CroiséeDesChemins partout en France. 1️⃣ ? Likez la vidéo, Abonnez-vous à ma chaîne YouTube en cliquant sur le bouton "s'abonner" et sur la cloche grise. Partagez là à tous vos proches !

 

Tags : Politique Désinformation Eric Zemmour Polémique Nantes




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Lucy Lucy 4 novembre 13:56

    ........................⚜️⚜️⚜️   I vas there ❗

     

    Magnifique conférence ✌️

    .

    La gôgôche taillée en pièce façon sushi, juste retour à l’envoyeur ⚡⛏️

    .

    1h de + sur cette vidéo… ⌚

    .

    Z0ZZ


    • 5 votes
      Conférençovore Conférençovore 4 novembre 14:17

      Bon, on va essayer d’apporter un peu de plus-value à ce non-article.

      D’abord dire que le pire scénario est en train de se produire depuis la rentrée : Après la déclaration de NDA, celle de Florian Philippot et j’imagine qu’il y aura un candidat pour l’UPR (même si cela ne pèse pas lourd électoralement parlant), le maintien très probable (on en reparlera...), enfin à moins qu’elle fasse plus que 8% de la candidature de Marine... donc, déjà avec ceux-la plus les autres candidatures côté LR ou à côté, peut-être un Général à la retraite, un GJ, un Ciotti et qui sais-je d’autre encore en plus... nos idées sont portées par un nombre délirant de candidats. Cela étant, il y aura du nettoyage dans les semaines/mois à venir et certains vont renoncer d’eux-même mais surtout, il n’y a que des bonnes nouvelles.

      1/ Evidemment les sondages. Chacun en pense ce qu’il veut quant au rôle néfaste ou non qu’ils peuvent avoir sur les échéances électorales mais les études sortant des nombreux instituts que nous avons en France donnent globalement une image disons conforme à la réalité : Le Z est dans une ascension fulgurante depuis septembre et s’impose désormais comme le candidat qui a le plus de chances de se retrouver au second tour face à Macron.

      2/ La stratégie : Elle est à la fois très simple, logique et pragmatique : pour avoir une chance, il faut écraser TOUS les autres, à savoir : les 4 autres donc - Marine, Nicolas, Florian, François (et/ou un dissidant ? J’avoue que depuis les histoires de fion, j’ai raté plusieurs épisodes de la saga upérienne...) et en plus asphyxier le candidat LR, mais ça, c’est déjà plus compliqué... puisque ce sont les boomers et CSP+ urbains blancs, donc des conservateurs de merde difficiles à bouger, surtout si, en plus, on fait un peu peur...

      Mais, la stratégie du Z qui n’est même pas un secret est objectivement la meilleure. De plus, il écoute très attentivement ses conseillers et ces derniers lui ont forcément dit de a/ prendre la posture du Président et pas du candidat b/ surtout bien prendre soin d’invibiliser les adversaires tout en ne s’en faisant jamais des ennemis car ils ont malgré tout tous les électeurs potentiels et ceux-ci ne rallieraient pas nécessairement l’aventure Zemmour qu’ils ne connaissent pas forcément ou goûtent peu face à un bien plus rassurant (pour eux) Macron. La stratégie du Z est donc de ne pas polémiquer ni même de discuter avec des gens plus bas que lui désormais. En ce sens, je pense que la rencontre avortée avec Marine était parfaitement volontaire : EZ avait plus à perdre à rencontrer cette mamie à chats que de la zapper. On ne déjeune pas avec une personne que l’on va tuer.

      Marine feint toujours de ne pas trop s’affoler en répétant aux journalistes « [qu’]une campagne, c’est long et je suis patiente... », la nervosité des Bardella et consorts trahissent une inquiétude fondée. Le Z doit la tuer et, mon avis personnel que je vous livre non sans une certaine délectation est qu’il va le faire. Si Marine descend à 14, allez... disons 12%, alors c’est fini. NDA qui était crédité de 5-7% il y a quelques mois n’est plus que sur du 2-3%. Le gâteau anti-immigration anti-islam "conservateur-souverainiste" est limité et il ne suffira pas pour l’emporter au second tour mais, pour autant, faire le plein à ce niveau est un passage obligé.


      3/ La forme... Alors là, j’avoue que je suis bluffé. J’ai évidemment regardé cette conférence smiley (sans passer par un "article" en carton de ce paltoquet de moa) comme d’autres précédentes. D’abord la répartition : En gros 30 minutes de speech et autant pour les questions/réponses avec une interactivité avec le public qui est très novatrice (ça ne se fait pas chez les autres...). 

      Ensuite il y a le personnage. Zemmour est excellent. Détentu, avec de l’auto-dérision (notamment sur le sujet des femmes... il est très bon), une bonhommie, une simplicité d’accès qui le rend sympathique. Et puis il y a aussi la dimension de tribun. J’avais vu un EZ percutant sur le fond à la Convention de la Droite il y a  ans mais là... ça n’a plus rien à voir. On a un EZ à l’aise avec les gens. Cela s’est vu également dans l’émission de Morandini dans la rue. Il a tout compris et, je pense, c’est par simple mimétisme, par simple observation durant des décennies, des politiciens qu’il en imite de manière naturelle les stratégies de communication : être souriant, rebondir vite, privilégier les bons mots rapides (plutôt que les échanges longs) pour multiplier les interlocuteurs, prendre de la hauteur, toujours garder son calme (ça, on a dû bien lui expliquer que les coups de gueule face aux Hapsatou, Polony et cie... il fallait arrêter) et donner l’air d’être au-dessus mais sans mépris.


      EZ a fait des progrès fulgurants. Pour le reste, celui qui connaît déjà les idées d’EZ n’apprendra rien.


      • 1 vote
        micnet micnet 4 novembre 14:46

        @Conférençovore

        Tout pareil concernant la forme, j’admets qu’il est effectivement assez bluffant et je dois reconnaître que je ne m’y attendais pas. Dont acte. En revanche, pour le moment je le trouve toujours aussi faible, voire inexistant, au-niveau du programme et des propositions concrètes (en dehors de la suppression du permis à point ou des prénoms français...). Je ne demande évidemment pas à ce qu’il entre dans le détail de la vie de 12 mais qu’il donne a minima des orientations précises concernant ce qu’il appelle les « grands enjeux civilisationnels » (immigration, islam, sécurité, relocalisation, pouvoir d’achat, pass sanitaire...). À un moment donné, il faut qu’il sorte du « constat « (qu’une majorité de français partage) et qu’il propose de réelles solutions. Se contenter de dire (en gros) que « c’est le boulot du premier ministre » ne suffira pas.


      • vote
        micnet micnet 4 novembre 14:47

        @micnet

        « dans le détail de la viS de 12... »


      • 5 votes
        Conférençovore Conférençovore 4 novembre 16:51

        @micnet Les gdes lignes on les a : 1/ Sur l’immigration/islam/insécurité : fin du droit du sol, expulsions des étrangers criminels, déchéance des binats criminels (ce qui est inconstitutionnel mais bon... EZ évoque aussi ce qu’il faut faire du CC). Ça je pense que c’est clair pour tout le monde et c’est exactement ce qu’il faut faire a minima. 2/ sur l’eco, on est sur du patriotisme éco classique. Le pb est évidemment l’UE et l’€ mais les conseillers ont bien compris que c’étaient des sujets à faire fuir les boomers pour le 2nd tour donc il y va à pas de loup. Parler de souverainisme eco, sanitaire, militaire, diplomatique, ça suffit. Ajouter le monétaire foutrait la merde (sans compter que 95% des gens n’y bitent rien). 3/ Sur le plan sociétal : conservatisme classique mais pareil, sans trop se mouiller : par exemple, sur le mariage gay il ne dit pas s’il l’abrogerait ou pas. De même, il faut soigner l’électorat féminin donc il y va léger sur toutes ces questions...

        Ça va s’affiner avec le temps... Pour l’instant, il faut profiter de la dynamique et pilonner et ringardiser la mémère à chats tout en séduisant l’électorat LR mais je dirais surtout que l’essentiel est surtout de se rendre populaire, simplement connu de la pop, ce qui est encore loin d’être le cas : ça vaut ce que ça vaut, mais j’ai des mémés dans ma rue qui ne savent même pas à quoi il ressemble... et ces gens prennent bien soin de s’endimancher pour aller accomplir leur "devoir", eux...


      • 7 votes
        Lucy Lucy 4 novembre 16:57

        @Conférençovore

        une simplicité d’accès qui le rend sympathique

        Je confirme, un personnage très abordable, il m’a dédicacé deux livres (le dernier & Destin français). C’est la première fois que je le rencontrais, il souriait attentif à ma demande personnalisée, un trait d’humour en prime. Je me suis sentie à l’aise du début à la fin des 65 secondes où nous avons échangé quelques mots. Il est vrai qu’en tant que fidèle de ses émissions depuis 2 ans, j’avais l’impression d’être face à quelqu’un de familier.

        Je suis convaincue qu’il fera un carton lorsqu’il sera invité sur France 2 et TF1 avec des audiences de plusieurs (dizaines de) millions de téléspectateurs.


      • vote
        ffi 4 novembre 15:07

        Ce que je regrette, dans sa pensée économique, c’est qu’il ne prend pas assez en compte le fait que les taux de change ont des valeurs en grande partie arbitraires. D’une, il n’y a pas d’étalon monétaire. De deux, s’il y en avait un, il serait impossible de fixer de manière juste la valeur des monnaies par rapport à celui-ci.

        Les taux de change ne sont pas une science exacte. Le libre-échange, avec sa concurrence libre et non faussée, est donc une impossibilité de fait. Il faut donc revenir, progressivement, à une forme de protectionnisme.


        • 3 votes
          Boris Boris 4 novembre 15:13

          Gargamel fait sauter la marinière et propulse le micronus pour un deuxième tour de ménage...

          Et il y a encore des cons et connes qui croient aux votes... Sans doute les mêmes qui se font piquouser pour aller au bistrot ! 


          • 2 votes
            Serge ULESKI Serge ULESKI 4 novembre 19:17

            Orgueil, hybris... démesure, le Zemmour qui a sévit cinq années durant sur le Service public chez Ruquier arrive à son apogée : il le sait ; la haine de ce petit homme sans physique, malingre, à la pensée rachitique se refuse à toute lucidité, aussi on peut parier qu’il ne s’épargnera rien pensant n’épargner aucun de ses adversaires : la quasi totalité des membres de notre société ; personne ne lui fera entendre raison alors qu’il serait bon de lui rappeler que la politique ne soigne personne, que l’on ne soigne pas ses névroses, sa paranoïa, sa psycho-sociopathie, qu’on ne se sauve pas au détriment de la dignité auquelle chaque être humain doit pouvoir prétendre. 

            Zemmour qui n’offre aucun horizon d’espoir n’y pourra rien ; car les ados même sur le tard, très tard, sont capables de provoquer des catastrophes pour eux-mêmes longtemps après avoir quitté une adolescence demeurée tragiquement insurmontable car indépassable : la haine ne fait pas de vous un adulte mais simplement un être malfaisant qui mérite une correction : les urnes s’en chargeront, pour sûr ! 

            En revanche, nul ne peut prédire comment ce Zemmour vivra cet échec pourtant tellement prévisible ; prévisibilité que des médias auront pris soin de cacher à une audience fantasmatique à souhait par ces temps de désillusions consommées.


            • vote
              Serge ULESKI Serge ULESKI 4 novembre 19:19

              @Serge ULESKI

              Correction : ’" qui a sévi"


            • 1 vote
              Zero9 Zero9 5 novembre 08:20

              @Serge ULESKI Zemmour est-il responsable de toutes les saloperies qui s’abattent sur les français depuis les 50 dernières années ? Êtes vous sur de ne pas vous trompez de cible ?


            • 1 vote
              Serge ULESKI Serge ULESKI 5 novembre 08:48

              @Zero9

              la question qui m’occupe c’est qui est zemmour... zemmour, qu’est-ce que c’est...... merci de ne pas vous tromper de question en ce qui me concerne.


            • 3 votes
              micnet micnet 5 novembre 10:40

              @Serge ULESKI

              « la question qui m’occupe c’est qui est zemmour... zemmour, qu’est-ce que c’est.« 

              Et bien ça en dit long sur vos priorités, vous faites du Jean Michel Aphatie qui consacre 99% de ses tweets à Zemmour smiley ? Il me semble que la question qui devrait tous nous occuper en priorité, c’est plutôt l’avenir de la France, non ?


            • 3 votes
              yoananda2 5 novembre 11:22

              @micnet
              Zemmour fait paniquer la gauchisterie, et ça, c’est plutôt amusant, et bon signe : la peur change de camp.
              Il était temps, j’ai envie de dire, parce que ça fait un bon paquet d’année que la gauche n’a plus ni projet, ni argument ...
              Maintenant, ça se voit : leur seule raison de vivre c’est de lutter contre la droite, incarnation du mal du selon eux.
              C’est le début de la fin pour eux.


            • vote
              Serge ULESKI Serge ULESKI 5 novembre 11:49

              @Zero9

              Cette capacité qu’on les « amoureux de la France » auto-proclamés d’accoucher qui d’un ou d’une Le Pen, qui d’un Sarkozy, qui d’un Pasqua, qui d’un Tapie, qui d’une Marion Maréchal, qui d’un Zemmour - un talus de gravas en lieu et place d’une montagne de granit -, est d’un pathétique consommé.

              Rappelons que La France ce n’est pas "une grande gueule" ! Non, la France c’est une grande voix. 

              Il suffit de mentionner De Gaulle, Jean Moulin, Jaurès, Hugo, Jeanne d’Arc, Philippe Le Bel, Louis XIV, Descartes, Pascal, Montaigne, Montesquieu, Talleyrand, Arago… et combien d’autres encore… pour mesurer à quel point tous ces « french-lovers » n’ont pas pour souci la grandeur de la France ; il s’agit bien plutôt de brandir un drapeau tricolore dans un but, un seul : éructer leur haine irréductible, irrépressible, viscérale (haine chromosomique ?), à l’endroit de toutes les populations extra-européennes (titulaires ou non d’une carte d’identité française) et de ceux qui les soutiennent dans leur lutte contre le racisme, le mépris et les discriminations qui les frappent du berceau à la tombe.

              Que tous ces soutiens de Zemmour sachent que nous ne sommes pas dupes.


            • 1 vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 5 novembre 12:01

              @Serge ULESKI

              Vous pensez que Philippe Le Bel et Louis XIV étaient de tendres bisousnours ?


            • vote
              Serge ULESKI Serge ULESKI 5 novembre 12:04

              @Serge ULESKI

              correction " qu’ont les amoureux de la France"....


            • vote
              Serge ULESKI Serge ULESKI 5 novembre 12:05

              @Gaspard Delanuit

              Zemmour, chez Ruquier, cinq années durant, a tout dit… tout ! de ce qu’il pensait, de ce qu’il était… face au politique et face à ceux qui sont venus vendre qui un film, un spectacle, un livre, un CD ou bien venus dénoncer un fait, une injustice ; sa détestation couvre près de 70% de ce qui "fait" la France aujourd’hui ( soit les 30% que représentent aujourd’hui Zemmour+MLP dans les sondages : le service public a bien travaillé durant ces années de plomb d’un point de vue moral et factuel) ; et si l’on raisonne en termes d’électorat, cette détestation a pour cibles : l’extrême gauche, la gauche de Mélenchon, le PS, les centristes, la droite molle, les écolos ; en termes sociétale et artistique : les homosexuels, le féminisme, l’anti-racisme, les artistes de Rap et leur public…

              En termes ethniques : les Arabes, les Africains, les Musulmans et tous ceux qui les soutiennent dans leur lutte émancipatrice.

              Cinq années durant, chaque samedi soir, Zemmour vomira sa haine de et sur tous ceux qui ne lui ressemblent pas, sur ces 70% là. 

              Si l’on doit « débattre » avec ce Zemmour-là, tout en gardant à l’esprit qu’il n’y en aura pas d’autre, ce ne peut être que dans un seul but, un seul : rappeler que tout porteur d’une parole raciste doit être considéré en rupture avec notre République et qu’il ne saurait prétendre à aucune légitimité et respectabilité quelles qu’elles soient.

               

              Il faut sans relâche exposer au grand jour l’illégitimité et l’ir-respectabilité de cet individu ; exposer les motivations réelles de cette petite frappe de la politique.

               


            • vote
              Serge ULESKI Serge ULESKI 5 novembre 12:23

              @micnet

              Zemmour, chez Ruquier, cinq années durant, a tout dit… tout ! de ce qu’il pensait, de ce qu’il était… face au politique et face à ceux qui sont venus vendre qui un film, un spectacle, un livre, un CD ou bien venus dénoncer un fait, une injustice ; sa détestation couvre près de 70% de ce qui "fait" la France aujourd’hui ( soit les 30% que représentent aujourd’hui Zemmour+MLP dans les sondages : le service public a bien travaillé durant ces années de plomb d’un point de vue moral et factuel) ; et si l’on raisonne en termes d’électorat, cette détestation a pour cibles : l’extrême gauche, la gauche de Mélenchon, le PS, les centristes, la droite molle, les écolos ; en termes sociétale et artistique : les homosexuels, le féminisme, l’anti-racisme, les artistes de Rap et leur public…

              En termes ethniques : les Arabes, les Africains, les Musulmans et tous ceux qui les soutiennent dans leur lutte émancipatrice.

              Cinq années durant, chaque samedi soir, Zemmour vomira sa haine de et sur tous ceux qui ne lui ressemblent pas, sur ces 70% là. 

              Si l’on doit « débattre » avec ce Zemmour-là, tout en gardant à l’esprit qu’il n’y en aura pas d’autre, ce ne peut être que dans un seul but, un seul : rappeler que tout porteur d’une parole raciste doit être considéré en rupture avec notre République et qu’il ne saurait prétendre à aucune légitimité et respectabilité quelles qu’elles soient.

               

              Il faut sans relâche exposer au grand jour l’illégitimité et l’ir-respectabilité de cet individu ; exposer les motivations réelles de cette petite frappe de la politique.

               


            • vote
              Hanibal Hanibal 5 novembre 13:44

              @yoananda2

              mais pourquoi tu flippais ma petit chose fragile ? smiley


            • 2 votes
              naincognito 5 novembre 09:08

              Si ce petit bonhomme a les idées de son physique , on est mal barré ( il risque de faire pire que Macron !) ... M’enfin les groupies bas du front ont trouvé une nouvelle idôle , qui les conduira et le pays avec , à l’instar des Le Pen , vers une voie sans issue .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès