• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 17 novembre : le peuple s’est donné rendez-vous contre Macron

17 novembre : le peuple s’est donné rendez-vous contre Macron

Ras le bol général. Les mots d’ordre des initiateurs de la mobilisation du 17 novembre se veulent rassembleurs. Et c’est bien ce qu’attendent les Français, qui dans leur grande majorité, selon les derniers sondages, en ont plus que marre de ce banquier, qui joue au président de la République et passe son temps à casser la maison France.

 

Soutenir ou pas « les gilets jaunes » ? La question ne devrait même pas se poser, face à un Macron totalement indifférent à la souffrance des gens, dont la seule réaction face aux français qui l’interpellent est de leur répondre pour faire son show de communication, sans même les écouter.

 

Mais voilà, problème d’ego, crime de lèse majesté, certains à gauche s’imaginent avoir le monopole de l’opposition à la Macronie. Et revoilà l’argument choc, servi aux réfractaires qui ne respectent pas le dogme et ont décidé de participer aux gilets jaunes : il y aura des fachos ! Oui, et alors ! Mais c’est une manif des fâchés et sous prétexte que des gens ne seraient pas estampillés de gauche, il ne faut pas s’y engager ?

 

Tags : Manifestation




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 13 novembre 20:05

    Il y a quelques semaines que j’avais reçu un message pour le 17. A l’époque j’avais répondu au pote, qu’en heure de SMIC l’essence avait presque baissée.

    Mais si ça pouvait servir de détonnateur ce serait pas mal.

    Je vient de recevoir un message identique de la part d’une amie anti bagnole.

    Le 17 c’est du raz le bol, bon détonnateur.

    Je ne manifesterai pas, chez moi c’est de l’essence vénézuélienne à 1€ le litre. Il y a la distance et un contexte différent.

    Je suis par contre de tout coeur avec les manifestants malgré que je n’aime pas la bagnole non plus.

    Mieux vaut tard que jamais, ça fait un sacré bout de temps qu’on nous la met profond.


    • vote
      Olivier Perriet Olivier Perriet 14 novembre 09:36

      @sls0
      Je ne manifesterai pas

      Vous faites bien de le préciser, je pense que les autochtones ne comprendraient pas grand chose à une "manifestation" contre le gouvernement d’un autre pays smiley


    • 1 vote
      raymond raymond 14 novembre 14:33

      macrotte ne sait plus a quel saint se vouer ! 

      il nous fait des propositions toutes les heures pour calmer les Français ! ! ! !

      souvent ce sont les syndicats ou les partis qui déclenchent un mouvement, et ces responsables sont tous des vendus, des traîtres et macrotte les achète

      il n a pas l air de savoir pourquoi on en a plein la casquette !


      • 3 votes
        thierry3468 14 novembre 15:16

        Et si l’essence allait mettre le feu .....Certes,la hausse des carburants est peu de chose en comparaison avec toutes les augmentations décidées par ce gouvernement à l’agonie.Ne soyons pas comme nos cousins grecs qui ont été tondus les premiers.Il faut monter en première ligne sans attendre d’autres augmentations qui ne feront que se multiplier dans les prochaines années.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Verdi

Verdi
Voir ses articles







Palmarès