• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 17 octobre 2021 - Meeting : Peut-on faire confiance à JL Mélenchon pour (...)

17 octobre 2021 - Meeting : Peut-on faire confiance à JL Mélenchon pour appliquer un programme de gauche ?



La victoire est possible - Meeting de Jean-Luc Mélenchon à Reims

Diffusée en direct le 17 oct. 2021

JEAN-LUC MÉLENCHON

Le dimanche 17 octobre 2021, Jean-Luc Mélenchon était à Reims pour prononcer le discours de clôture de la Convention de l’Union populaire devant 2000 personnes.

Il prenait la parole après les députées Mathilde Panot, Caroline Fiat, Danièle Obono, l’eurodéputée Manon Aubry et le président de la Région Guyane Gabriel Servile. Mathilde Panot a expliqué qu’à 6 mois de l’élection présidentielle, les soutiens de Jean-Luc Mélenchon étaient les seuls à avoir un candidat, un programme et une stratégie de victoire. Caroline Fiat a quant à elle dressé le bilan désastreux du quinquennat Macron en matière de santé publique. Dans un message enregistré, Gabriel Servile a tenu à faire un mot aux participants à la Convention. Alors que les Gilets Jaunes occupent de nouveau les ronds-points, Danièle Obono a rappelé que ce qui unifiait ce mouvement n’était pas la haine des musulmans et des immigrés mais la bataille pour améliorer le quotidien. Enfin, Manon Aubry a souligné le scandale des Pandora Papers, dans lequel des responsables politiques sont mouillés. Elle a expliqué qu’ils devraient rendre l’argent quand Jean-Luc Mélenchon arriverait au pouvoir.

Le candidat à l’élection présidentielle a salué la démonstration de force qui était en train de se réaliser à Reims et a rappelé ce que recouvrait la stratégie de l’Union populaire : rassembler le peuple sur des mesures concrètes. Il a indiqué que cette formation se doterait bientôt d’un Parlement de campagne auquel pourraient participer les syndicalistes, associatifs, artistes, personnalités… qui souhaiteraient participer à la victoire en 2022.

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé le rôle néfaste des sondages qui annoncent des résultats sur la base d’une abstention de 50% à l’élection présidentielle. Il a souligné la sous-représentation des catégories populaires dans ces enquêtes d’opinion et a affirmé que se trouvait mis en place le rêve de la caste qui rêve de voir le peuple disparaître des élections. Il a dit que contrairement à ce qu’indiquaient ces sondages, le pays n’était pas « de droite » et n’était pas obsédé par les idées racistes mais par l’augmentation du SMIC et la mise en place du RIC.

Le candidat de l’Union populaire à l’élection présidentielle a ensuite chargé le bilan d’Emmanuel Macron, arrivé au pouvoir « par effraction » et souhaitant y rester « par dissimulation ». Il a raillé les promesses du candidat que le président n’est déjà pas capable de tenir. En particulier, il a dénoncé sa politique sur le nucléaire et sa volonté de mettre en place des « mini-réacteurs ». Jean-Luc Mélenchon a rappelé le danger que représente cette énergie, mais il a aussi parlé de tous les coûts cachés qu’elle aura dans le futur avec la gestion des déchets ou encore le grand carénage qui coûterait 150 milliards d’euros. Il a appelé à utiliser cet argent pour sortir du nucléaire et s’est engagé s’il est élu à la fois à ne pas ouvrir l’EPR de Flamanville et à sauvegarder les emplois de tous les salariés du nucléaire.

Le député insoumis a également parlé de la politique internationale qu’il mettrait en place en arrivant au pouvoir. Il a d’abord posé sur la table la question du retrait des troupes françaises du Mali, en accord avec le peuple Malien. Il a aussi dit qu’il ne fallait pas avoir, avec la Chine et la Russie, une relation de confrontation mais de coopération. Il a rappelé sa volonté de sortir de l’OTAN et son opposition à l’Europe de la défense.

Jean-Luc Mélenchon a également parlé du programme caché de Macron, envoyé à la Commission européenne et dans lequel il s’engage à en finir avec les tarifs réglementés du gaz ainsi qu’à faire la pire cure d’austérité pour notre pays. Il a aussi souligné le programme des autres candidats pour repousser l’âge légal de départ en retraite et s’est engagé, pour sa part, à mettre la retraite à 60 ans, à rétablir les 35h et à mettre en place des discussions pour aboutir à la semaine de 4 jours. Il a dénoncé les mensonges de Macron qui prétend que les Français ne travaillent pas assez.

Concernant les questions européennes, le candidat de l’Union populaire a affirmé sa volonté de mettre sur la table le statut de la BCE et le sort de la dette. Il a expliqué qu’il appliquerait son programme même s’il fallait pour cela désobéir aux traités européens. Il s’est engagé à en finir avec la contribution nette de la France de 9 milliards d’euros au budget de l’UE.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon a conclu son discours en parlant de la question sociale. Il a appelé à bloquer les prix du gaz, de l’électricité et des carburants. Il a expliqué qu’il était temps que les riches mettent la main à la poche là où Macron a supprimé l’ISF. Il a affirmé que l’argent du crédit impôt-recherche devait aller à la recherche fondamentale et non aux plus riches. Enfin, il a conclu son discours en lançant un appel à la mobilisation de la jeunesse.

2 Commentaires dithyrambiques au bas de la vidéo
Splendide discours. Vive l'UNION POPULAIRE et longue vie à elle !

On peut faire confiance à JLM pour appliquer son programme. Et ça , ça change tout quand on se dit être de gauche.

Tags : Islam Jean-Luc Mélenchon Parti de Gauche Islamisme Présidentielle 2022




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 7 votes
    albert123 21 octobre 10:39

    Peut on faire confiance à un type qui a vécu toute sa vie au crochet des contribuables, n’a cessé de dire tout et son contraire pour faire son quotat et qui sur la fin de carrière n’a même pas eu le courage de s’opposer au moins une fois au délire totalitaire d’une république bananière ?

    non bien évidement, mais bon je ne suis pas un cuck bref je ne suis pas un gauchiste.


    • vote
      Joe Callagan Joe Callagan 21 octobre 11:03

      Alors que les Gilets Jaunes occupent de nouveau les ronds-points, Danièle Obono a rappelé que ce qui unifiait ce mouvement n’était pas la haine des musulmans et des immigrés mais la bataille pour améliorer le quotidien.

      .

      Et moi, je rappelle à Obono à quel point LFI a abondamment craché à la gueule des gilets jaunes au cours des 2 premières semaines qui ont suivi l’émergence du mouvement. 

      Ces sociaux-traitres de LFI, SOUMIS au plan oligarchique, ardents collaborateurs, doivent disparaitre au plus vite ! 


      • 1 vote
        Clocel Clocel 21 octobre 12:46

        Mais bien sûr, je ne comprends même pas qu’on puisse douter de l’intégrité de cet homme ! smiley


        • 1 vote
          MAZIG 21 octobre 12:56

          Les médias en France sont dans leur quasi totalité corrompus et pourris jusqu’à l’os. JL.Melenchon est indéniablement leur bête noire . Cela ne veut-il pas dire qu’il est dans le vrai et qu’il touche là ou ça fait mal. 

          Tout le monde est unanime dans la dénonciation du système politico-médiatique en France , et en regardant de près les différents programmes des différents partis politiques ( si toutefois il y en a un) JL.Melenchon est le seul à proposer , noir sur blanc , une rupture totale avec ce système monarchique , en appelant à l’instauration d’une 6ème république sur la base d’une constitution élaborée par une consultation directe du peuple français. Il propose également la possibilité de révoquer un élu qui ne respecte pas ses engagements à tout moment , ainsi que la nomination des acteurs médiatiques selon le choix du peuple. Je ne vois aucune proposition similaire dans les autres programmes des LR, RN , PS , qui sont en fait pour le maintien du système tel qu’il est , càd injuste , inégalitaire et privilégiant toujours les mêmes castes oligarchiques , des énarques et autres vassaux pistonnés .

          Donc , taper sur Mélenchon juste parce qu’il s’oppose à la droite et l’extrême droite sans apporter le moindre argument politique , économique ou sociétal qui soit digne d’être mis en oeuvre ou apte à sortir la France de son marasme , n’est que spéculation fantasmagorique basée sur l’insulte et le dénigrement stériles.

          Quand je vois le fiasco politique et économique de ces grandes figures de l’extrême droite tels Trump, Bolsonaro , Orban ou Salvini , et les faits sont là et bien réels , je me demande si l’on en rire ou en pleurer , tellement leur degré de nullité et d’incompétence est plus qu’avéré.


          • 2 votes
            JL 21 octobre 15:42

            Un programme de gauche ? Mais voyons, un programme plus à gauche que le Grand Reset, c’est impossible.

             

            À moins que ... Mélenchon soit pressenti pour appliquer ce programme !?

             

            En voilà une idée qu’elle est bonne ... Hollande avait bien été élu sur l’affirmation que son ennemi c’était la Finance.


            • vote
              patoufleur patoufleur 21 octobre 16:12

              L’accompagnant liquidateur-social OCI a beaucoup oeuvré, jetez donc un oeil sur son premier fait d’armes qui le propulsa socialiste-à-vie :

              l’affaire LIP.

              Résultat des courses :

              l’industrie horlogère française liquidée, brevets envolés, et un CA annuel de 25 milliards chf pour la Suisse, vous savez, ce vilain pays qui permet de capitaliser une vraie retraite sonnante et trébuchante..


              • 1 vote
                ged252 21 octobre 16:34

                Mélenchon, c’est l’extrème droite.

                .

                Est-ce que oui ou non il soutient l’immigration ?

                .

                Est-ce que oui ou non, l’immigration est l’armée de réserve du Grand Capital ?

                .

                Est-ce que oui ou non, l’immigration fait baisser les salaires des travailleurs français ?

                .

                Est-ce que oui ou non, en faisant baisser les salaires des français, l’immigration augmente les bénéfice du Grand Patronat ?

                .

                Parce que c’est ce principe qu’expose Marx dans le "capital".

                .

                Et c’est toujours la raison de l’immigration aujourd’hui, baisser l’ensemble des salaires en les alignant sur ceux des sans papiers.

                .

                Extrème droite, car c’est un type hyper raciste, un type qui ne peut voir en peinture les blancs, et veut à toute prix les remplacer par des noirs et des arabes.

                .

                Le tout doublé d’un hypocrite et un menteur.


                • 2 votes
                  ged252 21 octobre 16:39

                  Ce n’est pas un homme de gauche, citez-moi une seule loi qu’il ait défendu, et qui favoriserait les pauvres ou les démunis, .... il n’y en a aucune.

                  .

                  Je ne parle pas des RMI et autres aumônes destinées à rendre supportable des conditions de vie indécente et éviter la révolte des gueux.


                  • 1 vote
                    ged252 21 octobre 16:58

                    Et je le prouve, comme d’habitude.
                    .
                    Le capitalisme commence avec la suppression des "communs" =
                    .
                    " Droit coutumier permettant la récolte du miel, le paturâge du bétail sur les terres communes, l’élevage de volaille, le glanage, , le ramassage de bois de chauffe, la cueillette, la pêche et la chasse, permettant aux pauvres un minimum de subsistances."
                    .
                    "Ces pratiques sont criminalisées a partir de 1720 pour inculquer aux pauvres le respect de la propriété privée".
                    .
                    "Cette main d’oeuvre déracinée et désoeuvrée n’eut d’autre choix que d’aller vendre sa force de travail à l’industrie naissante au cours de la première révolution industrielle." 
                     Dany Robert Dufour : "Baisse ton prochain"
                    .
                    Voilà pour s’enrichir, pour l’accumulation primitive du capital, il faut exploiter les gens, en baissant les salaires le plus possible et en forçant les gens à n’avoir d’autre recours que de travailler pour une misère.
                     ;
                    C’est ce qui s’est rejoué de la même façon aux Amériques avec l’esclavage, et ce qui se rejoue aujourd’hui avec les sans papiers.


                  • vote
                    ged252 22 octobre 14:39

                     La seule motivation de Mélenchon c’est sa haine des français, et sa volonté de détruire la France, la chrétienté et l’occident.

                    .

                    Il espère avec sa bande de bras cassé mettre un pagaille telle, qu’à la faveur de l’anarchie, il parviennent à s’emparer du pouvoir par une révolution, comme en 1789 ou 1917.

                    .

                    C’est l’équivalent d’un Soros, même origine et même haine qui les motive.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès