• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 7 déc. 2021 - RMC : L’intégrale de l’interview du candidat Eric Zemmour dans (...)

7 déc. 2021 - RMC : L’intégrale de l’interview du candidat Eric Zemmour dans Bourdin Direct



L'intégrale de l'interview du candidat Eric Zemmour dans Bourdin Direct

7 déc. 2021

RMC

RMC est une radio généraliste, essentiellement axée sur l'actualité et sur l'interactivité avec les auditeurs, dans un format 100% parlé, inédit en France. La grille des programmes de RMC s'articule autour de rendez-vous phares comme Apolline Matin (6h-8h30), Bourdin Direct (8h30-9h), les Grandes Gueules (9h-12h) ou Neumann/Lechypre (12h-15h)

Tags : Information et Médias Désinformation Eric Zemmour Présidentielle 2022




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Piloun Piloun 8 décembre 2021 09:30

    Au top le Z, rien à ajouter, il a raison sur tout


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 8 décembre 2021 11:31

      EZ a du se faire tirer ses grandes oreilles après sa prestation franchement mauvaise chez Gilles Métro-Boulot-Dodo... Là on voit la différence. Le media-training porte ses fruits : plus détendu, ayant abandonné cette position victimaire perdante qu’il a eu à TF1*, plus focalisé sur son sujet... Malgré les attaques de Bourdin, EZ a pu tranquillement démontrer qu’il était un candidat raisonnable, avec des idées qui n’ont rien d’extrémistes. Ne pas oublier qu’en politique, l’essentiel n’est pas d’avoir raison sur le fond mais de parvenir à convaincre la majorité que notre projet est le meilleur. Et pour cela, la forme est essentielle, je dirais même que c’est presque la seule chose qui compte pour la majorité des gens... regardez Macron. Tout passe donc par l’attitude, le langage corporel, la tonalité de la voix, le sourire, le fait de prendre le temps d’écouter l’autre même s’il radote ces attaques personnelles éculées. En politique, celui qui s’énerve dans un débat ou une entrevue, celui qui se plaint, apparaît aux yeux du public comme faillible, instable et donc indigne de confiance et même d’amour... Le rapport du Français à son Président est de cet ordre : il veut un monarque républicain qui incarne la grandeur, pas une pleureuse qui se plaint d’être maltraité dans les médias (même si c’est la réalité).

      * On ne va se mentir : il est complètement passé à côté... Lors d’un JT regardé par des millions de boomers, on ne peut pas se rater à ce point : bcp de gens ont conclu qu’EZ n’était pas "présidentiable" (vous savez, cette formule creuse que tout le monde répète...) à l’issue de cette entrevue. Heureusement que cela s’est passé au tout début de sa campagne mais pour une première grande interview, ce fut un échec... Heureusement (bis), l’équipe de campagne a du recadrer EZ sur ce plan et manifestement, EZ est un homme qui a l’intelligence d’écouter son entourage et faire confiance à des pro de la com comme ce type dont j’ai oublié le nom (celui qui a organisé les meetings de Sarko en 2007 et qui est un grand professionnel).


      • 1 vote
        beo111 beo111 8 décembre 2021 12:03

        J’ai regardé les premières minutes, mais ça ne m’a pas plu du tout.

        Je crois que je vais me rabattre sur la matrone de Montretout.


        • 1 vote
          Car quoi ? 8 décembre 2021 14:52

          Par son comportement Bourdin oblige les auditeurs de bonne morale et respectueux des gens à défendre Z.

          Trop souvent il déraille et attaque plutôt qu’il n’interroge.

          Il prend parti ce que ne devrait pas faire un vrai journaliste.

          et nous ne sommes pas dupes.


          • 3 votes
            Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 décembre 2021 15:50

            Bourdin, c’est le mec qui pose une question puis qui ronchonne "oui...oui...oui.." pendant que l’invité répond. C’est très agaçant à écouter. 


            • 2 votes
              Conférençovore Conférençovore 8 décembre 2021 17:34

              @Gaspard Delanuit Le CSA devrait d’ailleurs se pencher sur ce pb car le temps de parole du candidat, que ce soit Zemmour ou un autre* est pollué par ces micro-interventions qui n’ont d’ailleurs comme objectif que celui-là. C’est non seulement insupportable à écouter, mais c’est aussi d’une incorrection totale pour l’invité, d’une arrogance inouïe pour le public qui n’a aucunement besoin des micros désapprobations de Bourdin, micro-pollutions qui, mis bout à bout, pourraient s’apparenter à du sabotage. Que le journaliste intervienne de temps en temps voire coupe un peu la parole pour que l’échange soit dynamique et ne soit pas un boulevard pour l’invité, cela peut se comprendre, mais chez Bourdin c’est bien au-delà.

              * Bourdin fait ça avec tout le monde avec plus ou moins d’insistance, en fonction de ses propres opinions perso bien sûr.


            • 3 votes
              Norman Bates Norman Bates 8 décembre 2021 17:37

              @Conférençovore

              Je suis bien d’accord avec ce point...c’est pour cette raison qu’il ne faut pas se priver d’un luxe rare, celui de voir un candidat s’exprimer en toute liberté sans être incessamment interrompu ou parasité...
               smiley


            • 1 vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 décembre 2021 20:56

              @Conférençovore

              Je n’écoute jamais (sauf quelques très rares exceptions comme celle-ci) son émission uniquement à cause de ses insupportables grommellements intempestifs. 


            • vote
              vesjem vesjem 8 décembre 2021 22:54

              @Gaspard Delanuit
              boudin obéit à ses maîtres, soit des crapules


            • vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 décembre 2021 00:32

              @vesjem
              C’est fort possible, mais là c’est surtout un tic qui est énervant (quand bien même l’activerait-il plus avec certaines personnes qu’avec d’autres). 


            • vote
              juanyves 9 décembre 2021 13:36

              @vesjem
              Tu oublies que Bourdin lui-même est une crapule.


            • vote
              Serge ULESKI Serge ULESKI 8 décembre 2021 20:29

              Valérie Pécresse à 52% face à Macron au second tour de la Présidentielle…

               

              Si Pécresse ne lâche pas Ciotti, si elle le garde à ses côtés, jour et nuit (elle expliquera à son mari que c’est pour la bonne cause – et ce sera le cas, car enfin, qui peut bien avoir envie de se retrouver dans le même plumard que Ciotti ?), Pécresse sera élue car, au second tour, quand l’électorat de Zemmour et MLP auront le choix entre Macron et ses garden-parties au cours desquels des invité(e)s gesticulent de l’arrière-train sur le parvis du Palais de l’Elysée des heures durant, "folles hurlantes - raving queens" en mini-short collé-serré, au rythme d’une musique techno et une Valérie Pécresse qui leur propose un Ciotti ministre de l’intérieur, soit 5 années de ratonnade garantie (Arabes, Musulmans, Africains français ou pas) étendue à la gauche de Mélenchon, aux écolos vraiment écolos, à l’extrême gauche, aux Décoloniaux, aux Racisés et autres activistes LGBT…

               

              Tous plongeront pour Pécresse.

               

              Valérie Pécresse, première femme Présidente, ça aura de la gueule, c’est sûr !

               

              Mais attention, faudra regarder ailleurs et se boucher les oreilles pendant que Ciotti se lâche... tout occupé à couvrir d’une chape de plomb les actions-exactions (des bavures en-veux-tu-en-voilà !) de ce qui sera bientôt « SA police » ; une police entièrement dévouée à sa petite personne (en taille mais pas seulement) ; ce sera : « Circulez, y’a rien à voir  ! »

               

              Des gilets jaunes éborgnés, à la main coupée… tous finiront par envier leur sort.

               


              • 1 vote
                Conférençovore Conférençovore 8 décembre 2021 21:18

                @Serge ULESKI "et une Valérie Pécresse qui leur propose un Ciotti ministre de l’intérieur, soit 5 années de ratonnade garantie (Arabes, Musulmans, Africains français ou pas) étendue à la gauche de Mélenchon, aux écolos vraiment écolos, à l’extrême gauche, aux Décoloniaux, aux Racisés et autres activistes LGBT…"

                Je suis bon prince mais pour info, en plus d’être complètement stupide, sur le plan juridique (manifestement tu n’as pas l’air tellement plus calé sur ce sujet que sur celui des médias Sergio...), ton propos relève de l’injure publique et est passible d’une amende de 12 000 €. Ciotti a un billet à se faire... Petit conseil amical : signale-toi toi-même (si un admin ne fait pas sauter ton post...).


              • vote
                vesjem vesjem 8 décembre 2021 22:52

                caca boudin


                • vote
                  juanyves 9 décembre 2021 13:39

                  @vesjem
                  Si tu coupes le son et que tu regardes bien le Bourdin tu verras le clown rigolo interviewé par un croque-mort, nez crochu et griffes acérées. C’est assez drole.


                • vote
                  Serge ULESKI Serge ULESKI 9 décembre 2021 08:48

                  Zemmour ment. 

                  Il ment quant aux faits, quant aux causes, quant aux responsabilités, 

                  quant à ce qu’il est raisonnable d’espérer pouvoir comprendre ; et 

                  seuls ceux qui seraient susceptibles de le censurer savent qu’il ment. C’est comme ça qu’il faut entendre ce « zemmour ment » d’autant plus que Zemmour est dans l’affect ; il ne sait plus qu’il ment.

                  Il est lucidité sur Macron et BHL seuls. 


                  Si à l’occasion des campagnes électorales tous se proposent « de faire » là où ceux qui les ont précédés « n’ont rien fait », c’est bien pour la raison suivante : encouragés par des électeurs somme toute complaisants et erratiques, voire imprévisibles ( ils y pensent autant qu’ils oublient ce qui doit et/ou devrait, être fait) ces candidats au « faire » se sont bien gardés de comprendre les raisons pour lesquelles ce qui « devrait être fait » ne l’est jamais.

                  On évoque une absence de courage alors qu’à y regarder de près, la nature, le contenu, le sujet de « ce qui doit être fait » une fois « fait » assurerait sans l’ombre d’un doute au « faisant » ( d’aucuns diront au « contrevenant ou « contrefaisant » – acteurs partisans d’un « Surtout, ne pas laisser faire ce qui doit être fait ! ») d’être ré-élu ad vitam aeternam jusque dans sa mort même ; on imaginera alors un fauteuil de l’Elysée vide mais plein symboliquement de celui qui a su « faire » ce qui devait être fait.

                  Or, ne jamais interroger sérieusement le « pourquoi » de ce qui n’est toujours pas et jamais fait, vous condamne à ne jamais pouvoir expliquer pour, dans les faits, ne pas vous en soucier sérieusement, le « comment faire » — comment vous comptez vous y prendre ; l’important étant d’affirmer que l’on fera, pour sûr !



                  Merci de vous reporter à http://serge-uleski.over-blog.com/2021/10/reflexion-sur-la-question-zemmour-medias-et-soutiens.html



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès