• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Adorno La personne autoritaire

Adorno La personne autoritaire

Théodor Adorno en 1947 nous livre une étude sur les ressorts du facisme en définissant une échelle F. Ce questionnaire ne pourrait plus de nos jours être utilisé d'après Hélène Frappat (traductrice du livre). Je ne m'aventurerais pas non plus à commenter cette article. Je vous propose de saisir avec ces 29 minutes de commentaires le "recul" voire la décrépitude de nos sociétés en insistant sur "l'inclinaison" des élites de l'époque, proposant une réflexion autour de la nécessaire destruction du patriarcat, seul responsable de la ségrégation des minorités. Si nous ne pouvons plus poser de questions, ne sommes-nous pas comme le propose Adorno devenus, des individus à "personalités autoritaires" qui en voulant lutter contre la facisme ont de manière inconsciente favorisés l'apparition d'un clivage permanent entre les valeurs du passé et les nouvelles exigences de ce qui devrait faire société ? Dans ce cas, l'apparition du facisme est-il de nature à maintenir de manière permanente, la possibilité d'une repression encore plus féroce que ce qu'il contient ? Ou dit autrement, le facisme est-il le seul avenir d'une humanité en recherche d'idéaux libertaires par nature, mais, liberticides par besoin de contrôle des masses ?

Tags : Livres - Littérature




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    



    • vote
      Christian48 29 janvier 08:25

      Donc si l’on comprend bien, le fascisme voudrait dire autoritarisme de droite et démocratie attitude uniquement de gauche y compris le stalinisme, le trotskisme, le léninisme, le maoïsme. Il est vrai que j’ai écouté que jusqu’à 11 min...

      A la base la simple appellation de fascisme pour le nazisme est déjà fausse. Le nazisme c’est le nazisme, c’est l’Holocauste et c’est une idéologie hyper raciste et unique. Que je sache, la fascisme était autoritaire, a commis des crimes, mais n’était pas une idéologie voulant envoyer tous les Juifs, les Tsiganes dans les chambres à gaz ainsi que d’éliminer tous les handicapés et homosexuels.

      Donc si fascisme veut dire uniquement régime autoritaire expliquez-moi alors pourquoi les régimes communistes ne sont pas qualifiés également de fascistes ?

      Pour moi, non ils ne sont pas fascistes, gauchistes, par contre pourquoi pas...

      Le fascisme est à la droite ce que le gauchisme est à la gauche...impossible de débattre ni avec l’un ni avec l’autre, autoritarisme oblige...

      Qui a voulu de l’appellation fasciste pour les nazis ?...Staline. Évidemment il était profondément national-socialiste, on comprend.

      Quant aux E-U sous Trump, excusez-moi mais je n’ai pas vraiment l’impression qu’une sorte de gestapo arrive dans une famille d’opposant à 5h du matin pour l’envoyer au goulag ou pour l’exterminer. Enfin peut-être qu’un citoyen américain pourrait témoigner, si jamais.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès