• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire Macron-Benalla : Alain Gibelin a-t-il menti sous serment (...)

Affaire Macron-Benalla : Alain Gibelin a-t-il menti sous serment ?

Affaire Macron-Benalla : Alain Gibelin a-t-il menti sous serment ?

 

L'affaire Macron-Benalla,car c'est bien ainsi qu'il convient de la nommer, devrait connaître dans la journée un revirement spectaculaire. 

D'après Le Figaro, Alain Gibelin, Directeur de l'ordre public et de la circulation auprès de la Préfecture de Paris, s'apprêterait à revenir sur une partie essentielle de son audition par la Commission des lois. Ce fonctionnaire a en effet certifié sous serment que Benalla avait participé à des réunions préparatoires concernant des déplacements (de Macron je suppose) durant sa période de suspension, soit entre les 2 et 18 mai 2018.

Or A. Gibelin prétendrait désormais avoir mal saisi la question pourtant très claire de Marine Le Pen posée deux fois ! Le Pen dit explicitement : « Vous allez un tout petit peu plus loin en me répondant à ma première question [la première question est : « Benalla a-t-il participé à des réunions entre le 2 et 18 mai ? Gibelin répond sans ambiguïté « oui, très certainement , oui »], c'est que... nous avons bien compris que personne ne vous avait informé de cette sanction et vous venez, par la réponse que vous venez de m'apporter, de m'indiquer que cette sanction n'a, en réalité, pas été appliquée puisqu'il y a eu des réunions entre le 2 et le 18 mai et Monsieur Benalla était présent avec vos services ? »

La réponse de Gibelin est là ecnore explicite : « oui ». Voici l'extrait (chaîne YT LeHuffPost) en question :

 

 

Le soir même l'Elysée a démenti : "Alexandre Benalla n'a participé à aucune réunion durant sa période de suspension".

A. Gibelin prétexterait avoir mal compris la question et que celle-ci concernait la période du 2 mai au 18 juillet (il n'en est pourtant absolument pas question dans les deux questions de MLP !). Mais à une question aussi importante, à laquelle on répond deux fois « oui », comment est-il possible de se tromper deux fois ? A la rigueur s'il avait effectivement mal compris, il aurait du demander à M. Le Pen de reformuler sa question... c'est ce que n'importe qui aurait fait, que ce soit dans le cadre d'une audition lors d'une garde à vue, d'un procès et encore à plus forte raison lors d'une audition dans une affaire d'Etat. Et c'est évidemment ce qu'aurait fait un haut gradé de la police qui sait à quel point les mots comptent. 

Alain Gibelin a aussi affirmé qu' A. Benalla « ne bénéficiait d'aucune autorisation de la préfecture de police pour être sur cette manifestation » en tant qu'observateur ce qui, là encore, contredit ala version de l'Elysée et celle de la défense de Benalla.

Alors est-ce que A. Gibelin a menti sous serment ? A-t-il subi des pressions afin de revenir sur son témoignage ?

Plusieurs personnalités réclament l'audition d'E. Macron. J-L Mélenchon va encore plus loin en accusant le Président de mentir.

Voici une entrevue (chaîne YT de Nicola Dupont-Aignan) avec N. Dupont-Aignan qui lui, demande, que Macron s'explique devant les Français. Depuis le début de l'affaire notre Jupiter, très volubile habituellement sur les réseaux sociaux, se terre.

NDA reste pondéré dans son intervention mais rappelle qu' «  il y a eut beaucoup de mensonges. Il m'a menti droit dans les yeux lors du débat des 11 [le débat entre les 11 candidats à l'élection présidentielle de 2017] sur Alstom. C'était terrible le mensonge d'Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle sur Alstom. Il a dépecé un groupe insdustriel. Il a fait croire qu'il n'était pas ministre alors qu'il l'était(...)... c'est un homme qui m'inquiète par ses mensonges ».

 

 

Tags : Nicolas Dupont-Aignan Polémique Emmanuel Macron Alexandre Benalla




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • vote
    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 24 juillet 14:28
    N’importe quoi ! On aura tout vu : question posée clairement, dans le calme et enregistrée pour l’éternité !

    Le feuilleton continue !




      • 2 votes
        PumTchak PumTchak 24 juillet 17:43

        @Zatara

        Ca laisse songeur quand on voit la photo d’illustration de l’article, avec Eric Woerth (bien prononcer le nom : pincement de l’estomac, frottements de l’oesophage, bouche grande ouverte, lourds clapotis sur le carrelage). 

        Mais balayons.

        Sachant que la motion de censure n’aboutira pas au renversement du gouvernement, puisque l’opposition est minoritaire, c’est plutôt un psychodrame que la droite et la FI veulent s’offrir à bon compte. Cela risque aussi d’être une solution de sortie pour Macron, puisque les résultats du vote acteront l’épuisement politique du traitement de cette affaire.

        Cela aurait été plus intéressant de faire durer : auditions au parlement, qui seront suivies par celles du Sénat (c’est cool, on voit tout), puis les enquêtes administratives et judiciaires : cela devenait une machine à battre intéressante, que tout le monde peut empoigner.

        Et c’était bien aussi de transformer l’Ass. Nat. en assemblée estudiantine, comme le remarquait de Rugy. 

        Faute de solution politique, il aurait été plus intéressant de continuer à ruiner la capacité d’action de Macron.


      • vote
        PumTchak PumTchak 24 juillet 17:47

        @PumTchak

        ... plutôt que de lui laisser continuer à ruiner le pays.


      • 3 votes
        Zatara Zatara 24 juillet 18:24

        @PumTchak
        quand on voit la photo d’illustration

        ce n’en est pas une récente...fake news smiley

        Sachant que la motion de censure n’aboutira pas au renversement du gouvernement, puisque l’opposition est minoritaire, c’est plutôt un psychodrame que la droite et la FI veulent s’offrir à bon compte. Cela risque aussi d’être une solution de sortie pour Macron, puisque les résultats du vote acteront l’épuisement politique du traitement de cette affaire.

        C’est très bien vu en tous cas. Mais je reste encore partagé sur la chose, car même si ça n’aboutira pas, et pire si ça ne débouche sur rien d’autre, ça risque de vraiment s’énerver justement au niveau poupoulasse. Pour l’instant, on ose espérer qu’il y a encore un peu d’honnêteté dans les commissions....mais gare....

        Cela aurait été plus intéressant de faire durer : auditions au parlement, qui seront suivies par celles du Sénat (c’est cool, on voit tout), puis les enquêtes administratives et judiciaires : cela devenait une machine à battre intéressante, que tout le monde peut empoigner.

        Mais ça va continuer même si la motion de censure ne passe pas, j’en suis persuadé en tous cas... quelque part, il y a déjà une cristallisation sur cette affaire car cela découle du fait du prince ...

        Faute de solution politique, il aurait été plus intéressant de continuer à ruiner la capacité d’action de Macron plutôt que de lui laisser continuer à ruiner le pays.

        Attend, attend, attend c’est pas fini.... D’autre part, il est tout à fait possible qu’un autre dossier apparaisse pour une deuxième couche....


      • vote
        Zatara Zatara 24 juillet 18:35

        @PumTchak
        On peut imaginer que c’est tout le petit monde de la Macronie qui est déjà en train d’être passer au filtre, autant par quelques journalistes couillus que par des types de l’intérieur qui vont dénoncer d’autres faits du prince... Je vois bien d’autres trucs sortir d’ici peu, parallèle à cette affaire, mais du même ordre.....


      • 1 vote
        PumTchak PumTchak 24 juillet 20:20

        @Zatara

        Pour l’instant, c’est Patrick Strzoda, le dircab de Macron, qui s’y colle. Un type plein de morgue.

        "J’ai immédiatement convoqué l’intéressé et je lui ai demandé de me donner des explications. Il a reconnu sa présence sur les lieux et il a justifié son comportement pour ’aider les policiers qui étaient pris à partie’"

        Et puis

         "M. Benalla était très apprécié dans la maison, car c’est quelqu’un qui était extrêmement disponible, extrêmement réactif, extrêmement efficace"

        Donc Benalla justifie ses coups de poings, mais sinon, il est très apprécié dans la maison. Brave toutou. Si vous avez l’impression que je vous prends pour des cons, c’est normal.

        J’hésite entre garde-chiourme ou tueur avec ce type, extrait :

        https://www.tf1.fr/embedframe/201943chuPP3r13567785

        Au moins Collomb laissait du jeu dans ses réponses, obligé de jouer au faux derche sans vraiment s’en cacher, il laissait aux députés des ouvertures pour qu’ils continuent leur travail.

        Sinon, tout les députés LREM présents à l’Ass. Nat. pour entendre le 1er ministre. L’opération tentative de reprise en main est lancée.

        P.S. : au cas où, Woerth est toujours député, il se porte comme un charme. 


      • vote
        Zatara Zatara 24 juillet 20:32

        @PumTchak
        merci pour le lien, j’avais loupé le dir cab...

        et encore une fois d’accord avec toi.


      • vote
        Zatara Zatara 24 juillet 20:35

        @PumTchak
        sur le dir cab, aucun lien vers l’audition dans son intégralité, juste ces extraits de l’Obs pour l’instant....

        https://www.youtube.com/watch?v=FryL1muvJwA



      • 1 vote
        PumTchak PumTchak 24 juillet 20:44

        @Zatara

        L’audition du dircab ici :

        http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6461727_5b5735309e4f2.commission-des-lois—m-patrick-strzoda-dir-de-cabinet-du-president-de-la-republique—mme-marie—24-juillet-2018

        Il y a la liste des étapes de l’échange à droite : on clique où on veut pour choisir l’endroit qu’on veut de la vidéo.

        Les autres auditions : aller sur le site de l’Ass Nat, ouvrir à droite le portail vidéos et choisir.


      • 1 vote
        Zatara Zatara 24 juillet 22:06

        @PumTchak
        juste une remarque (pendant que je regarde le dircab) qui vaut ce qu’elle vaut...

        La "sanction" "imposé" à Benalla n’a aucune valeur juridique ou légal, c’est aussi le fait du prince.... Bref, c’est autant de la popotte en interne, autant dans la "récompense" que dans la "punition"... ça se la raconte sur la république exemplaire mais ça se la joue totalement hors sol dans les coulisses pour des trucs ridicules. C’est du high level sur l’échelle cosmique de la connerie....


      • 1 vote
        Zatara Zatara 24 juillet 22:13

        @PumTchak
        ...même si on conçoit que la "punition" est conçu uniquement comme une couverture politique en cas de pépin (comme c’est le cas finalement), il n’y a personne pour relever le caractère totalement arbitraire de la chose... smiley Benala aurait pu prendre 10 coups de fouets, ça serait du même acabit pseudo disciplinaire ...


      • 1 vote
        PumTchak PumTchak 24 juillet 22:21

        @Zatara

        C’est du high level sur l’échelle cosmique de la connerie...

        Oui, ben là, c’est : "Macron, le retour de la stratosphère".

        "S’ils cherchent un état, c’est moi et moi seul"

        https://www.youtube.com/watch?v=IrTlOfm1-uY

        Mais attention hein... il fustige : "la République des fusibles et la République de la haine"

        https://www.lemonde.fr/societe/live/2018/07/24/affaire-benalla-suivez-en-direct-la-seance-de-questions-au-gouvernement_5335338_3224.html


        Faut que j’y aille, à + tard


      • 1 vote
        Vraidrapo 24 juillet 17:25

        Depuis Giscard, on sait qu’il est de bon ton de mentir devant la Nation. Jérôme Cahuzak qui ne supporterait pas faire de la prison, en est le dernier exemple...


        • 1 vote
          Zatara Zatara 24 juillet 18:38

          En tous cas, vu son changement de position, Gibelin est certainement sous pression... doit y avoir d’autres pseudos porte-flingues en Macronie smiley

          https://twitter.com/le_gorafi/status/1021693202041118720


          • vote
            PumTchak PumTchak 24 juillet 20:28

            Pas trop d’avis sur Gibelin, mais cela, ne concerne qu’un aspect mineur du scandale : une mesure disciplinaire qui n’est de toute façon pas à la hauteur de l’agression de Benalla ni du pouvoir arbitraire de Macron.


            Gibelin a au moins fait le job de démentir que Benalla ait eu une autorisation en bonne et due forme pour aller observer la manif et démontrer pourquoi.


              • vote
                yugugawod@yk20.com 25 juillet 00:08
                la question est on un etat de droit
                ou plutot l a t on jamais ete ?

                • vote
                  Mollah Homard 25 juillet 14:07
                  waf, toute cette histoire me passionne guère .les médias ont un os a ronger pour tuer le temps c ’est bien mais ca nous éloigne des sujets essentiels .
                  houlala un porte flingue zélé de la présidence qui met quelques baffes a des gauchistes , une affaire hautement sensible ! ya encore 20 ans ca serait jamais sorti .

                  • vote
                    Nainconnu 25 juillet 23:14
                    1. Mentir n’est pas un crime
                    2. Boarf après tout on a déjà un parjure à la tête de l’Assemblée Nationale
                    3. Pendant qu’on file un appart , une bagnole , et une substancielle prime , le responsable de la DOPC - DSA le plus haut grade ds la police - n’a même pas une tenu correcte ( tenue de cérémonie ou autre que celle du quotidien ) pour aller s’expliquer devant une commission d’enquête ...
                    4. En Marche !

                    • vote
                      Nainconnu 25 juillet 23:19

                      Appels à tous , la prochaine fois que vous faîtes controler par la Police , demandez à votre agent verbalisateur l’option : simple amende et qu’il peut garder sa leçon de morale pour les menteurs patentés qui composent sa (très) haute hierarchie !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Qirotatif

Qirotatif
Voir ses articles







Palmarès