• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Analyse rhétorique du débat Raphaël Enthoven vs Étienne Chouard sur la (...)

Analyse rhétorique du débat Raphaël Enthoven vs Étienne Chouard sur la démocratie

Le Stagirite décortique les meilleurs moments du débat entre Étienne Chouard et Raphaël Enthoven, organisé le 25 janvier 2019 sur Sud Radio. 

Tags : Démocratie Citoyenneté Philosophie Etienne Chouard RIC Raphaël Enthoven




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 4 votes
    maQiavel maQiavel 5 mars 11:09

    Voilà un travail qui devait être fait.

    Mais ce doit être très difficile de débattre en direct avec un spécialiste des ruses éristiques comme Enthoven. Soit vous repérez ses ruses et vous les déconstruisez (me connaissant, c’est ce que j’aurais fait) mais dans ce cas le fond est laissé de côté et ça ne fait pas avancer la cause que vous défendez puisque ça devient un débat axé sur la forme , soit vous faites abstraction de ces ruses pour parler du fond comme Etienne Chouard mais vous concédez des points. Dans les deux cas, c’est contreproductif.

    A quoi sert ce genre de débat ? Peut-être à révéler au plus grand nombre les militants du parti oligarchique comme Enthoven pour ce qu’ils sont. Mais sur le fond, ça ne sert pas à grand-chose à mon avis …


    • vote
      mat-hac mat-hac 6 mars 01:26

      Cherchez la signification du https://fr.wiktionary.org/wiki/Stagirite
      C’est un aristotélien, qui ne fonctionne que par la déduction logique.
      Son successeur a été Descartes en France :
      https://solidariteetprogres.fr/tous-les-articles/?recherche=descartes
      Descartes a trollé Platon.


    • 4 votes
      Zatara Zatara 5 mars 11:33

      Raphaël, grande nouvelle.....on est au 21 eme siècle.... en 2019 exactement....

      Tu as une intelligence artificiel en face de toi (la seule digne de ce nom par ailleurs...) en la personne d’un public disparate, certes plus ou moins cortiqué mais attentif, et surtout tellement nombreux que plus rien ne peux passer à travers la passoire sans que personne ne le remarque en quelques heures à peine... Des internautes qui travaillent de concert, sans même s’en rendre vraiment compte, à débusquer le moindre procédé douteux, la moindre argumentation biaisée, faussaire, hypocrite, fallacieuse, fourbe, insidieuse, spécieuse... Car c’est tout ce qui ressort de cet entretien te concernant.

      Si tu fait des piges de ce niveau là, c’est que tu ne travail pas pour l’intelligence du monde, ni pour la vérité. Et on se souviendra de toi comme d’un pâle jumeau BHLien de plus, sans aucun intérêt sinon celui d’être un petit caniche prétentieux...


      • 3 votes
        barbarello 5 mars 13:16

        Pauvre Etienne Chouard, il a du sortir heurté de ce "débat" au dispositif tordu et à l’adversaire vicieux.  smiley 

        .

        Pour ceux qui s’intéressent aux questions de démocratie, l’auteur de cette vidéo en a fait une qui fournit beaucoup de matière importante à intégrer, concertant la formation des opinions politiques et la signification de ces opinions, vidéo au titre un peu malencontreux toutefois je trouve. 

        https://www.youtube.com/watch?v=c50kJPgxXNg

        .

        Les 2 textes sur lesquels on peut s’appuyer pour creuser le sujet de cette vidéo sont :
        Article "Au delà des apparences de Gaxie"
        https://www.persee.fr/doc/arss_0335-5322_1990_num_81_1_2929

        Livre de Bourdieu "La distinction", compte rendu
        https://www.persee.fr/doc/sotra_0038-0296_1980_num_22_4_1655_t1_0475_0000_2


        • 1 vote
          barbarello 5 mars 13:19

          "Depuis Platon, chacun sait que le peuple réellement existant a toujours posé un problème aux "travailleurs du concept" (ie politiciens, journalistes, universitaires, une bonne part de l’ "intelligentsia", ...). Ces derniers ont en en effet l’habitude, historiquement bien établie, de se représenter l’activité dont ils vivent comme un combat, obstiné et épuisant, de la "Vérité" - ou tout à le moins des "Idées justes" - contre les illusions tenaces et toujours renouvelées du "vulgaire" ou du "sens commun". Sous l’apparente neutralité de ces derniers termes, il va de soi que nous devons entendre les idées et les goûts propres aux classes populaires et que l’avant garde qui pense considère toujours comme autant d’obstacles soit à leur vertu, soit à leur émancipation. Le "populisme" apparait par conséquent comme l’ennemi métaphysique héréditaire de l"intellectuel dans la mesure même où celui-ci ne peut asseoir sa légitimité qu’en travaillant sans fin à ***se différencier*** des gens ordinaires. (...) Si l’on admet avec Nietzsche que l’aspiration à se distinguer est une aspiration à dominer le prochain, on aura une indication précieuse sur la volonté de puissance que peut abriter l’antipopulisme professionnel des intellectuels (ie politiciens, journalistes, universitaires, une bonne part de l’ "intelligentsia", ...)."


          • 1 vote
            zzz999 5 mars 14:19

            Quelle importance, on continuera à parler de CHOUARD quand tout le monde aura oublié Enthoven


            • 2 votes
              barbarello 5 mars 16:15

              "Quelle importance" sic, "ça ne sert pas à grand chose à mon avis" sic, ... Que faut il lire...  smiley 

              .

              Je crois au contraire que cette rencontre peut être très utile, car n’en doutons pas il y aura un moment où les démocrates devront faire face aux républicains genre enthoven, et ce serait pas mal que des leçons soient tirées de cette rencontre, histoire que ça ne se passe comme en 1789-1804, et que cette fois des principes démocratiques et émancipateurs forts soient posés. Internet y aidera, mais ce n’est pas gagné, ils sont redoutables de vices et de calculs.

              .

              Quant à attribuer au microbe enthoven un sans importance car sera oublié, c’est une erreur de jugement, car "les enthoven" sont une essence permanente et nuisible, permanente. D’ailleurs, de bonnes institutions devraient s’attacher entre autre à ce que "les enthoven" en tous genres, infime partie de la société mais dévorante d’ambitions et de désirs de puissance, n’aient pas plus de pouvoirs "politiques" que ce que leur nombre infime ne les y autorise. 


              • 2 votes
                Hijack ... Hijack ... 5 mars 18:16

                Dès le début, même pas besoin de d’écouter la totalité ... que face à Chouard, l’autre, n’a rien à dire. La comparaison entre les 2 est un ...heu ... blasphème à la logique.

                Bien que Chouard soit un "gentil" (dans tous les sens du terme) dissident ... il ne peut qu’avoir raison face à l’establishment.


                • vote
                  joelim joelim 6 mars 00:27

                  Très bon. Déjà vu sur Youtube. Enthoven prend cher.

                  Le Stagirite amène une qualité de présentation de l’argumentation (avec le bon timing) qui rend l’absence de logique d’Enthoven flagrante.

                  Enthoven est un rhéteur, spécialiste es vacuité. La seule pensée qu’une critique de l’euro soit pertinente est un supplice à ces petites natures enrobées de tissu cher. Parler pour ne pas penser est un métier. Chouard et Asselineau ont eu raison d’y aller car c’est flagrant (et Enthoven doit lui-même s’en douter). Il faut aussi avoir l’honnêteté de le remercier car il n’était pas obligé de les inviter.


                  • vote
                    barbarello 6 mars 00:34

                    @joelim
                    Le remercier ???!!! Jusqu’où êtes vous prêt à aller en compromissions et soumissions, alors ? 


                  • vote
                    joelim joelim 6 mars 12:02

                    @barbarello
                    C’est juste de l’objectivité. On peut remercier quelqu’un sans avoir de considération pour sa structure intellectuelle. Qui d’autre a invité Chouard ou Asselineau sur un média de propagande officielle ? Comme j’estime que ces émissions sont positives pour les invités (là ok on peut ne pas être d’accord) certes contre les intentions des organisateurs, c’est un point pour Enthoven. Si un cambrioleur laisse tomber son portefeuille avant de partir je le remercierais aussi.


                  • vote
                    barbarello 6 mars 12:07

                    @joelim

                    Question de point de vue sur la vallée. Je vous conseille de quitter votre talus et de choisir au minimum une colline. 
                    Oups  smiley 


                  • vote
                    joelim joelim 7 mars 00:55

                    @barbarello

                    Je suis déjà au dessus des nuages, où est la colline ? smiley


                  • 2 votes
                    rinbeau rinbeau 7 mars 14:42

                    un argument qui me semble implicite de bout en bout du débat est celui de la corruption des représentants. Il suffit de lire Marat qui traite l’assemblée nationale, dès le début de la révolution de 1789 de prostituée. Il cite nominalement les députés non corrompus, il n’y en a que trois, dont Robespierre ! Si l’on élit des corrompus où des corruptibles, l’élection devient une prison pour l’intérêt général et une caverne d’Ali baba pour les intérêts particuliers. Argument massue de Chouard qui ne prête à aucune controverse et qui se renforce tout au long du débat. d’où l’intérêt de missi dominici tirés au sort pour contrôler ces représentants. Le RIC n’est qu’une étape évidemment pour un nouveau processus constituant.


                    • 1 vote
                      barbarello 7 mars 16:29

                      @rinbeau

                      Je pense que avec votre "commentaire" de merde et votre suintant puant "implicite" (sic !) vous êtes un enfumeur conscient, qui fait dire au démocrate Chouard (et à d’autres comme Testart) ce qu’il ne pense pas concernant le tirage au sort comme modalité ET comme philosophie. 
                      Vous souhaitez cantonner le tirage au sort dans une limite stricte et imposée par vous et vos clubs de merde, puisque vous avez malgré vos manoeuvres échoué à empêcher la propagation dans la société du concept "tirage au sort" car vous êtes des minables hors de l’air du temps fossilisés aux alentours de 1789. 
                      En bref, vous êtes probablement une merde manipulatrice et qui manipule par dogmatisme, par vice de l’esprit, par pseudo intelligence républicaine rabougrie et dévote. 
                      Bref, vos commentaires ont plutôt leur place sous les billets du Canard wc républicain, aux côtes de l’infatuée poussiéreuse Florence Gauthier et de ses amis des clubs dégénérés. 
                      Clair ?!!!


                    • vote
                      rinbeau rinbeau 7 mars 18:42

                      @barbarello
                       pas clair du tout !
                      Charabiabla, bouillabaisse indigeste, masturbation cérébrale, ha ! emphase quand tu me tiens..


                    • vote
                      jeanpiètre jeanpiètre 9 mars 18:54

                      cette joute illsutre très bien l’idée de jouer aux échecs avec un pigeon



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Octavio

Octavio
Voir ses articles







Palmarès