• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Anne-Laure Bonnel - Ukraine : "Ceux qui appellent à la guerre ne la (...)

Anne-Laure Bonnel - Ukraine : "Ceux qui appellent à la guerre ne la connaissent pas !"

Anne-Laure Bonnel - Ukraine : "Ceux qui appellent à la guerre ne la connaissent pas !"

7 mars 2022

Sud Radio

Avec Anne-Laure Bonnel, reporter de guerre indépendante et enseignante en audiovisuel à La Sorbonne et à l’ENS Cachan. Réalisatrice de “Donbass” en 2016, contributrice pour Le Figaro.

Tags : Information et Médias Désinformation Guerre Ukraine Donbass




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • vote
    Conférençovore Conférençovore 8 mars 10:05

    Certains bouffent vraiment à tous les râteliers...
    Comprenne qui pourra. CQFD.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 8 mars 11:58

      @Conférençovore

      L’intéressé ne va pas être content que j’en fasse la publicité, mais il a (encore) réussi un bel "EXPLOIT" hier soir...
      Une énième tentative de doublage d’une "concurrente", Hase pour ne pas la nommer, dont l’article avec Gave a finalement été publié...
      Toujours en état de guerre (du chiffre) Sa Nombrilissime Suffisance montée sur chenilles a livré plusieurs heures après "l’ennemie" une barquette avec la même vidéo et décorée avec un long texte d’illustration...intégralement copié-collé sur le descriptif de YT...
      Dans la bataille de l’ego tous les coups sont permis...les salves d’inélégance et de déloyauté ne manquent pas, mais bien évidemment les "cons" et les "escrocs" c’est toujours les autres... smiley


    • 3 votes
      Zero9 Zero9 8 mars 12:12

      Let’s Go Brandon


      • 4 votes
        sls0 sls0 8 mars 13:00

        Il commence à avoir autre chose que de la propagande otanesque dans les médias malgré la censure de RT et Spoutnik.

        La propagande prend l’ascenseur et la vérité l’escalier.

        Bravo miss, il reste encore des journalistes qui vont sur le terrain. Il est plus difficile de faire de la propagande quand on est confronté au sang et à la mort que tranquillement installé dans un bureau bien douillet à Paris.


        • 5 votes
          Pyrathome Pyrathome 8 mars 14:57

          @sls0

          La propagande prend l’ascenseur et la vérité l’escalier.

          _

          Oui, n’est-ce pas, hein mon gars ?

          Allez va s’y, sur deux ans d’errements, soulage ta con-science sans conscience avant la mort de l’âme !

          Mais quand on voit le bilan de deux ans de "grippette 19" avec tous ces petits fascistes covidistes en herbe et leurs tombereaux de bobards abjects munis de leurs injections de poison sous la menace d’un flingue sur la tempe, c’est fascinant, maintenant ils ont décidé de jouer à la roulette Russe avec 5 balles dans le barillet......
          Ces gens sont des tarés de la pire espèce, ça saute aux yeux depuis deux ans....l’Ukraine est leur tombeau !


        • 7 votes
          edwig 8 mars 20:24

          Que ceux qui appellent à la guerre, soient directement envoyé sur le front avec leurs familles et vous verrez ! curieusement, à quel point le monde deviendrait paisible...

          parce que ceux qui appellent à la guerre, ne la font jamais, ni eux, ni aucun membre de leurs familles. non, eux, ils restent aux chauds à boire le champagne, pendant que les gueux qu’ils manipulent s’étripent dans la boue.


          • vote
            Ecureuil66 8 mars 23:38

            @edwig
            Excellente remarque tout est dit


          • 7 votes
            ezechiel ezechiel 8 mars 23:07

            Vladimir Poutine veut faire cesser l’humiliation, les persécutions que subissent les russophones d’Ukraine depuis plus de 8 ans : guerre ouverte déclarée contre eux par le gouvernement ukrainien financée par les USA dans le Donbass (plus de 14 000 morts et 1,2 millions de réfugiés), femmes, enfants tués ou abandonnés, hommes torturés, avec la complicité et le silence des média, des politiciens occidentaux.

            Les USA agrandissent leur influence dans l’est de l’Europe (financement de bases de lance-missiles en Pologne et Roumanie, et même de 11 laboratoires d’armes biologiques en Ukraine) en sapant depuis des années l’influence et la culture russe en Ukraine, la goutte d’eau ayant fait déborder le vase furent les discours anti-russe du président Porochenko puis les lois liberticides votées par le parlement ukrainien en 2017 interdisant l’apprentissage de la langue russe dans les écoles ukrainiennes, y compris dans des régions majoritairement russophones.

            Poutine veut mettre un terme définitif à cette mascarade.


            • 2 votes
              Djam Djam 9 mars 11:04

              Les trolls, les pro-atlantistes, les va-t-en-guerre qui la promeuvent mais ne la font jamais, les frustrés de la vie qui adorent avoir des ennemis tout désignés et tous les confortablement assis dans leur salon matant le concasseur universel d’intelligence qu’est la télé pourront dénigrer le boulot de ceux qui ont réalisé ce énième reportage de terrain...

              https://odysee.com/@Myriam.Bloch:1/RPD---À-Granitnoye,-l’armée-ukrainienne-maltraitait-les-civils---06.03.2022:8


              • vote
                grouchette 9 mars 13:00

                @Djam
                les hackers pro otan ont du bien travaillé car au lieu d’accéder a odyssée,on tombe sur sites pornos...


              • 1 vote
                wendigo wendigo 10 mars 06:46

                @grouchette

                 C’est un piratage Russe, la preuve regardez le nom des actrices ; c’est signé.
                Attendez, on me fais savoir qu’en fait elles ne sont pas Russes mais Ukrainiennes, méa culpa, ce sont donc des pages de soutien à zelinsky !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès