• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Anniversaire de l’accident de la centrale de St Laurent-des-Eaux

Anniversaire de l’accident de la centrale de St Laurent-des-Eaux

Un forum a été organisé dans la difficulté inhérente aux alertes, sinon interdites, du moins dérangeantes. Le Media en a fait un peu plus de onze minutes, non pas de synthèse, mais de reportage d'éveil, une mise en bouche de scandales masqués et tus, une ouverture vers d'autres sources citées dans les commentaires.

je vous en souhaite bonne lecture écoutée et vue

(9) NUCLÉAIRE : LES DISSIMULATIONS RADIOACTIVES DU GOUVERNEMENT - YouTube

Tags : Nucléaire




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Sylvain Sylvain 18 novembre 11:05

    LA GRANDE DISSIMULATION de St Laurent-des-Eaux.

    Ce sensationnalisme apocalyptique pour une réalité de 0 mort ... et pourquoi aucune analyse dans ce reportage sur le nombre de mort qu’il y aurait pu avoir par rejet radioactif (peut être parce que dans la région l’espérance de vie depuis 1980 n’est en rien différente des moyennes du reste de la France).

    Je vois sur Youtube que même certains militants du Media sont étonnés qu’il y n’y est aucun témoignage de scientifiques et ingénieurs spécialisés dans le sujet (moi je sais pourquoi). 

    Le pompon c’est le type qui fait le choqué et qui sort les grands mots parce qu’il a un contrôle d’identité par la police tout a fait banal et non violent (demande de carte de presse et de carte d’identité) parce qu’il zone au abords d’une centrale nucléaire avec une camera. C’est juste rassurant et normal.

    Bref il y a rien qui va, documentaire complotiste et à sens unique, du classique chez le Média ou je remarque encore une fois que tous les complotismes ne se valent pas, Etienne Chouard pourra en témoigner. 


    • vote
      Ozi Ozi 18 novembre 20:58

      @Sylvain : LA GRANDE DISSIMULATION

      Et c’est bien en effet une dissimulation, très fréquente dans le domaine du nucléaire...
      Ceci dit, se passer du nucléaire en France alors que l’effondrement énergétique a déjà commencé est une utopie, fallait écouter les scientifiques et les écolos avant, maintenant on a plus le choix, il va falloir faire avec ce que l’on a, non pour éviter l’effondrement, mais pour tenter d’adoucir ses premiers effets, on en est là..


    • 1 vote
      sls0 sls0 18 novembre 14:54

      En 1974 mon prof de physique a profité de l’accident de St Laurent pour nous faire un cours sur le nucléaire, il a même embrayé sur les échangeurs eau/CO2 pour les tourbillons de Karman qui engendrent la vibration des tubes.

      Il avait même le rapport d’accident de la DRIRE.

      Si mon coiffeur n’était pas au courant ou alors très peu, ce n’était pas un secret. A l’époque il n’y avait pas de réactions phobiques, c’était écrit en troisième page du journal, en en prenait acte c’est tout.

      A l’époque ce qui préoccupait c’était les pluies acides et EDF se faisait allumer sur le sujet.

      Pour le deuxième accident, pas de première page non plus car pas de réactions phobiques non plus à l’époque. Comme grâce à mon prof de physique j’avais un peu de connaissances j’ai regardé d’un oeil moins distrait. De mémoire les rejets étaient inférieurs à l’autorisé par les arrêtés de l’époque. Par rapports aux autorisations actuelles ils emplafonnaient certainement. A l’époque on roulait à l’essence au plomb, ce n’était pas propre au nucléaire des normes plus tolérantes.

      Le MEDIA se tire une balle dans le pied avec des reportages sans preuves factuelles. Il finira comme Agoravox.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès