• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Antidépresseur qui soigne la Covid

Antidépresseur qui soigne la Covid

Steve Kirsch présente les incroyables données cliniques sur la fluvoxamine comme traitement pour la COVID-19 (avril 2021)
 

https://www.dna.fr/sante/2021/10/28/la-fluvoxamine-un-antidepresseur-qui-pourrait-agir-contre-le-covid-19-et-limiter-les-hospitalisations

La fluvoxamine, un médicament antidépresseur, est en mesure de réduire les hospitalisations chez les patients atteints de Covid-19 et présentant des risques de formes graves, conclut un essai clinique publié mercredi.

Étonnamment un médicament pour soigner la polyarthrite rhumatoïde pourrait aussi avoir des résultats intéressants :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/coronavirus-medicament-contre-polyarthrite-est-efficace-soigner-patients-du-covid19-1821606.html

 

Tags : Covid-19




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Le Glaude Le Glaude 29 octobre 16:11

    .
    .

    ATTENTION ....... le Molnupiravir est un médicament bidon extrêmement dangereux contre le Covid ....... à ne surtout PAS prendre !
    .
    .
    VIDEO — 7 minutes
    .
    .
    http://odysee.com/@Re-information2.0:2/Dr.-Jane-Ruby---La-fausse-Ivermectine-de-Big-Pharma---10-octobre-2021:0

    .
    .

    .


    • 3 votes
      Le Glaude Le Glaude 29 octobre 16:12

      .
      .
      Molnupiravir ...... SOURCE Wikipédia ....... TERRIFIANT !
      .
      .
      Mais cette même étude suggère aussi que l’exposition de mammifères (Humain compris) au molnupiravir peut être également mutagène pour eux. Les auteurs (et d’autres) estiment (en 2020/2021) que les effets potentiels hors cible du molnupiravir nécessitent encore « une étude plus approfondie ». En effet, ce médicament fonctionnant en perturbant la mitose ou la méiose de l’hôte, il est à craindre que « des mutations dans l’ADN de l’hôte puissent contribuer au développement de cancers ou provoquer des malformations congénitales soit chez un fœtus en développement, soit par incorporation dans les cellules précurseurs du sperme ».
      .
      .


    • vote
      Le Glaude Le Glaude 29 octobre 16:12

      .


      • vote
        hase hase 29 octobre 16:58

        Quand il y a " vir" ou " riv" dans le nom, il faut fuir.

        Merci


        • vote
          Zip_N 29 octobre 21:24

          C’est comme une pilule Zemmour qui pourrait soigner la politique mdr, Subjectivement oui c’est hypnotique pour y croire, mais objectivement c’est pas réalisable.


          • vote
            alanhorus alanhorus 30 octobre 14:01

            En fait ces médicaments soignent les effets induits par la covid.

            L’obsession du covid peut augmenter ses effets, la fatigue musculature peut aussi donner l’effet de l’’arthrose ou polyarthrite rhumatoïde.

            L’ivermectine reste un médicament prometteur

            Le Molnupiravir est cancérigène.


            • vote
              jib-dep 8 novembre 11:02

              "Covid-19 : un médicament contre la polyarthrite rhumatoïde réduirait les risques de décès de 71 %. Selon une étude suédoise, le baricitinib

              "



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès