• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Aymeric Caron s’explique après sa vidéo sur les moustiques

Aymeric Caron s’explique après sa vidéo sur les moustiques

Le journaliste antispéciste voudrait qu'on évite de tuer les moustiques. Il est moqué sur les réseaux sociaux.

Tags : Animaux Antispécisme




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Norman Bates Norman Bates 2 août 2019 22:45

    @pegaz hilarant

    "Vous n’avez pas remarqué qu’il n’y a plus d’insectes collés sur la calandre de votre voiture ?"

    Gros nigaud est tellement fier de piloter la voiture-balai de la REM qu’il oublie de passer la deuxième...


  • 1 vote
    pegase pegase 2 août 2019 23:16

    @Norman Bates

    Je poste un communiqué comme quoi un pilote de canadair est mort , et dans la foulée tu postes une connerie sans intérêt, plussée par tes multicomptes ... t’as vraiment été finis à la pisse toi smiley




  • 4 votes
    Norman Bates Norman Bates 2 août 2019 23:43

    @pegaz la tremblote

    "Je poste un communiqué comme quoi un pilote de canadair est mort , et dans la foulée tu postes une connerie sans intérêt, plussée par tes multicomptes ... t’as vraiment été finis à la pisse toi"

    Tu as raison, plouc : j’ai oublié l’essentiel, vérifier sur FB si ce pilote a réellement existé...et ensuite disserter sur les hauts et les bas d’une vie "d’effaceur de pénis" pour rester dans tes petites marottes...
    T’es même capable d’instrumentaliser à la sauce pleurniche un pilote de canadair, ce n’est guère raisonnable de te laisser gérer un stock de six millions (minimum, hein...) de macchabées...
    Je me répète, chiffe molle : tes misérables chantages émotionnels je m’en tamponne la rondelle...


  • 4 votes
    Norman Bates Norman Bates 2 août 2019 23:48

    "...plussée par tes multicomptes..."

    Info : zéro vote à l’instant précis...
    La comptabilité est décidément atypique dans certains cultes... smiley


  • 5 votes
    Norman Bates Norman Bates 2 août 2019 23:59

    @Belenos

    "Le chasseur mis en examen déclare : "J’ai cru que c’était un gros moustique qui fonçait vers moi, alors j’ai tiré pour sauver ma peau. Mais attention, ça ne veut pas dire que je suis un mauvais chasseur !""

    Mais comment pouvez-vous plaisanter sur un sujet aussi grave.. ?
    Je suis indigné !
    J’espère bien que la police des consciences va sévèrement vous admonester...c’est l’heure du recueillement, crotte.. !
    J’en profite pour adresser une pensée émue à ce papy écrasé la semaine dernière par un camion...j’espère qu’en montant au ciel son âme n’a pas percuté un avion de ligne...



  • vote
    pegase pegase 3 août 2019 12:27

  • 1 vote
    v.moyal 2 août 2019 15:31

    Un "mac-caron" cet intellectuel des salons parisiens...encore un tocard qui se cache derrière sa barbe...MDR


    • 2 votes
      Belenos Belenos 2 août 2019 15:47

      Ce qu’il énonce au niveau des faits est vrai (et je ne vois pas trop ce qu’il y a de risible dans son propos). Les femelles moustiques piquent les mammifères pour nourrir leur progéniture, c’est organisé comme ça dans la nature.

      Ensuite, on n’est pas obligé pour autant de vouloir servir de nourriture aux moustiques, pas plus qu’aux lions ou à autre chose. Même si une maman vampire à forme humaine voulait boire mon sang pour nourrir son bébé vampire, je refuserais. Mon attitude par rapport à une entité qui veut ponctionner mon sang pour faire prospérer sa race est la même quelle que soit l’espèce : moustique, cannibale, loup-garou, vampire, alien, goule, banquier, etc. Mon attitude est donc non-spéciste en la matière.  smiley 


      • vote
        sls0 sls0 2 août 2019 17:40

        L’animal qui tue le plus d’humains c’est le moustique.

        Si on aime pas les humains son point de vue se défend.

        Assez spéciale comme espèce l’humain, dans les autres espèces il n’y a pas je crois d’éléments qui luttent contre leur propre espèces.

        Vivre en harmonie ok mais sans tendance suicidaire si possible.

        Comme je n’ai pas regardé la vidéo, mon commentaire est peut être à coté de la plaque. Non, aujourd’hui je n’ai pas envie d’écouter Caron.

        Il mérite peut être sa notoriété mais il en profite pour sortir trop d’âneries en ce moment.

        Souvent ceux qui profitent de leur notoriété pour faire du hors piste par rapport à leur spécialité sont vite oubliés.


        • 4 votes
          armand griffard de la sourdière armand griffard de la sourdière 2 août 2019 18:19

          Je voudrais juste dire au moustique qui m’a piqué pendant ma sieste de ne pas prendre le volant ce soir

           Blague à part ; tuer les moustiques ne règle rien ,

           C’est en voyant un moustique se poser sur un testicule que l’on réalise que tous les problèmes ne peuvent pas se régler par la violence smiley


          • vote
            Belenos Belenos 2 août 2019 22:36

            @armand griffard de la sourdière
            "Je voudrais juste dire au moustique qui m’a piqué pendant ma sieste de ne pas prendre le volant ce soir."

            Vous avez donc fait boire de l’alcool à une dame qui attend un bébé, c’est du propre !


          • 5 votes
            TotoRhino TotoRhino 2 août 2019 18:20

            Bon alors, tuer un moustique est-il un crime ? Non, dans l’absolu, mais est-ce pour autant nécessaire ?!

            L’humain est arrivé à un tel point de connerie qu’il éradique tout ce qui le fait chier, au point de scier la branche sur laquelle il repose.

            Les moustiques sont indispensables à la biodiversités, sans moustiques, sans insectes, sans mouches (c’est chiant les mouches), nous n’avons plus d’oiseaux, plus d’hirondelles, etc. Un tiers des oiseaux ont disparu 

            en quinze ans !

            Quand l’homme, cet excellent destructeur de vie, se retrouvera seul avec lui même, il va se faire chier au point de regretter ces pu**ins de moustiques.


            • 1 vote
              tobor tobor 2 août 2019 22:52

              @TotoRhino
              Non mais sérieux, le moustique n’est en rien victime d’un génocide, ça pullule. Il ne s’agit pas de les rayer de la surface de la Terre mais d’éviter les piqûres (sans compter la complainte en Bzzzzz fredonnée à l’oreille) et avant le coucher, rien n’est plus clair et net (et vengeur si on a été piqué) que l’écrasement réflexe dès que l’occasion se présente.
              .
              Je sors tous les autres insectes (les abeilles/guêpes avec du miel au bout d’un bâton) et je fout au maximum la paix aux araignées, les fourmis vont se servir au compost mais les moustiques sont des parasites trop nuisibles et chiants pour avoir leur place chez moi avec ma bénédiction et vœux de prospérité. Je dors sous une moustiquaire et j’écrase ceux que je croise. Ils vous poussent à vous foutre des claques ou à vous gratter, s’ils étaient plus grands, ils n’hésiteraient pas à nous massacrer dans notre sommeil pour leur petit rituel...
              Je connais quelques personnes qui réagissent fortement aux piqûres et qui ont de réelles raisons de réagir violemment.


            • 2 votes
              Belenos Belenos 2 août 2019 23:13

              @tobor
              "Il ne s’agit pas de les rayer de la surface de la Terre."

              Bien sûr que si, il y a eu des projets et des travaux sur cette question. 


            • vote
              Mahler 2 août 2019 23:53

              @TotoRhino
              "L’humain est arrivé à un tel point de connerie qu’il éradique tout ce qui le fait chier, au point de scier la branche sur laquelle il repose." Faut arrêter avec ces discours anti être humains. Surtout pour le cas des moustiques, ce n’est pas parce que les gens tuent ceux qui viennent les bouffer et siffler inlassablement à leurs oreilles que l’espèce est en voie de disparition. C’est même le contraire, avec des hivers de plus en plus chaud, le climat ne les tue plus, ce qui fait qu’il y’en a beaucoup plus en été que ce qui devrait. Ne parlons même pas du moustique tigre qui n’a rien à faire en France.


            • 1 vote
              Joe Chip Joe Chip 3 août 2019 00:02

              @tobor

              Quand on ne vit pas près du littoral en France, et que l’on se fait régulièrement piqué, c’est soit que l’on vit dans une zone marécageuse ou avec de l’eau stagnante à proximité. Pas d’eau stagnante, peu de moustiques.

              Si les épidémies progressaient aussi vite dans les pays du sud, ce n’est pas la faute du "vecteur" mais une conséquence de la croissance de la population, des implantations humaines mal pensées et de l’absence de politique ou de réflexion hygiéniste qui suffisent souvent à réduire le problème.

              Il y a des dizaines de sites sans compter les associations et les émissions de radio qui expliquent comment en amont supprimer ou réduire les points d’eau stagnants autour de chez soi et ainsi réduire les risques des piqûres de moustique.

              Le problème c’est que les gens ne veulent jamais sortir de la posture de consommateur individualiste. On écrase le moustique au besoin comme on se laisse aller à une envie de coca ou autre en pleine chaleur (ce qui est une très mauvaise idée) sans réfléchir à la raison de la présence du moustique. Au point que dans certaines communes du sud, les maires doivent prendre des arrêtés pour obliger les habitants à éradiquer leurs eaux stagnantes.


            • 2 votes
              TotoRhino TotoRhino 3 août 2019 08:08

              @tobor

              Non mais sérieux, le moustique n’est en rien victime d’un génocide, ça pullule. Il ne s’agit pas de les rayer de la surface de la Terre…

              Ah ? : https://www.lemonde.fr/planete/article/2016/02/16/et-si-on-eradiquait-tous-les-moustiques_5993446_3244.html

              Les moustiques, c’est chiants, ils piquent, ce qui donne des démangeaisons, ils font du bruit et empêchent de dormir, donc autant les exterminer ?

              Mais dans ce cas les taons sont vraiment insupportables et ils font mal en plus. Que dire des guêpes qui peuvent mordre plusieurs fois sans mourir ? Des grillons qui dans certaines régions du globe font un bruit fou au point de pourrir une nuit de sommeil ? Des cigales qui font la même chose mais de jour ? Des loups, ces assassins qui tuent les brebis dans les alpages ? Des requins qui interdisent la baignade dans certaines mers ?

              Bref, l’humain va toujours jusqu’à l’extrême et l’éradication d’espèces animales est dans son logiciel, volontairement, ou non. Mais dans tous les cas, il considère normal qu’il puisse mettre fin à une vie, quelle qu’elle soit.

              Bon, j’ai tué des moustiques et j’en tuerai certainement d’autres, mais quand je vois nos campagnes vides d’oiseaux, je m’interroge… En fait, je veux simplement dire qu’il nous faut réapprendre à respecter la vie au lieu de penser que donner la mort, c’est open bar !

              Je connais quelques personnes qui réagissent fortement aux piqûres et qui ont de réelles raisons de réagir violemment.

              Ce n’est pas de la faute des moustiques !


            • 3 votes
              TotoRhino TotoRhino 3 août 2019 08:20

              @Mahler

              Faut arrêter avec ces discours anti être humains.

              Je crois au contraire qu’il serait temps d’en prendre conscience ! Tu peux me citer un être vivant qui a mis fin à plus de vie que n’a pu le faire l’être humain ? Tu sais, cet être si providentiel qui est issu d’un Dieu si bon et qui nous donne l’absolution (dieu merci !) ?!

              Je pense pouvoir dire que l’humain est l’être « génocideur » le plus accompli sur notre planète, et il serait prêt à s’exporter s’il en avait les moyens.

              Surtout pour le cas des moustiques…

              Pour toi c’est les moustiques, pour d’autres les mouches, pour encore d’autres les tiques, etc. On trouve toujours une bonne raison pour se donner raison.

              Pour le reste, lis mon commentaire plus haut… ou pas.


            • vote
              Guepe maçonne guepe 3 août 2019 10:47

              @TotoRhino

              Merci monsieur de nous défendre face à cette horde de nazi adepte d’extermination et de solution finale.


            • vote
              pegase pegase 3 août 2019 11:23

              @TotoRhino
              -
              La solution ultime c’est d’habiter une région froide, chez moi les nuits sont trop froides pour les moustiques, j’ai juste à ouvrir le fenêtre et ils sont incapables de voler ...

              Au pire, si vous disposez d’un van, dormir en altitude résout le problème facilement, sinon => moustiquaire ...

              Les tiques, je ne promène le chien qu’en altitude, au dessus de 1200 mtr il n’y a pas de tiques ... puis en automne dès les premiers frimas c’est fini ...


            • vote
              TotoRhino TotoRhino 3 août 2019 11:56

              @pegase
              La semaine dernière, j’étais dans le Vercors. Cette région est assez épargnée, mais on voit une très nette différence entre ce que l’on peut voir comme quantité d’insectes (et donc d’oiseaux) en vallée par rapport à ce qu’il existe en altitude. La raison est simple, vallée = agriculture intensive, ce qui n’est pas le cas en altitude. Sur les crêtes, ça faisait longtemps que je n’avais été entourés par autant de papillons, ça ma rappelé ma jeunesse. Cet été, j’ai retrouvé une multitude d’insectes, comme ces sauterelles aux ailes multicolores. Quant aux moustiques, ils ne m’ont pas gêné plus que ça, quelques piqûres insignifiantes ; par contre les taons... enfin, bref, je m’éloigne...


            • 1 vote
              Mahler 3 août 2019 12:29

              @TotoRhino
              Je n’ai pas parlé de Dieu, je m’en fiche est peu, je ne considère pas l’homme comme un être providentiel. Ce que je constate en revanche c’est que c’est le seul animal qui autoflagellation et va jusqu’à nier sa personnalité et ses instincts. C’est une dérive du monde moderne(ça ne touche que l’occident heureusement) cette autoflagellation de l’homme au point de sa hair(enfin je suppose que l’on paie notre fond chrétien). C’est d’ailleurs un point de vue bien humain que se plaindre des vies qui ont pris fin. La nature, elle s’en fiche car elle n’a pas de conscience, tout cela c’est juste encore un point de vue bien humain. Mais si l’homme disparaît, personne sera là à penser là mort des différentes espèces qui suivront. Extinction des espèces qui a toujours existé d’ailleurs. Que ce soit du fait de l’Homme ou d’éléments non vivants(comme la météorite et les problèmes climatiques qui ont suivis entraînant la mort des dinosaures non avien et permettant in fine l’apparition de nouvelles espèces).

              On oublie souvent, mais l’Homme n’est pas un élément extérieur à la Nature, qui serait arrivé là par une force extérieur, mais un élément de celle ci, un élément crée par cette dernière dont nos caractéristiques ont été mis en place par la dite nature, puisque elle nous a crée comme ça avec les défauts qui vont avec(qui ne sont pas forcément un élément éternel, mais en tout cas c’était un cycle d’évolution que l’on pouvait suivre, qui a été pris mais on peut prendre un autre chemin dans l’évolution). Donc plutôt que chialer sur les "michants" humains autant se plaindre que la nature est mal faite et qu’elle a une tendance autodestructrice (pour parler un peu comme ceux qui ont tendance à en faire un être pensant. Après Dieu, mère Gaia ). Au fond que ce soit une météorite ou l’Homme le résultat est le même, on constate des disparitions d’espèces, la seul différence c’est que l’un est un être vivant, l’autre non, mais ils sont tous les deux des créations de la nature(qui dépasse le simple stade terrien). Ah si une autre différence, c’est que l’homme vu ses capacités peut protéger des espèces, voir avec sa technologie empêcher certaines catastrophes qui pourraient annihiler plusieurs formes de vie sur la planète. Mais si l’homme doit disparaître il disparaîtra, pour l’instant on remarque qu’il y’a eu plusieurs cycles à ce niveau là. D’autres espèces apparaîtront quoiqu’il arrive. L’homme disparaîtra mais pas la vie.

              Et quand on a parlé de s’en rendre compte, on vit dans une époque où la question animal prend de l’importance pour de plus en plus de gens, où énormément d’individus font tout ce qu’ils peuvent pour protéger bien des espèces. On a des réserves animalières et j’en passe. On est loin de l’Homme du 4ème siècle après JC.


            • vote
              Mahler 3 août 2019 12:39

              @TotoRhino
              "Pour toi c’est les moustiques, pour d’autres les mouches, pour encore d’autres les tiques, etc. On trouve toujours une bonne raison pour se donner raison." En quoi tuer des mouches, des moustiques et autre individuellement ça menace leur espèce ? Sérieusement.... Vous faites attention quand vous marchez de ne pas écraser la moindre fourmi(ou autre) par inadvertance ? Et les pauvres bactériens que vous tuez sans même le voir. Chez moi ce sont mes chats qui tuent surtout les mouches et même les moustiques juste pour s’amuser. Va falloir leur faire la leçon de morale aussi ? 


            • 1 vote
              pegase pegase 3 août 2019 13:53

              @TotoRhino
              -
              Le Vercors, il faut visiter la grotte du Bournillon, près de Choranche, il s’agit d’un immense porche de 90 mtr de haut très impressionnant, la cavité se poursuit jusqu’au village nègre, appelé ainsi par ses stalagmites rappelant des huttes en torchis ... On peut shunter la galerie principale, par une galerie fossile à droite avant la passerelle ...longueur 6 298 m ...

              https://www.lochstein.de/hoehlen/F/dja/alpen/vercors/bourne/bournillon/bourn illon.htm


            • vote
              gorguetto gorguetto 2 août 2019 20:10

              Vous croyiez que l’on avait atteint le fond, que nenni, cette vidéo très sympa, au demeurant, nous prouve qu’il y a de la marge, une marge confortable même s’il l’on vient à imaginer tous les cas possibles que je vous laisse imaginer.


              • 1 vote
                Valhalla Valhalla 2 août 2019 22:25

                Qu’il fasse gaffe quand il marche, y’a des fourmis. 


                • 1 vote
                  Valhalla Valhalla 2 août 2019 22:29

                  @Valhalla

                  Ce garçon a fortement la haine de lui même comme 99.666 % des marxistes. 


                • 1 vote
                  Belenos Belenos 2 août 2019 22:31

                  @Valhalla
                  Et plus encore quand il se retourne dans son lit. "il y aurait jusqu’à 10 000 acariens par grain de poussière et ils seraient environ 2 millions dans un lit." 
                  https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=5-choses-savoir-acariens


                • 1 vote
                  Valhalla Valhalla 2 août 2019 22:55

                  @Belenos

                  Caron pratique le massacre de masse avec cette arme de destruction massive qu’est son corps. Il est probable qu’il se suicide face à cette violente et tragique réalité. 


                • vote
                  Mahler 2 août 2019 23:44

                  @Valhalla
                  Caron, un marxiste ? C’est devenu un mot fourre tout comme fasciste.


                • 5 votes
                  Norman Bates Norman Bates 3 août 2019 00:31

                  @Valhalla

                  C’est méchant et inexact...
                  Si la chevelure d’Aymeric est envahie par des poux il va les choyer, il va même leur donner des prénoms...il dorlotera même les pellicules...
                  S’il se chope des morpions gageons qu’il va bricoler un système d’aération dans le slip pour éviter que ces animaux de compagnie ne risquent d’étouffer...


                • 1 vote
                  Valhalla Valhalla 3 août 2019 00:37

                  @Mahler

                  Je pensais qu’on était tous marxiste par défaut à cause de notre environnement et que seul un travail douloureux et pénible pouvait nous soigner de cette maladie de l’âme. 

                  Marxiste, cosmopolite, gauchiste, collectiviste, idéaliste, tout ça quoi. C’est un mot qui résume un peu de façon réductrice je vous l’accorde une grande diversité de la modernité... 


                • vote
                  Mahler 3 août 2019 12:08

                  @Valhalla
                  A Cause de notre environnement ? C’est à dire ? Sinon mettre le marxisme à coté de gauchisme et pire idéalisme, et un non sens vu qu’il s’y oppose. A part ça la philosophie marxiste(et je parle bien du marxisme pas de ceux qui l’ont empoisonné) est à l’instar de la philosophie Nietzschéenne, une philosophie vitaliste, à mille lieux de la pensée nihiliste d’un Caron. Le marxisme célèbre le producteur et le travailleur, il s’oppose à la pensée du nouveau testament qui s’adresse aux mendiants "Regardez, dit Jésus, les oiseaux du ciel ; ils ne sèment, ni ne moissonnent, et votre père Père céleste les nourrit... Ne vous inquiétez donc point et ne dites point : que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. "(Saint Mathieu VI, 25-32). Une pensée qui loue la consommation sans la production par le travail. Tout le contraire du socialisme marxiste qui revient vers la pensé antique où le guerrier de la cité est devenu le prolétaire. Le prolétaire est agent de l’Histoire, et non une victime(contrairement à la pensée gauchiste moderne héritière du christianisme), et surtout c’est un travailleur, producteur.

                  Pas étonnant d’ailleurs que le marxisme soit né en Allemagne et non en France. Les français sont anthropologiquement un peuple qui travaillent pour vivre et non qui vive pour travailler contrairement à l’allemand. Ils ont une vie plus légère, sont bons vivants, ne donnent pas plus au travail que ce qu’il faut donner et se hâte d’aller à l’apéro le soir dans son village(au fond je parle surtout du français du 19ème début 20 ème à l’ère de la naissance et du développement de la pensée marxiste, mais ça n’a guère changé au fond) là où l’allemand est plus rugueux,plus dans la discipline. Le français est resté longtemps un pays de paysans, de boutiquiers, de petit bourgeois n’aimant pas la modernité et la grande industrie. Une mentalité pré capitaliste en fait, il n’aime(ait) le gout du risque. Pas étonnant que la France fut longtemps en retard face à l’Allemagne. Sans doute le rôle du protestantisme en Allemagne, qui a glorifié l’esprit du travail et de entrepreneuriat, indispensable pour un pays capitaliste moderne et passer ensuite au socialisme. Le protestantisme mène plus facilement au "socialisme scientifique" que le catholicismes. Avec sa mentalité très anti travail manuel, le français est très peu marxiste en fait, et il y est moins réceptif. Au fond l’amour du travail fonctionnaire n’est qu’une continuité contemporaine de sa mentalité de paysan et de son manque d’attraction envers l’Industrie.


                • 3 votes
                  Norman Bates Norman Bates 2 août 2019 22:40

                  J’ai fait l’expérience cet après-midi pendant que je faisais tranquillement bronzette sur ma plage...ni vu ni connu, un moustique s’est posé sur ma cuisse hâlée et luisante...

                  Je me suis penché vers l’animal : "oh...gentil moustique, je ne parviens à distinguer si tu es du type tigre ou pas, mais je t’accueille avec bienveillance...tu peux pomper mon sang, c’est gracieusement offert, et peut-être vas-tu en échange me faire cadeau de la dengue, du chikungunya, du machin zika, voire du you-koun-koun...c’est une expérience cathartique que j’ai hâte de vivre, une sublimation émouvante des liens, parfois chaotiques, entre l’être humain et le monde animal...vas-y, pompe encore, tout le plaisir est pour moi..."

                  Mouais...je déconne...en vérité ça s’est terminé illico avec la raquette-taser made in China...c’était lui ou moi...


                  • 1 vote
                    tobor tobor 2 août 2019 23:45

                    @Norman Bates
                    J’ai bien claqué (assez délicatement) un moustique-tigre en Belgique au printemps 2019 et l’observation à la loupe montrait bien le tristement célèbre pyjama...
                    C’était un gros moustique pour le début de saison et je n’en ai plus recroisé du même type ...de personne bien-sûr, qui mène sa barque comme elle peut pour joindre les deux bouts, comme nous ou tout autre espèce animale, qui connaissons bien nos points communs comme ce parcours intérieur qui va de la bouche (ou gueule) à l’anus (ou cloaque) ou cette quête inconsciente de procréation qui peut représenter l’aventure d’une vie...


                  • 3 votes
                    Norman Bates Norman Bates 3 août 2019 00:06

                    @tobor

                    Il est assez répandu depuis quelques années dans le sud de la France, il n’est pas rare d’en croiser...
                    Attention à l’expression "tristement célèbre pyjama", certaines personnes souffrant d’une obsessionnelle fixation pourraient en faire une interprétation erronée... smiley


                  • 2 votes
                    Norman Bates Norman Bates 2 août 2019 22:47

                    Si les oiseaux n’ont plus rien à becqueter ils n’ont qu’à faire les poubelles comme les roms...

                    C’est pas compliqué la nature, faut juste s’adapter...


                    • 2 votes
                      Belenos Belenos 2 août 2019 23:19

                      @Norman Bates
                      "ils n’ont qu’à faire les poubelles comme les roms..."

                      Ou bien envoyer mendier leurs oisillons.  smiley


                    • 3 votes
                      Norman Bates Norman Bates 2 août 2019 23:34

                      @Belenos

                      ...ou nettoyer les pare-brise, et ainsi illustrer le cycle merveilleux d’une nature qui est décidément bien faite... smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès