• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Aymeric Caron s’explique après sa vidéo sur les moustiques

Aymeric Caron s’explique après sa vidéo sur les moustiques

Le journaliste antispéciste voudrait qu'on évite de tuer les moustiques. Il est moqué sur les réseaux sociaux.

Tags : Animaux Antispécisme




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Hieronymus Hieronymus 2 août 15:17

    merci pour la franche rigolade
    les propos de Caron sont tellement ahurissants que j’ai du mal à croire que ce n’est pas du 2nd degré
     smiley


    • 1 vote
      Belenos Belenos 2 août 15:48

      @Hieronymus
      Quelle est la partie qui est ahurissante ? 


    • 2 votes
      Mahler 2 août 15:53

      @Belenos
      Le fait qu’il ne faille pas les tuer, la façon dont ils parlent de leur comportement naturel mais où il essaie presque, dans sa manière de s’exprimer, de donner un ton anthropomorphique "vous avez vu eux aussi ils font des bébés, ils font ça pour se nourrir " pour que l’on ait une empathie pour les moustiques. Non mais on sait que chaque être vivant se reproduit, essaie de vivre. C’est d’un ridicule de le dire pour la dépense des moustiques. Faut aussi empêcher le lion de bouffer car la gazelle met au monde des petits et s’occupe de sa progéniture ?


    • vote
      Mahler 2 août 15:55

      @Mahler
      Défense et non "dépense"


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 2 août 16:03

      @Belenos
      fais gaffe Kaspard, tu vas te faire étriller rudement sur ce coup là..
      le sentimentalisme développé par Caron envers les moustiques est absolument grotesque, typique de ce genre d’individu idéologue qui s’enferme dans un système
      que fait-il alors du vers solitaire qui lui bouffe les tripes ? il a lui aussi "droit à la vie"


    • vote
      Belenos Belenos 2 août 16:14

      @Mahler
      "Le fait qu’il ne faille pas les tuer."
      Je n’ai pas entendu qu’il disait ça. 

      "Faut aussi empêcher le lion de bouffer car la gazelle met au monde des petits et s’occupe de sa progéniture ?"
      Il ne l’a pas dit. 

      "la façon dont ils parlent de leur comportement naturel mais où il essaie presque, dans sa manière de s’exprimer, de donner un ton anthropomorphique"
      L’instinct maternel n’est pas le propre de l’homme, donc ce n’est pas anthropomorphique d’expliquer que la femelle moustique est poussé à vous piquer par son instinct maternel. C’est un fait.

      Pour que l’on ait une empathie pour les moustiques.
      Personnellement, je tue pas mal de petites bêtes qui me sont nuisibles, mais je n’ai pas besoin d’ignorer que ce sont des êtres vivants. Ils ne sont pas "rien" sous prétexte qu’ils sont très petits. Ils ont des désirs sexuels, ils veulent vivre plutôt que mourir, ils nourrissent leurs petits, certains vivent en société très organisés, etc. Bref, on a quand même pas mal de points communs (malgré de grandes différences évidentes) vous ne trouvez pas ?

      D’ailleurs où se trouve la frontière entre l’animal qui doit inspirer notre empathie et celui qui ne doit pas l’inspirer ? Moustiques, souris, castor, chat, panda, gorille ? Est-ce que la différence n’est pas relative plutôt qu’absolu ?


    • vote
      Belenos Belenos 2 août 16:18

      @Hieronymus
      "tu vas te faire étriller rudement sur ce coup là."

      Nullement, car vous ne tenez pas compte des propos tenus par Caron et vous portez des jugements sur vos propres extrapolations. Ses propos dans la vidéo (pas d’autres propos de ce même homme ailleurs mais seulement ceux de la vidéo) sont raisonnables et n’ont rien d’extravagants, ou bien quelque chose m’a échappé ! Mais quoi ? Citez-moi un raisonnement absurde qu’il tient ici, et nous verrons.  smiley


    • 1 vote
      Belenos Belenos 2 août 16:27

      @Hieronymus
      "que fait-il alors du vers solitaire qui lui bouffe les tripes ? il a lui aussi "droit à la vie"" 

      Tout être vivant a droit à la vie que la nature lui a donnée, et ensuite chacun défend sa peau comme il peut. Dans une situation où la nourriture manquerait à un niveau vital, si votre clan était attaqué par une tribu voisine, vous défendriez les vôtres en tuant les agresseurs sans voir besoin de nier qu’ils ont "droit à la vie" par principe. Le moustique a droit à la vie et moi j’ai le droit de ne pas me laisser sucer ma propre vie. Tout être humain a droit à la prospérité aussi, mais je ne vais pas le laisser prospérer sur mon dos ou en me volant mon bien. Chacun a le droit de se protéger. Les différents droits vont évidemment se confronter les uns aux autres, et c’est le jeu de la vie. 


    • vote
      Belenos Belenos 2 août 16:30

      Je demande pardon à Saint-Ortograf pour mes fautes d’accord !


    • 1 vote
      Mahler 2 août 16:46

      @Belenos
      "Je n’ai pas entendu qu’il disait ça" Il le dit pourtant : "la vie d’un moustique doit être considérée" ou quand il insiste sur le fait "que la femelle fait le boulot de future mère" c’est clairement sous entendu pour que on ne les tue pas.(sinon pourquoi faire cette vidéo ?)

      "Il ne l’a pas dit. " Non je sais mais c’est pour voir où va la stupidité du raisonnement anti spéciste végan. Rien que le fait d’ailleurs que un homme parle du droit à la vie des moustiques montre l’aspect spécifique de l’homme par rapport au reste du règne animal. Aucun autre animal ne fonctionne comme ça.

      "L’instinct maternel n’est pas le propre de l’homme, donc ce n’est pas anthropomorphique d’expliquer que la femelle moustique est poussé à vous piquer par son instinct maternel. C’est un fait." Je sais, je parlais dans sa manière de s’exprimer, quand il emploi le terme "dame" c’est révélateur.

      "D’ailleurs où se trouve la frontière entre l’animal qui doit inspirer notre empathie et celui qui ne doit pas l’inspirer ? Moustiques, souris, castor, chat, panda, gorille ? Est-ce que la différence n’est pas relative plutôt qu’absolu ?" Je vais dire quelque chose de pas politiquement correct, mais l’homme(inconsciemment ou pas) émet une hiérarchie entre les êtres vivants(cela dépend aussi des peuples et des cultures), tous les animaux ne sont pas logés à la même enseigne. La nature étant par définition inégalitaire et hiérarchique, pas étonnant que les appréciations humaines le soient aussi. Les animaux de compagnies sont les mieux appréciés, le fait qu’un animal soit une proie pour nous(la culture d’un peuple joue) le fait aussi baisser dans notre hiérarchie de valeurs. On a tendance à s’émouvoir des animaux les plus "proches" de nous sur le plan de l’intelligence. Pas pour rien que le sort des orques et des dauphins nous importe beaucoup(moi en premier d’ailleurs). En un mot ce qui est mammifère est ce qui est le plus apprécié, la plupart de ces animaux nous donne un minimum d’empathie. A contrario les reptiles, du fait de leur absence de sentiment par exemple, sont beaucoup moins appréciés. Je n’arriverai jamais à avoir de l’empathie pour un serpent(aussi beau que je puisse trouver l’animal). Les insectes j’en parle même pas. Un animal qui nous est nuisible dans la vie de tous les jours(et qui n’est pas un mammifère en général) généralement ne suscite pas d’empathie comme les moustiques ou les guêpes.


    • 1 vote
      Belenos Belenos 2 août 17:16

      @Mahler
      Il le dit pourtant : "la vie d’un moustique doit être considérée"

      Cela me semble un minimum philosophique. Un être vivant n’est pas une chose.

      "ou quand il insiste sur le fait "que la femelle fait le boulot de future mère" c’est clairement sous entendu pour que on ne les tue pas.(sinon pourquoi faire cette vidéo ?)"

      Considérons ce qu’il a dit ici explicitement, et pas ce que chacun peut imaginer qu’il aurait éventuellement pu sous-entendre sans le dire (sinon on ne sait plus de quoi on parle). Je pense pour ma part que la lutte contre les animaux qui nous portent préjudice doit s’accompagner de la conscience qu’ils sont des êtres vivants, ce qui peut avoir des conséquences concrètes, comme par exemple l’étude de leur sensibilité, mais aussi sur le plan de l’écologie. Si Caron disait clairement qu’il ne faut jamais tuer les moustiques et se laisser bouffer, je lui donnerais tort. Je pense qu’il veut surtout attirer notre attention avec un exemple extrême (il aurait aussi pu prendre les tiques) sur le fait que tout être vivant doit être considéré par nous comme une expression de cette même vie qui nous anime. Cette position me semble juste et nullement risible. Ensuite, je le répète, il y a la lutte pour la vie quand la collaboration n’est pas possible et je ne suis pas d’accord pour qu’on viennent me sucer le sang, donc je flingue tout moustique ou vampire qui s’approchent de moi. Ca obligera ces deux espèces à trouver des moyens d’exister sans emmerder les voisins. Ce que j’essaie de faire moi-même. 


    • 1 vote
      Belenos Belenos 2 août 17:20

      @Mahler
      "Rien que le fait d’ailleurs que un homme parle du droit à la vie des moustiques montre l’aspect spécifique de l’homme par rapport au reste du règne animal. Aucun autre animal ne fonctionne comme ça."

      En effet. C’est une responsabilité supplémentaire que nous avons du fait de notre capacité conceptuelle. 


    • 1 vote
      Belenos Belenos 2 août 17:24

      @Mahler
      "Je sais, je parlais dans sa manière de s’exprimer, quand il emploi le terme "dame" c’est révélateur."

      Oui, c’est un effet de style. C’est courant dans la description de la vie des bêtes, personne n’en est dupe. 


    • 1 vote
      Belenos Belenos 2 août 17:38

      @Mahler
      "Un animal qui nous est nuisible dans la vie de tous les jours(et qui n’est pas un mammifère en général) généralement ne suscite pas d’empathie comme les moustiques ou les guêpes."

      Je sais bien et je suis comme vous, mais je voulais indiquer que la limite n’a rien d’objectif ni d’absolu. D’ailleurs beaucoup de gens trouvent les abeilles sympa mais pas les frelons, alors que le niveau de conscience et le fonctionnement social de ces hyménoptères sont proches. Si un nid de frelons s’installait près de chez moi, je le ferais détruire, parce que cela me semble nécessaire. Mais cela me pose malgré tout un petit problème de conscience. Si je savais qu’il existe un moyen moins douloureux qu’un autre de le faire, je choisirais ce moyen (mais la douleur de l’insecte est une question encore non élucidée). Si un frelon entre chez moi, je préfère le pousser vers la sortie que le tuer. 

      Je vous invite à lire ceci avec attention :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_des_esp%C3%A8ces


    • 3 votes
      Super Cochon 2 août 21:27

      Caron en a RIEN à foutre des animaux , c’est un imposteur de la cause animal ! ........ puisqu’il ne veut pas interdire le Halal et Cacher pour ne pas passer pour un raciste !


    • vote
      tobor tobor 2 août 22:12

      @Belenos
      "la lutte contre les animaux qui nous portent préjudice doit s’accompagner de la conscience qu’ils sont des êtres vivants,"
      Logique, si on ne concevait pas le moustique comme "être vivant" on ne penserait même pas à le tuer !

      Mais il faut être solidement détraqué pour ne pas avoir conscience du fait que tout être vivant animé a une vie et une âme !


    • vote
      pegase pegase 2 août 22:16

      @Hieronymus

      Il n’a pas tord, il n’y a bientôt plus d’insectes, les oiseaux crèvent la dalle ...

      Vous n’avez pas remarqué qu’il n’y a plus d’insectes collés sur la calandre de votre voiture ?


    • vote
      Belenos Belenos 2 août 22:17

      @tobor
      Une âme certes, mais peut-être pas individualisée pour tous les animaux. Ou pas individualisée au même degré. Pour autant qu’on puisse le savoir. 



    • 3 votes
      Norman Bates Norman Bates 2 août 22:45

      @pegaz hilarant

      "Vous n’avez pas remarqué qu’il n’y a plus d’insectes collés sur la calandre de votre voiture ?"

      Gros nigaud est tellement fier de piloter la voiture-balai de la REM qu’il oublie de passer la deuxième...


    • 1 vote
      Hieronymus Hieronymus 2 août 22:52

      @Belenos
      Quelle est la partie qui est ahurissante ? 
      dès le début A.Caron :
      "et bien les moustiques ont le même droit à vivre que vous et moi"
      délire complet, pas la peine d’aller plus loin !
      Qaspard des fois tu m’inquiètes..


    • 1 vote
      Belenos Belenos 2 août 23:10

      @Hieronymus
      "dès le début A.Caron : 
      "et bien les moustiques ont le même droit à vivre que vous et moi"
      délire complet, pas la peine d’aller plus loin !"

      Il répond à une personne qui lui demande la position des non-spécistes sur les moustiques en commençant logiquement par énoncer le principe général de cette éthique. Un énoncé philosophique de principe peut toujours paraître absurde tant qu’il n’est pas décliné dans ses applications concrètes. Exemple : Jack l’Eventreur était-il un être humain méritant le même respect que tout être humain ? Réponse philosophique : Oui, tous les êtres humains partagent une dignité essentielle et blablabla. La réponse de Caron veut juste dire qu’il n’y a pas d’animaux vivant dans la nature à qui le droit à la vie pourrait être dénié dans son essence par l’homme. Ce n’est pas ahurissant, c’est juste une grosse évidence, de la soupe pour bébé philosophe. Et ce n’est pas à ce niveau que les non- ou anti-spécistes tiennent des propos contestables ou ahurissants, c’est plutôt au niveau de leurs préconisations parfois absurdes. 


    • 1 vote
      pegase pegase 2 août 23:16

      @Norman Bates

      Je poste un communiqué comme quoi un pilote de canadair est mort , et dans la foulée tu postes une connerie sans intérêt, plussée par tes multicomptes ... t’as vraiment été finis à la pisse toi smiley




    • 1 vote
      Belenos Belenos 2 août 23:24

      @pegase
      "HS : Il y a un pilote de canadair qui s’est tué en intervention au Sud de Nîmes ..".

      Le chasseur mis en examen déclare : "J’ai cru que c’était un gros moustique qui fonçait vers moi, alors j’ai tiré pour sauver ma peau. Mais attention, ça ne veut pas dire que je suis un mauvais chasseur !"


    • 1 vote
      Mahler 2 août 23:42

      @Belenos
      Vous avez peut être raison sur le fait que je sur interprète ses pensées, cela dit concernant la pensée de cet homme de manière générale et la façon dont il s’exprime c’est vraiment ce qui ressortait comme une piqûre de moustique en pleins visage^^.

      Pour la figure de style, à titre personnel je connais personne qui l’emploie pour parler d’animaux, je ne le fais moi même pas pour mes chats. Et à la limite ça passe bien pour une lionne par exemple, mais pour un moustique, j’ai trouvé ça d’un ridicule quand il a dit ça.

      Concernant les abeilles et les frelons, les abeilles sont plus respectées car d’un elles sont vraiment essentielles pour nous, on consomme leur miel, normalement elles ne vous piquent pas si vous ne les embêtez pas, tout le contraire du frelon, dont la piqûre est bien plus dangereuse. A titre personnel les guêpes et les frelons me donnent de sacrés frissons, c’est vraiment des espèces que je crains, donc j’ai même pas le reflex de vouloir les faire sortir.


    • 4 votes
      Norman Bates Norman Bates 2 août 23:43

      @pegaz la tremblote

      "Je poste un communiqué comme quoi un pilote de canadair est mort , et dans la foulée tu postes une connerie sans intérêt, plussée par tes multicomptes ... t’as vraiment été finis à la pisse toi"

      Tu as raison, plouc : j’ai oublié l’essentiel, vérifier sur FB si ce pilote a réellement existé...et ensuite disserter sur les hauts et les bas d’une vie "d’effaceur de pénis" pour rester dans tes petites marottes...
      T’es même capable d’instrumentaliser à la sauce pleurniche un pilote de canadair, ce n’est guère raisonnable de te laisser gérer un stock de six millions (minimum, hein...) de macchabées...
      Je me répète, chiffe molle : tes misérables chantages émotionnels je m’en tamponne la rondelle...


    • 4 votes
      Norman Bates Norman Bates 2 août 23:48

      "...plussée par tes multicomptes..."

      Info : zéro vote à l’instant précis...
      La comptabilité est décidément atypique dans certains cultes... smiley


    • 5 votes
      Norman Bates Norman Bates 2 août 23:59

      @Belenos

      "Le chasseur mis en examen déclare : "J’ai cru que c’était un gros moustique qui fonçait vers moi, alors j’ai tiré pour sauver ma peau. Mais attention, ça ne veut pas dire que je suis un mauvais chasseur !""

      Mais comment pouvez-vous plaisanter sur un sujet aussi grave.. ?
      Je suis indigné !
      J’espère bien que la police des consciences va sévèrement vous admonester...c’est l’heure du recueillement, crotte.. !
      J’en profite pour adresser une pensée émue à ce papy écrasé la semaine dernière par un camion...j’espère qu’en montant au ciel son âme n’a pas percuté un avion de ligne...


    • 1 vote
      Belenos Belenos 3 août 09:21

      @Mahler
      "Pour la figure de style, à titre personnel je connais personne qui l’emploie pour parler d’animaux, je ne le fais moi même pas pour mes chats. Et à la limite ça passe bien pour une lionne par exemple, mais pour un moustique, j’ai trouvé ça d’un ridicule quand il a dit ça"

      Ce genre de figure de style est courant dans les articles et reportages sur les petites bêtes (qui n’a jamais entendu parler de la nuit de noces agité de Monsieur et Madame Mante-Religieuse ?) Et Caron l’emploie au second degré, on suppose qu’il ne dit pas "Bonjour Madame, vos enfants vont bien ?" quand il croise un moustique femelle.   smiley

      https://www.sudouest.fr/2011/07/31/le-repas-de-sang-de-madame-moustique-464168-4585.php



    • 1 vote
      Belenos Belenos 3 août 09:38

      @Mahler
      "Concernant les abeilles et les frelons, les abeilles sont plus respectées car d’un elles sont vraiment essentielles pour nous, on consomme leur miel, normalement elles ne vous piquent pas si vous ne les embêtez pas, tout le contraire du frelon, dont la piqûre est bien plus dangereuse."

      Beaucoup d’idées fausses à ce sujet. Les abeilles causent plus de morts. 
      https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rhone/lyon/rhone-deux-chevaux-tues-essaim-abeilles-colombier-saugnieu-1664849.html


    • vote
      guepe guepe 3 août 10:44

      @Mahler

      Il n’ y a pas de différence de dangerosité au niveau de leur venin. Hormis allergie, leur venin n’est vraiment toxique qu’à partir d’un grand nombre de piqûres reçues. Les frelons sont les hyménoptères sociaux les moins agressifs et ceux qui forment les colonies les plus petites. Les guêpes sont les plus agressives envers l’homme mais comme les abeilles forment les colonies les plus grosses, il y a beaucoup plus de chance de subir

      Les hyménoptères les plus meurtriers dans le monde sont les abeilles, avec plus de 400 morts par an.

      Les frelons , même si ils font peur avec leur grande taille , sont les plus inoffensifs.


    • 1 vote
      Gollum Gollum 3 août 11:10

      @guepe


      Les frelons , même si ils font peur avec leur grande taille , sont les plus inoffensifs.

      Et très utiles. Ce sont de super prédateurs, dévoreurs de toutes sortes de bestioles, notamment mouches... et... guêpes.. (désolé)..

      Moi je les bichonne et les garde bien précieusement.

      Les moustiques par contre... smiley

      Je fais des pièges à eau pour les œufs et larves, et dès qu’elles atteignent le stade de nymphe je vide tout par terre... smiley


    • vote
      pegase pegase 3 août 11:10

      @guepe

      Les frelons , même si ils font peur avec leur grande taille , sont les plus inoffensifs.

      J’en ai quelques fois dans l’atelier, pas évident de bosser tranquille avec ce genre de quadri-moteur vrombissant, j’essaie de les attraper et de les mettre dehors, ça ne marche pas toujours et à mon grand regret je finis par les dézinguer

      .....

      Pas le temps non plus de jouer avec ces bestioles ...

      J’ai vu hier sur une fleur de chardon, un espèce de gros bourdon de couleur noir aux ailes bleues très foncées, aux reflets métalliques ..... impressionnant le bestiau et très beau, pas eu le temps de le photographier ...

      Vous savez ce que c’est par hasard ?



    • vote
      guepe guepe 3 août 11:51

      @guepe

      J ai oublié de finir mon message, je voulais dire que comme les abeilles forment des colonies avec des grands nombres d’individus , il y a beaucoup plus de chances de subir une attaque avec plus d’une centaines voir milliers de piqûres qu’avec des guêpes et frelons.

      @Gollum Vous êtes un vrai psychopathe :-0 mais nous vous survivrons quand votre société capitaliste pétrolière se sera effondré smiley Nos cafards peuvent survivre dans un micro ondes et nous devenons insensible à vos attaques chimiques. Pouvez vous en faire autant ?



    • vote
      Gollum Gollum 4 août 10:04

      @guepe


      @Gollum Vous êtes un vrai psychopathe :-0

      Je confirme. smiley


    • vote
      tobor tobor 6 août 22:38

      @Belenos
      "Une âme certes, mais peut-être pas individualisée pour tous les animaux. Ou pas individualisée au même degré. Pour autant qu’on puisse le savoir." 
      Vous voulez dire que tous les animaux n’entrent pas au paradis par la même porte ? ( :
      .
      Pour être sûr de ne pas délirer, j’entends par "âme" la force naturelle qui anime le corps (et l’esprit s’il est au rendez-vous). Elle est donc forcément individualisée, au delà de ce qu’en sait ou en pense la conscience qui en découle.


    • 1 vote
      v.moyal 2 août 15:31

      Un "mac-caron" cet intellectuel des salons parisiens...encore un tocard qui se cache derrière sa barbe...MDR


      • 2 votes
        Belenos Belenos 2 août 15:47

        Ce qu’il énonce au niveau des faits est vrai (et je ne vois pas trop ce qu’il y a de risible dans son propos). Les femelles moustiques piquent les mammifères pour nourrir leur progéniture, c’est organisé comme ça dans la nature.

        Ensuite, on n’est pas obligé pour autant de vouloir servir de nourriture aux moustiques, pas plus qu’aux lions ou à autre chose. Même si une maman vampire à forme humaine voulait boire mon sang pour nourrir son bébé vampire, je refuserais. Mon attitude par rapport à une entité qui veut ponctionner mon sang pour faire prospérer sa race est la même quelle que soit l’espèce : moustique, cannibale, loup-garou, vampire, alien, goule, banquier, etc. Mon attitude est donc non-spéciste en la matière.  smiley 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès