• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Banlieues : discrimination ? Positive !

Banlieues : discrimination ? Positive !

Nos artistes bobos surmédiatisés et autres politiques de gauche (UMP ou PS) ne cessent de pratiquer la discrimination positive envers les banlieues et leurs habitants, et prétendent encore que les banlieues devraient être aidées. Une mise au point s'imposait.
 

Tags : Société Précarité Banlieue




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 4 votes
    sortec sortec 11 décembre 2012 13:56

    Merci ! superbe vidéo !


    • 9 votes
      cassia cassia 11 décembre 2012 14:58

      Entièrement d’accord avec cette vidéo !


      Les ruraux sont les grands oubliés de la politique UMPS.
      Je rejoins Grand-crayons :
      "Dès leur plus jeune âge à l’école, tout ce qu’ils apprennent du pays est : facho-collabo-colon-esclavagiste"
      La clic des politiques sionistes immigrationnistes et anti-racistes ont fait des ravages à la France.
      Toute cette population des quartiers sont sans identité, sans racines, sans autres valeurs que celles cultivées par leur maîtres : le consumérisme. Or ils prétendent combattre l’oligarchie en étant des rebelles alors qu’ils n’en sont que les jouets...

      Entièrement d’accord avec les propos de Maurice, pourtant seul Maurice peut se permettre de tenir de tels propos, en France, sans être taxé de "raciste extrêmiste" parce que c’est un basané ! La voix des autres est verrouillée par des clichés anti-racistes

      Quand aux ruraux et c’est toute la différence avec la population des quartiers, ils ont des racines, une identité, ils ne sont pas déconnectés de la nature, ils se lèvent le cul pour bosser, dés leur plus jeune âge, ils ont le sens du travail, des valeurs...
       ils ne sont pas cantonnés par une volonté politique anti- raciste (que je requalifierai plutôt de racisme paternaliste de Gôche) à être des assistés et des pleurnichards...

      C’est toute la force des ruraux et c’est aussi pour ces différentes raisons qu’ils ne sont pas destructurés au point de scier la branche sur laquelle il repose....

      • 2 votes
        Pierre Régnier 12 décembre 2012 08:55

        cassia


        Grâce à GrandCrayon, et comme ça arrive rarement ici, le débat démarre très correctement. Vous contribuez à cette qualité tout de suite après. Mais pourquoi faire intervenir, même ici, le "sionisme" dans votre commentaire ? Ça va s’arrêter quand ce maladif réflexe qui empoisonne partout les plus sérieuses réflexions ?

      • 4 votes
        cassia cassia 12 décembre 2012 12:59

        Les sionistes sont engagés dans la destruction des peuples européens au nom de l’antiracisme et de la promotion de l’immigration. Le double jeu sioniste utilise un discours publique faussement "humaniste" pour s’assurer la domination sur les pays qu’ils infiltrent.


      • 7 votes
        pied 11 décembre 2012 16:19

        c’est toujours pareil, il y a des cons partout, et surtout les p’tits cons qui foutent la merde et se plaignent,ils sont à baffer certes et c’est dommage que tout le monde ne leur botte pas le cul quand ils font chier, mais ce n’est pas une raison pour mettre tout le monde dans le même sac non plus...
        il n’y a pas de compétition en matière des misère et jouer à qui est le plus pauvre, en-deça d’un certain niveau, ça ne veut plus rien dire....
        18, 19% ça change quoi, sérieux ?
        sans compter qu’à la cambrousse il y a son lot de connards aussi, hein ! seulement ils ont de la place pour se défouler...je suis étonné qu’on aborde pas la promiscuité...
        moi, j’admire le courage et la force de toutes les mères et père qui bossent dur pour pas une thune, qui font la queue des plombes partout, les gamins et gamines qui bossent ( et oui ! yen a même une large majorité !et en banlieue aussi !) dur à l’école.
        la misère est à combattre partout ou elle se trouve...pour des considérations de dignité humaine tout simplement.


        • 7 votes
          QaviQeQuarQo davideduardo 11 décembre 2012 17:26

          la pauvreté n est pas que quantitative, elle est avant tout comparative et ressentie.




          Oui, je pense que la pauvreté est plus difficile a vivre pour un banlieusard que pour un campagnard (j ai moi meme grandit a la campagne), de meme qu elle est plus difficile pour jeune de bidonville de saopaulo qu un amazonien brezilien, meme si le premier possede surement plus que le second.
          Un amazonien d une tribu primaire, est par définition pauvre, mais il ne le sait pas, il ne ressent pas les memes besoins qu un habitant de mégapole.
          De meme , a la campagne, en france, on est moins attiré par les marques de fringues, les dernieres nouveautés, la société de consommation en général....

          Le malaise de la pauvreté vient dans la différences de richesse, quand un enfant noir des favelas au ventre gonflé par la faim vient mendier a la vitre d un porche cayenne au feu rouge un gros bresilien de descendance européenne (je l ai vécu)

          au niveau statistique on peu facilement faire le parallele entre le coéficient gini et le taux de criminalité :


          • 5 votes
            QaviQeQuarQo davideduardo 11 décembre 2012 17:31

            Je tiens a préciser que je ne suis pas non plus pour la permissivité gauchiste : chaque crime et délit doivent etre punit sévérement pour éviter les émorragies délictuelles.


            Mais il est toujours bon de trouver la cause des cause : la racine du mal est avant tout économique.

            Retrouvons le plein emploie, remontons les salaires a des niveaux déscents et une bonne partie de la délinquance disparaitra comme par enchantement.

          • 2 votes
            sortec sortec 11 décembre 2012 19:25

            "quand un enfant noir des favelas

            au ventre gonflé par la faim

            vient mendier a la vitre

            d un porche cayenne

            au feu rouge un gros bresilien

            de descendance européenne"

             

            allez, t’as piqué ça à Lavilliers smiley


          • 2 votes
            cassia cassia 12 décembre 2012 00:33

            Je pense que là où vit Daviduardo, c’est du vécu !
            Je dirai m^me que c’est Lavilliers qui lui a piqué l’expression....


          • 3 votes
            QaviQeQuarQo davideduardo 12 décembre 2012 06:24

            ahahah c est vrai que ca sonne bien lavillier, avec les rimes et tout !



            sans dec, de tout mes voyages, c est dans les grandes villes brésiliennes que j ai ressenti le plus gros malaise face a la pauvreté...
            Bien plus qu en afrique subsaharienne, en amazonie, ou au moyen orient...

          • vote
            macadam92 19 janvier 2013 14:40

            la différence maintenant c est que les porches cayenne se sont eux qui les conduisent dans notre pays 


          • 2 votes
            zeitgest zeitgest 12 décembre 2012 07:18

            Il est évident qu’en ville, le contraste de plus en plus abyssal entre les riches et les pauvres est vécu comme une provocation, non souhaitée mais patente. La frustration qui en découle engendre inévitablement du mépris et de la violence qui s’abat principalement sur ceux qui vivent parmi les frustrés du mode de vie consumériste exacerbé dans lequel nous nous noyons.
            Si les riches n’existaient pas, il n’y aurait pas de pauvres !


            • 2 votes
              ChevalierEmpereur 12 décembre 2012 11:08

              Pour info, le nom de scène de cet escroc est Al-Malik, qui est Saladin : http://fr.wikipedia.org/wiki/Saladin




              • 1 vote
                cassia cassia 12 décembre 2012 20:45

                Le diable est dans les détails....


              • 1 vote
                ChevalierEmpereur 13 décembre 2012 15:41

                Charles M. je m’appelai quand je ferai de la musique..


              • 1 vote
                soi même 12 décembre 2012 23:38

                J’aime pas se terme, « discrimination ? Positive ! » car il est construit sur une tromperie, comme si la discrimination pouvait être positive, alors que c’est qu’une bassesse humaine la discrimination  !


                • vote
                  macadam92 19 janvier 2013 14:39

                  je travaille dans une admnistration (assimilée ), depuis quelques années les embauches ne sont faites que dans les banlieues meme les enfants du personnel sont rejetés priorité a la multitude c est la france de maintenant nos enfants doivent partir de ce pays pour gagner leurs vies 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès