• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Censure d’internet : Le Ministère de la Vérité en marche en Italie (...)

Censure d’internet : Le Ministère de la Vérité en marche en Italie (VF)

 

Appel vidéo du blogueur italien Massimo Mazzucco au nom de la sphère d’information alternative italienne pour dénoncer les volontés de plus en plus évidentes de censure sur Internet au prétexte de la crise du Coronavius.

L’appel est signé à la fin de la vidéo par les gérants et collaborateurs des principaux sites de libre-information.

A quand une telle initiative en France ? 

Tags : Internet Censure Italie Virus




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 1 vote
    beo111 beo111 22 avril 11:37

    Vidéo majeure.

    Rien de bien nouveau pour celles et ceux qui complètent leur information avec des sources indépendantes. Mais je trouve que le tout est agencé avec un certain génie. Génie typiquement italien.

    À quand une telle initiative en France ?

    Je pense que ce n’est pas notre rôle. En effet, chaque peuple a son génie propre, et si personne ne peut contester l’apport des peintres de la renaissance italienne par exemple, ici en France on est plutôt dans la politique.

    On regarde les choses plus froidement. Nous sommes principalement latins certes, mais nous avons d’autres influences, notamment celtes et germaniques. Si le capital veut continuer à informer les masses, je ne vois pas comment on peut l’en empêcher. Question de rapport de force.

    Par contre, là où une tâche nous revient, c’est de travailler sur le concept de représentation politique. Car après tout, le problème n’est pas tant que le peuple est mal informé, mais que les décideurs le sont.


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 22 avril 12:51

      @beo111 "Par contre, là où une tâche nous revient, c’est de travailler sur le concept de représentation politique."

      Peux-tu être plus précis sur ce point particulier stp ? Je précise que je ne crois pas du tout que nos gouvernants actuels sont mal informés. Par exemple sur la question de la sécurité intérieure, ils ont des remontées très précises de la situation par les services de renseignements. Il est fort probable qu’ils disposent d’un outil comme Palantir et font déjà et depuis un bon moment déjà de l’analyse de paquets (cf. Epelboin). Non, les décisions politiques sont des choix en toute conscience. Par exemple, quand ils laissent venir des centaines de milliers de nouveaux arrivants chaque année qui à 90% ne viennent pas pour le travail, c’est un choix. Il y a peut-être une part de bêtise chez certains pions mais globalement des types comme Edouard Philippe savent ce qu’ils font avec l’appui intégral de donneurs d’ordre plus discrets.


    • vote
      beo111 beo111 22 avril 14:04

      @Conférençovore

      Des donneurs d’ordre plus discrets, comme tu y vas, ce sont des sources d’information, voilà tout.

      Il est vrai que le capital multinational a souvent un double discours : un discours manifeste, dispensé au bon peuple, via les armes d’abrutissement massif. Et un discours latent, soufflé à l’oreille des puissants, préparés à l’occasion de cooptations.

      C’est une sorte de diglossie médiatique.

      Mais c’est inévitable. D’ailleurs, la tendance actuelle c’est de dire que l’invariant dans les langues humaines, c’est la diglossie. Il faudra que je songe un de ces jours à traduire la démonstration faite par le Professeur P. Dasgupta, que même les langues sans écriture des tribus amérindiennes ont deux niveau de langage.

      Mais je m’éloigne du sujet.

      Évidemment que le renseignement fait du bon bouleau en France, mais les politiques sont bien obligés d’en tenir compte s’ils veulent maintenir la paix civile. Alors que dans d’autres domaines, comme la santé, vu que Big Pharma finance aussi les campagnes électorales de masse, eh bien peu importe ce que de très bons spécialistes de la virologie ou de l’infectiologie peuvent dire...

      Ce que je propose c’est simple. C’est l’abolition des élections de masse, et leur remplacement par des élections à taille humaine. C’est détaillé dans mon blog.


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 23 avril 09:57

      @beo111 Intéressant. D’une manière générale les gens qui proposent sont dans une dynamique mais si je puis me permettre, tu es dans "l’après" (c’est important ceci dit). Sur le tirage au sort, j’ai des réserves dont une fondamentale : une partie de la pop n’est absolument pas responsable ne serait-ce que d’elle-même. Je suis démocrate au sens organique mais réaliste : La pop fr est très largement dépolitisée dans le sens qu’elle est ignorante parfois de tout (acculturation politique mais aussi culturelle de masse, étatisme massif...) et parfois même incapable de concaténer des concepts basiques ce qui est, en soi, pire (là, on ne peut rien faire). Probablement une bonne moitié des Fr sont dans ce cas. En l’état, donner un quelconque pouvoir à de telles personnes serait catastrophique et on se retrouverait avec un ancien catcheur au pouvoir (référence à Idiocratie). La première chose à faire est donc de reconscientiser, donner les outils de l’esprit critique à un maximum de gens (d’où une vision de la zététique un peu singulière me concernant et qui est... politique) mais pour cela on doit encore en passer par une représentation de meilleure qualité. C’est une étape intermédiaire nécessaire et pragmatique.


    • vote
      beo111 beo111 23 avril 10:26

      @Conférençovore

      Tu es donc extrême, car d’après toi les français ne devraient pas désigner leurs représentants, car pour l’instant ils en sont incapables. Impossible en l’état d’obtenir une représentation de qualité. Là dessus je suis d’accord avec toi.

      Mais globalement mon discours est plus modéré.

      Je dis.

      Il est important que le peuple désigne ses représentants politiques.

      Mais faisons simplement en sorte que cette désignation se fasse dans les meilleures conditions possibles.

      Les meilleures conditions possibles, c’est quand on peut voter pour qui on veut.

      Les meilleurs conditions possibles, c’est quand on est responsable de son vote, donc qu’il est publique. Lorsque l’on sait que l’on aura des comptes à rendre de son vote au moins à son entourage, et que l’on ne profitera pas de protection particulière, je peux te dire que soudain on est un peu plus responsable. Même si on est pas très malin, pas très au fait des arcanes de la politique, eh bien on fait très attention pour qui l’on vote.

      Tous les travailleurs sociaux ou les gens qui bossent dans l’éducation savent que pour faire progresser quelqu’un, il faut souvent le mettre en situation de responsabilité.

      Parce que ce que tu proposes, d’abord on rend les gens intelligents, et après ils décident. Euh, comment dire.

      Revenons aux meilleures conditions possibles. Les meilleures conditions possibles, c’est quand la corruption est compliquée du fait du scrutin où l’identité des votants n’est connue qu’une ou deux semaines avant le vote. Et ce sont des gens tirés au sort sur les listes électorales. Donc les corrupteurs ont trop peu de temps pour faire connaissance et s’attirer la confiance de leurs proies. Proies qui ont une vie et une responsabilité après le vote.

      Je pense que le peuple français, qui a l’air d’être au fond du trou, peut élever le niveau de son jeu, et rappeler qu’au niveau politique, c’est lui le plus grand.


    • vote
      Julot_Fr 22 avril 22:29

      Occasion de constater que question media independants, on est plutot limite en France. Il y a un peu "egalite et reconciliation" mais c’est quasiment seulement pertinent sur la politique franco-francaise. J’ai apercue des video pas mal de Claire severat dernierement (malheureusement suicidee par maladie fulgurante), quoi d’autre ? Agoravox, c’est bcp de desinformation avec une fois de temps en temps qlq chose d’interessant



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès