• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > CHOC ! Une infirmière libérale : "Je ne veux plus avoir peur de mourir à (...)

CHOC ! Une infirmière libérale : "Je ne veux plus avoir peur de mourir à cause de cravatés du col"

Jennifer Pellé est infirmière libérale. Elle a tourné une vidéo dans l'espoir de faire passer un message à Emmanuel Macron où elle fustige les moyens et l'abandon du personnel soignant dont les infirmières libérales face à la crise sanitaire du Covid19.

Tags : Santé Emmanuel Macron Coronavirus Covid-19




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 3 votes
    gaijin gaijin 29 avril 15:12

    applaudir ou pleurer ?


    • 2 votes
      ahtupic 29 avril 17:00

      Elle s’inerdit de lui mettre la carotte ou elle pense : encore heureux car il aimerait.


      • 2 votes
        louis 29 avril 19:52

        ça , par quelqu’un qui est sur le terrain , c’est ce qui s’appelle envoyé sans mâcher les mots , quant a une réponse , ne l’attendez pas , comme vous l’avez constaté , pour eux vous êtes une des invisibles , eux , les cols cravatés comme vous le appelez ( avec raison ) , ils ne reconnaissent a leur niveau que les visiteurs médicaux et vu le bordel , cela doit être vrai .


        • vote
          rogal 29 avril 21:40

          « Banquier corrompu ». On ne dit pas ça à un Président. À supposer même que ce fût vrai, que les preuves n’en ont pas été établies en justice, la démarche d’adresse directe s’en trouve affaiblie.


          • vote
            rogal 29 avril 21:41

            tant que les preuves


          • vote
            louis 30 avril 00:54

            @rogal
            J’ai compris par corrompu dans sens que l’argent corrompt la façon de penser et d’agir des individus , en un mot l’argent corrompt beaucoup d’hommes qui ne pensent qu’a l’intérêt de leur caste .


          • vote
            rogal 30 avril 03:00

            @louis
            N’avoir que l’esprit corrompu (ou l’âme) ? Au milieu d’un océan de milliards, peut-on s’en tenir à cela ?


          • 1 vote
            thierry3468 30 avril 07:17

            banquier corrompu....Ce n’est pas un pléonasme ?


            • 1 vote
              herve_hum 30 avril 07:42

              d’après le 1er ministre, encore un commentateur de café de commerce !


              • 1 vote
                pegase pegase 30 avril 13:18

                Bon, faut pas rigoler, t’arrose le masque d’alcool 90°, tu laisse sécher (l’alcool est très volatil), et il est parfaitement réutilisable plusieurs fois ...

                Certes il faut avoir de l’alcool ...


                • vote
                  Djam Djam 5 mai 11:21

                  On est avec vous Jennifer mais quand est-ce que vous allez comprendre que nous sommes responsables aussi de cette insupportable gabegie ??

                  Qui continue à aller mettre un petit bout de papier dans une urne depuis des lustres en croyant à chaque fois voter pour le bon cheval ? Réponse : tous ceux qui continuent à croire en ce qu’ils s’entêtent à habilement à nommer démocratie.

                  Avez-vous enfin compris comment fonctionne la "démocratie représentative" ou vous faut-il une prochaine "crise" du même tonneau ?

                  Le scrutin des "représentations" politiques ne sert à élire des représentants d’eux-mêmes. Il ne sert qu’à faire en sorte qu’in fine vous n’ayez aucun choix de candidats hormis celui d’un ou deux chevaux du même boxe défendant les intérêts de ceux-là mêmes qui vous affirment qu’ils "travaillent pour vous".

                  Je prends les paris... au prochain scrutin présidentiel français, certes Macron sera très certainement évincé par le système même qui l’a mis en selle, mais vous verrez que le Système à déjà dans ses cartons le (ou la ? comme disait, perfide, notre Attila des plateaux télé, le triste sieur Attali) prochain président(e) qui poursuivra la marche forcée du Nouvel ordre Mondial.

                  Et dans cet ordre mondial, chère Jennifer, point de place pour le bon sens et le travail bien fait... juste une exploitation des derniers travailleurs irremplaçables auxquels on imposera de bosser avec "efficacité, vélocité, organisations technocrates renforcées, contrôle des résultats, surveillance accrue et si besoin... punition.

                  On se réveille quand ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Albar


Voir ses articles







Palmarès