• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Christophe Barbier : Le Coronavirus éditorial

Christophe Barbier : Le Coronavirus éditorial

Quel est le problème de l'éditorialiste Christophe Barbier avec nos ainés ? Est-il mandaté pour casser du vieux à longueur d'éditos ? A-t-il été victime d'une tournante d'une bande de vieillards cacochymes dans son enfance ?

 

Tags : Médias Coronavirus




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 9 votes
    Pyrathome Pyrathome 20 avril 23:02

    Le goudron chauffe et les plumes se préparent.......


    • 7 votes
      ZardoZ ZardoZ 20 avril 23:08

      Il est lui même vioque ce con !


      • 6 votes
        louis 21 avril 00:05

        @ZardoZ
        Il doit être persuadé que sa position le met a l’abri des aléas de sa vieillesse .


      • 8 votes
        gaijin gaijin 21 avril 09:15

        quel est le problème de christophe barbier ?

        christophe barbier est le problème !


        • 7 votes
          Djam Djam 21 avril 10:37

          Barbier se balade avec sa laisse rouge autour du cou... où est le maître ?


          • 5 votes
            Curiosus Curiosus 21 avril 11:57

            Il est bien audacieux de parler de la sorte.

            Un pisse-vinaigre fétichiste qui a besoin d’amulette rouge pour conjurer ses démons n’est pas de premier abord une personne de confiance, crédible et raisonnable, ni même intelligente.

            Le système médiatique valorise ce type d’ individus comme beaucoup d’autres de cet acabit. 

            Ca pourrait peut-être bien changer car face à un joueur et son Brelan tricheur, c’est celui qui pose le Derringer sur la table qui remet les choses d’aplomb et un peuple qui frôle l’insupportable pourrait bien basculer de mouton à loup ou de Paire honnête à Derringer.

            Les 30 laborieuses ne sont pas 30 pages de félicité tournées par les mêmes personnes, mais un dégradés de laborieux qui se sont succédé pour apporter le confort et le modernisme à cette frange de gens stupides.

            Il faudra peut-être leur expliquer ce qu’était la vie durant les 70 dernières années.


            • 5 votes
              Curiosus Curiosus 21 avril 11:59

              Non mais !!!


              • 7 votes
                MAZIG 21 avril 12:36

                Reconnaissons lui quand même un mérite ; celui de nous dégoûter et d’amplifier ce dégoût chaque jour un peu plus à l’égard des aboyeurs comme lui.


                • 7 votes
                  MAZIG 21 avril 12:37

                  Il est à vomir !


                  • 5 votes
                    otzi 21 avril 14:46

                    Monsieur "barbier", j’avais des camarades dont la famille vivait dans des block hauss habillés de toile. Je n’ai connu que l’eau à la fontaine et le wc à l’autre bout d’une placette...c’étaient les années "abbé Pierre" avec les cités d’urgences, les Mineurs du nord tirés ainsi que des lapins par les gardes mobiles...nos Mères qui pleuraient d’une façon impromptue car une idée les traversait..un fils ou neveu, dans une terre inconnue là bas...

                    Quand la machine est repartie ma génération a acquis des biens par son travail qui donnait une consistance aux emprunts à des taux usuraires de l’époque, et ce travail a procuré l’embellie de la France Qu’en a t on fait ?

                    Ce n’est pas en inventant une vérité et en descendant une génération que l’on s’achète une conduite, par qui êtes vous payés messieurs les plumitifs ?..

                     


                    • 3 votes
                      Curiosus Curiosus 21 avril 16:18

                      @otzi
                      Exactement !
                      Tickets de ration viande, essence jusqu’en 50. Logements à la limite de l’insalubrité,
                      toilette à l’eau froide dans l’évier, pas de douche bien évidemment, cuissage et tyrannie des petits chefs dans des usines qui seraient interdites aujourd’hui : trichlo, amiante, huile, sécurité. Ne parlons pas des salaires !
                      Sécurité de l’emploi ou sécurité de l’esclavage ?
                      Combien d’heures par semaine ? 35 vous rigolez !!!
                      Une retraite à 40 annuités de combien d’heures par semaine ?
                      Est-ce égal à 42 ou 45 ans à 35 heures par semaine ?


                    • 2 votes
                      Scalpa Scalpa 21 avril 15:04

                      Et pendant ce temps la il a décidé d’être con.

                      Le vit a un coût quand elle n’a plus de gout.

                      Et il a payé avec quoi.

                      Son écharpe rouge ?


                      • 2 votes
                        Zip_N 21 avril 17:56

                        Ils ont la chance d’être dans les EHPAD en sécurité, confiné et loin de la maladie, ils sont gâté et ça lui fait envie. Pour son sketch il aurait pu ajouter, en 39-45 ils avaient la chance d’être protégé dans leur char d’assaut lorsque le feu s’abattait sur eux. Alors que maintenant avec les plumes et le goudron il y a plus rien pour se protéger, il aurait du le dire pour être crédible.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès