• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Citoyens français, juifs et antisionistes

Citoyens français, juifs et antisionistes

Des députés de tous bords proposeront, mardi 19 février, une résolution ou une proposition de loi pour que l’antisionisme soit reconnu comme un délit au même titre que l’antisémitisme, selon les informations recueillies par franceinfo lundi 18 février. 

Cette proposition intervient alors que le philosophe controversé, Alain Finkielkraut a été taxé de « sale raciste sioniste » et sifflé en marge de la manifestation des gilets jaunes, samedi 16 février. 

Ils sont citoyens français, de confession ou de culture juive et expliquent pourquoi ils sont antisionistes.

UJFP

Break News

Tags : Polémique Sionisme Antisémitisme




Réagissez à l'article

130 réactions à cet article    


  • 20 votes
    maQiavel maQiavel 19 février 13:10

    Merci à ces compatriotes. 


    • 2 votes
      mat-hac mat-hac 19 février 14:09

      La loi anti-injures est immorale. Avec on a plus intérêt à enregistrer ce qui est dit pour couper que de véritablement discuter.


    • 7 votes
      Doume65 19 février 14:16

      @maQiavel
      Un grand merci, même. Comme quoi des gens courageux et honnêtes, il y en a bien plus parmi la communauté juive que chez les hommes politiques français.


    • vote
      Yakaa Yakaa 19 février 15:11

      @maQiavel
      Ok, on a là une toute petite minorité d’antisionistes respectables et fréquentables
      et qui ont de vrais arguments tout a fait légitimes et recevables..
      Malheureusement c’est quand même vraiment l’arbre qui cache la forêt...


    • 6 votes
      maQiavel maQiavel 19 février 16:14

      @Yakaa

      Encore une fois ce n’est que ton impression personnelle ( moi je la conteste , je ne vois pas la même chose que toi ). 

      Mais supposons que tu dises vrai : qu’est-ce que tu en déduit ? Quelles conséquences tires-tu de ton constat ? Je ne comprends vraiment pas ou tu veux en venir …


    • 7 votes
      Zatara Zatara 19 février 16:35

      @Yakaa
      Ok, on a là une toute petite minorité d’antisionistes respectables et fréquentables
       smiley tu distribues les "permis juifs" d’antisionisme ?


    • 4 votes
      JPCiron JPCiron 19 février 16:41

      @maQiavel

      Effectivement, c’est un excellent Article.
      Clair, honnête, émouvant.
      Pour une juste cause.

      Merci


    • vote
      Yakaa Yakaa 19 février 17:27

      @maQiavel
      Mon constat est pourtant limpide, "l’antisionisme" reste pour grande majorité de gus une façon très pratique et très hypocrite de casser du Juif.
      Je crois que pour ne pas le voir, il faut avoir une sacrée complaisance
      envers tous ceux qui comme Soral avancent avec un masque antisioniste (très grossier le masque...) Soral qui expliquait d’ailleurs dans une vidéo confidentielle qu’il valait mieux se prétendre antisioniste plutôt que d’afficher au grand jour son anti-Juiverie maladive.

      Mais je sais très bien que je suis totalement à contre courant sur cette plateforme historiquement Islamo-Soralienne...


    • 1 vote
      Yakaa Yakaa 19 février 17:46

      @Zatara

      tu distribues les "permis juifs" d’antisionisme ?

      Je ne vais pas donner "de permis" pour un terme qui a de toute évidence perdu tout son sens premier.

      Disons que le terme Antisioniste est tellement pollué par de faux nez qu’il serait plus clair d’appeler le pouvoir Israélien pour ce qu’il est : Un pouvoir d’extrême droite. Le terme d’extrême droite Israélienne me va très bien, au moins on sait clairement de quoi on parle.

      Critiquer le sionisme n’est pas clair, car de quel sionisme s’agit-il ?
      S’agit-il de critiquer le pouvoir Israelien d’extrême droite actuel ?
      Ou le fait que les Juifs puissent simplement avoir le droit de vivre sur un territoire ?

      Les Arabos-musulmans des pays voisins critiquent le Sionisme en tant que Nationalisme Juif, alors qu’il n’existe aucun pays Arabe qui ne soit pas Nationaliste, ou est la cohérence ? On pourrait continuer longtemps comme ça.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 19 février 17:57

      @Yakaa
      Je ne vais pas donner "de permis" pour un terme qui a de toute évidence perdu tout son sens premier.

      Dans ce cas, pourquoi l’utilises-tu toi même ?
      "on a là une toute petite minorité d’antisionistes respectables et fréquentables"


    • vote
      Yakaa Yakaa 19 février 18:09

      @Zatara
      Le mot Antisioniste est un piège difficile à repérer et les gens qui témoignent dans cette vidéo tombent dans ce piège et je suis aussi tombé dans ce piège car il est difficil d’éviter des tremes aussi courants.
      Idem pour le terme antisémite qui est un terme impropre (les sémites n’étant pas que Juifs) dans le camp d’en face et en miroir, le terme Islamophobe(ie) est tout aussi piégé d’un connotation raciste qui sert à salir ceux qui critiquent l’Islamisme.


    • vote
      maQiavel maQiavel 19 février 18:23

      @Yakaa
      Je ne discute meme pas ton constat sachant qu’on ne sera jamais d’accord là dessus et que discuter est inutile car nous n’avons pas de chiffres fiables. Mais la question que je me pose , c’est : que fais tu de ce constat ? Quelle sont les conséquences que tu en tires ? Est ce que par exemple , tu es pour la loi qui pénalise l’antisionisme ? 


    • 1 vote
      Soi même 19 février 18:25

      @Yakaa, ( Mon constat est pourtant limpide, "l’antisionisme" reste pour grande majorité de gus une façon très pratique et très hypocrite de casser du Juif. ) Vous pratiquez la confusion du genre, il ne faudrait pas confondre la communauté juive qui essuie les relents nazis de antisémitisme et les exaction dans la grave atteinte de la dignité humaine pratiqué par les sioniste.

      Il est vrai aussi pour un simple esprits de faire agnelage, à vous de clarifier les faits.


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 19 février 18:28

      @Yakaa

      Pour moi, être antisioniste est très clair : être contre l’existence d’un Etat juif.

      La question c’est : est ce être contre l’existence d’un Etat juif tout court ou être contre l’existence d’un Etat juif en Palestine ? Dans la seconde acception , je le suis par anticolonialisme.


    • vote
      Zatara Zatara 19 février 18:49

      @Yakaa
      Ok, mais tu n’as pas répondu à ma question.


    • vote
      pegase pegase 19 février 22:24

      @Yakaa
      -
      Faut pas rigoler, un jour ou l’autre ils se foutront sur la gueule à la kalash, et les grands responsables c’est qui à votre avis ? 
      -
      http://video.lefigaro.fr/figaro/video/antisemitisme-les-islamo-gauchistes-seuls-responsables-/6003491374001

      Je devrais la poster cette vidéo smiley


    • 7 votes
      Norman Bates Norman Bates 19 février 22:43

      @pegaz la tremblote

      T’as vraiment pas honte toi...
      Les "grands responsables" il ne faut pas aussi les chercher parmi les gros nigauds qui sucent la roue du Crif et qui vont jusqu’à pleurnicher sur un site alternatif avec la "pauvre petite Rachel" sous le bras.. ?
      Je dois aussi te rappeler ta parade nuptiale avec l’un des pires oligarques qu’on puisse imaginer.. ? tu devrais te cacher dans ton pot d’échappement de camion, petit homme "traumatisé"...
      T’es la Eva Braun de la "dissidence"...


    • vote
      pegase pegase 19 février 22:53

      @Yakaa
      -
      Ils ont fait rentrer les mahométans par wagons, et en même temps ils mettent en danger leurs propres ressortissants coreligionnaires ????? Truc de fous !!!
      -
      Et comme d’habitude on nous colle leurs problèmes sur notre dos  smiley


    • 2 votes
      pegase pegase 19 février 22:53

      @Norman Bates
      -
      J’t’emmerde connard !!!


    • 6 votes
      Norman Bates Norman Bates 19 février 22:57

      @pegaz d’échappement (de camion)

      Ça c’est de l’argument, pauvre pécore soumise qui lèche éhontément les rondelles de ceux qui écrasent la France avec sa panoplie de "résistant"...

      Assume ! trou du cul ! collabo congénital ! papa et maman peuvent être fiers de toi...


    • 6 votes
      Norman Bates Norman Bates 19 février 23:05

      Pauvre nigaud, tu sais que ta "pauvre petite Rachel" dont tu as fait ta mascotte de la pleurniche se déplace aux frais du contribuable dans les écoles et les collèges pour bourrer le crâne de nos chères têtes blondes et crépues pour en faire de parfaits soumis.. ? des soumis "traumatisés" comme ta hure, crétin de compétition..


    • 7 votes
      Norman Bates Norman Bates 19 février 23:09

      Tu répands ta nauséabonde propagande pleurnicharde ici, tu approuves les lois liberticides, les atteintes à la liberté d’expression et tu ramènes ta fraise pendant que les "élites" utilisent les mêmes instruments pour combattre un soulèvement populaire...
      T’as pas honte ? vraiment ? la collaboration est indolore, y a que les vingt premiers centimètres qui font mal, hein.. ?


    • vote
      imago 20 février 06:56

      @Yakaa

      votre argument "remplacer sionisme" par "politique d’extrême droite" est séduisant, ...dans un premier temps.
      Mais je trouve cela quand même gênant de ne JAMAIS parler du mouvement de colonisation systématique, durable, (on peut dire depuis l’origine) et plus que brutal envers la Palestine, de l’accaparement de l’eau... qu’il faudrait partager.

      La loi est LA loi Sioniste. Pourquoi les palestiniens ne seraient-ils pas autant attachés à leur passé, leur culture que les Juifs ? Que les Israéliens fassent le ménage chez eux et donnent l’exemple serait un gage d’espoir, il me semble.

      J’ajoute que ces critiques portent aussi envers les journalistes métropolitains qui, dans ce moment de tensions et de haine (que je n’approuve pas, bien sur mais je cherche à comprendre) ne citent jamais (?) cette plaie de la colonisation.


    • vote
      Pierre Régnier 20 février 10:51

      @imago

      L’expression "extrême droite" est devenue aussi confuse que le terme "sionisme".
      Par exemple, pour moi, Emmanuel Macron a une conception de l’économisme que je qualifie "de droite extrême", pour ne pas la confondre avec ce qu’on nomme habituellement "extrême droite" pour parler d’adeptes du racisme, de la judéophobie, de la xénophobie et d’autres haines diverses.

      On dit trop peu la responsabilité de l’ONU dans la situation actuelle. Elle a accepté la création de l’État juif, mais ne s’est pas vraiment occupée du relogement des non-juifs qui vivaient sur le territoire du nouvel état. Progressivement elle s’est rendue plus ou moins complice, en tous cas complaisante, envers les actions qui visent à la suppression d’Israël. Ce que vous nommez "colonisation systématique" est principalement le résultat de cette dérive onusienne et de la certitude des israéliens que, après plusieurs tentatives de solutions pacifiques au conflit, ils ont constaté qu’ils buteraient toujours sur la volonté d’éliminer leur État. Ils veulent donc le consolider par tous les moyens.


    • vote
      Yakaa Yakaa 20 février 11:10

      @maQiavel

      Pour moi, être antisioniste est très clair : être contre l’existence d’un Etat juif.

      C’est en effet très clair...
      Être contre au point de vouloir détruire cet état Juif donc ? (c’est bien ce que je pensais)

      Personnellement je ne vois pas pourquoi les Juifs n’auraient pas aussi un (tout petit) état...


    • 3 votes
      Belenos Belenos 20 février 11:16

      @Yakaa
      "Personnellement je ne vois pas pourquoi les Juifs n’auraient pas aussi un (tout petit) état..."

      Personnellement, je ne vois pas pourquoi les scientologues, les naturistes et les végétariens n’auraient pas un (tout petit) Etat. 


    • vote
      Yakaa Yakaa 20 février 11:40

      @Belenos
      La quarantaine de pays Musulmans ou Islamistes devrait donc vous horrifier au plus haut point, mais ce n’est visiblement pas le cas, pourquoi ?


    • 3 votes
      Belenos Belenos 20 février 11:47

      @Yakaa
      Pourquoi dites-vous que cela devrait m’horrifier et ensuite que ce n’est visiblement pas le cas ? Je n’ai rien contre le fait que des gens forment un Etat. Le problème est celui du terrain qu’on s’approprie pour cela. 


    • vote
      PumTchak PumTchak 20 février 11:51

      @Pierre Régnier

      Progressivement elle s’est rendue plus ou moins complice, en tous cas complaisante, envers les actions qui visent à la suppression d’Israël.

      Vous avez des sources ? Une démonstration à présenter ?


    • 1 vote
      pegase pegase 20 février 11:56

      @Norman Bates
      -
      Tu répands ta nauséabonde propagande pleurnicharde ici, t


      -
      Quelle propagande ? ma seule propagande ici c’est de réclamer le Frexit !
      -
      tu approuves les lois liberticides, les atteintes à la liberté d’expression


      -
      Il est fou à lier smiley 

      ... mais où vous voyez que j’approuve les lois liberticides ??? Jamais de la vie, ça n’existe pas dans ma caboche !
      -
      et tu ramènes ta fraise pendant que les "élites" utilisent les mêmes instruments pour combattre un soulèvement populaire...


      -
      Mais vous avez seulement lu le lien que j’ai posté ? ça n’a strictement rien à voir avec ce que vous prétendez smiley

      -
      T’as pas honte ? vraiment ? la collaboration est indolore, y a que les vingt premiers centimètres qui font mal, hein.. ?
      -
      Je ne vous ai jamais vu plaider pour le Frexit, le collabo du système entre nous deux c’est vous, allez vous faire soigner, ça vaudra mieux pour tout le monde !


    • 3 votes
      maQiavel maQiavel 20 février 12:15

      @Yakaa

      Le fait que les juifs aient un Etat ne me dérange pas et je pense que par exemple le Birobidjan ne dérange quasiment personne. Mon problème, c’est que cet Etat juif en Palestine s’est constitué dans un environnement ou vivaient déjà des juifs mais surtout des arabes, il en a découlé des expulsions de populations locales au profit de juifs venant principalement d’Europe, du Maghreb et des Amériques. Et aujourd’hui cet Etat continue de coloniser les terres du peuple palestinien qui est constitué en réaction à la constitution de l’Etat juif. Et comme toutes les colonisations, elle est violente, se fait par des expropriations et sous protection militaire.

      Si on est vraiment anticolonialiste, on ne peut que s’opposer un Etat colon, qu’il soit juif , japonais , rwandais ou panaméen importe peu , c’est le mécanisme de colonisation qui pose problème et le fait est qu’Israël est le dernier au monde dans ce cas. Aujourd’hui, la Palestine est occupée et colonisée par un Etat se proclamant juif. Et comme je suis pour l’arrêt de la colonisation et pour la solution d’un grand Etat multiconfessionnel dans lequel vivrait juif, chrétien et musulman, il en résulte que je suis pour la disparition de l’Etat juif de Palestine.


    • 2 votes
      Yakaa Yakaa 20 février 12:31

      @Belenos

      Le problème est celui du terrain qu’on s’approprie pour cela. 

      Pourtant la plupart des États se sont construits sur des appropriations, des guerres etc... (Amérique du nord et Amérique Latine entre autres...) Mais il n’existe aucune polarisation comparable avec le conflit Israelo-Palestinien.
      D’autre part, à la base et avant l’indépendance la création de l’état en 48, beaucoup de terres (et de déserts) ont été achetées par les premiers colons Juifs, le processus ne s’est pas fait que de guerres et de spoliations. Ensuite il y a eu les territoires occupés après la guerre des 6 jours, l’extension actuelle des colonies Juives, bref l’histoire de cette "appropriation" est assez diverse et complexe comme la création ou l’évolution de tout pays finalement.

    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 20 février 12:45

      @Yakaa

      Je rajouterai quelque chose puisqu’on revient en permanence sur les 57 pays musulmans. Les anticolonialistes sont historiquement pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, il en découle qu’ils sont aussi fondamentalement anti-impérialistes. Aujourd’hui, on assimilerait cela à une posture souverainiste : chaque nation a le droit de vivre selon ses propres normes, quand bien même elles pourraient paraitre abominables à d’autres nations.

      Quand on a cette doctrine, les normes que se choisissent les nations ne sont jamais un problème puisque chacun fait ce qu’il veut mais l’ingérence de puissance tierce dans leurs affaires l’est. Les anti-impérialistes conséquents sont radicalement opposés au droit d’ingérence.

      De ce point de vue, la Corée du nord n’est pas un problème. Elle ne sort pas de ses frontières, elle n’attaque personne et ne colonise personne. Il y’aurait beaucoup à dire sur son régime politique mais en dernier instance, ça ne regarde que les coréens. Idem pour les 57 pays musulmans, tant qu’ils ne débordent pas de leurs frontières, ils ne posent aucun problème. Par exemple, la façon dont l’Arabie est gouvernée ne regarde que les saoudiens, même si moi je n’aimerai pas vivre selon les normes de ce pays, je n’ai aucune critique politique à formuler sur sa politique intérieure. Par contre, lorsque cette Arabie Saoudite sort de ses frontières pour faire la guerre au Yémen et implanter des combattants en Syrie, parce que je suis anti-impérialiste , je formule m’oppose à sa politique extérieure.

      Par conséquent , les pays islamistes ne m’horrifient pas plus que la Corée du nord. Par contre , je suis horrifié par la politique impérialiste américaine ( et d’autres pays bien évidemment , la France par exemple ,c’est même le pays dont l’impérialisme m’irrite le plus , peut être est ce parce que c’est le mien ) , par la politique colonialiste israélienne , par le droit d’ingérence dans la politique intérieure des Etats censés être souverains. 


    • 1 vote
      guepe guepe 20 février 13:29

      @maQiavel

      Donc tant que ça se passe dans les frontières d’un pays, les problèmes ne te dérangent pas ?

      Donc tu juges abominable la politique de colonisation de la Cisjordanie ( ou Palestine ) de la part d’Israël mais la colonisation de la Papouasie occidentale par les javanais. ( Qui sont passé en 50 ans de quasi 95 % à seulement 30 % de la population de la Papouasie occidentale ) , avec plus un million de personnes tués , là , tu ne dit plus rien vu que les frontières indonésiennes sont reconnus internationalement et que ça se passe à l’intérieur du pays ? Et tu ne trouves pas du tout cela abominable car , intérieures à la frontière de l’état , alors qu’il s’agit de la même politique ( en pire pour l’Indonésie).

      Il y a très clairement une obsession dans la critique anticolonialiste d’Israël. Le Maroc a purement et simplement annexé l’ex Sahare espagnol , en construisant un mur de séparation et en envoyant des milliers des colons marocains. La Chine a purement et simplement annexé le Tibet , pourtant état souverain depuis 40 ans, a appliqué une politique d’effacement de la culture tibétaine et envoyé des millions des chinois Hans dans les régions tibétaines. Je parle même pas du Xinjiang où les Ouïghours sont déjà minoritaires et pour certains , rééduqué dans des camps. La Russie a deporté des millions d’Ukrainiens , a appliqué une politique de russification et a facilité l’installation de millions de russes en Ukraine. Et pourtant ,dans le conflit du donbass, la majorité des membres anticolonialistes d’agoravox prennent position pour les pour les pro russes. Et on pourrait en dire de même des baltes. Ou pire, des Caréliens , déporté à la fin de la seconde guerre mondiale et maintenant , totalement minoritaire sur leurs terres natales.

      La Turquie a expulsé des millions de grecs à la fin de la première guerre mondiale et a commis un génocide sur les Arméniens. Les peuples amazoniens sont entrain de se faire massacrer par une politique d’expropriation de leurs terres et un laisser faire des gouvernements. Récemment , une tribu a été découpé littéralement en morceaux. On pourrait aussi parler de la situation déplorable des aborigène d’Australie ou de Malaisie.

      Et en réalité , je pourrais continuer comme ça encore longtemps.

      Israël a même la politique de colonisation la plus douce existente. ( La Palestine a même une autorité reconnu à l’onu , là où les papous n’ont même pas pu faire inscrire la Papouasie occidentale comme un territoire à décoloniser), avec toute une ribambelle états pour les soutenir. Ils ne découpent pas des familles palestiniens entières, n’ont pas tué 1 millions des leurs, ne les forces pas à parler hébreu et devenir juifs.

      Encore que tous les autres n’ont rien.

      Alors pourquoi ne parle t on toujours que d’Israël ,au point que certains pensent qu’il est le seul état colonialiste du monde ?


    • 1 vote
      guepe guepe 20 février 13:33

      @maQiavel

      Les Palestiniens ont même un sacré avantage : la démographie. Car toute le monde s’en fout des autochtones et de la décolonisation quand ils ne forment plus que 5% de la population du territoire concerné.

      Sinon alors , quelqu’un ici pour parler de la décolonisation de l’Amérique , de l’Australie , de l’Arménie historique , de l’Hokkaido ?


    • 2 votes
      Yakaa Yakaa 20 février 13:37

      @maQiavel

      A vous lire je comprends que j’ai un problème avec "l’Anticolonialisme", parce qu’il est toujours à géométrie variable et donc en permanence dans le deux poids deux mesures.

      Par exemple les "Anticolonialistes" sont à fond pour dénoncer encore aujourd’hui (et plus de 55 ans après) le colonialisme Français en Algérie et d’autres pays nord-africains..
      Mais je n’ai jamais entendu aucun de ces individus condamner (même mollement) le colonialisme Arabe ou réclamer la restitution des terres aux Kabyles ou aux Berbères (D’Algerie, de Tunisie ou du Maroc)
      Idem, pour les Etats Unis, l’Amerique du Sud, ou sont les "anticolonialistes" pour réclamer la restitution des terres aux Amérindiens ? Les exemple pourraient être nombreux...
      L’histoire est remplie de pays colonisée par d’autres pays plus avancés culturellement, scientifiquement ou plus tragiquement plus avancés d’un point de vue militaire.
      Je n’approuve pas, mais c’est simplement un fait, juste l’histoire de l’humanité.

      Par conséquent , les pays islamistes ne m’horrifient pas plus que la Corée

      Moi ils m’horrifient quand la France entretient d’excellentes relations diplomatique avec ces dictatures (Islamistes ou pas)

    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 13:59

      @guepe

      Exactement, ce qui se passe dans les frontières d’un pays ne regarde que les habitants de ce pays. Mais en tant qu’humain j’aurais des affects vis-à-vis de certaines situations , si par exemple un dictateur extermine des gens qui demandent des droits, je serais en totale empathie avec ces personnes et je serais en colère contre le pouvoir en place et souhaiterai que ses opposants réussissent à le faire tomber mais je ne formulerai pas pour autant une critique politique de la situation , c’est à la population locale de conquérir ses droits au prix du sang s’il le faut ( et j’ai toujours été admiratif de ce genre d’insurrection ).

      Dans l’anticolonialisme, le mot « colonisation » a un sens très spécifique et des caractéristiques. Et l’une de ces caractéristiques, c’est qu’il implique une distinction formelle entre le colon et le colonisé. Quand tu me parles de la Papouasie occidentale, le statut des papous n’est pas formellement différent de celui de Javanais. Moi je n’appelle pas ça une colonisation (même si pris dans un sens large, on peut le voir comme ça ) mais un processus d’assimilation. C’est la même chose pour la situation du Tibet et de la Chine. Non le dernier Etat colon, c’est bien Israël, c’est quelque chose qu’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde : le Palestinien de Gaza n’a pas le même statut que l’Israélien. Il n’a même pas d’Etat.

      Lorsque tu parles de douceur et de brutalité, on ne s’entendra pas parce qu’on n’évaluera pas de la même façon. C’est pourquoi la critique anticolonialiste est presqu’essentiellement politique. Pour bien te faire comprendre : quand bien même une colonisation serait la plus douce au monde et ne ferait aucun mort, elle sera toujours pire qu’un processus d’assimilation ou d’annexion meurtrier. Parce que pour les anticolonialistes, la violence symbolique est largement supérieure.

      Le seul statu politique qui est pire que celui de colonisé, c’est le statut d’esclave. Un esclave peut être bien traité et avoir une vie meilleure qu’un homme libre. Mais symboliquement, son statut sera pire que celui d’un homme libre vivant dans la misère. De la même manière , le statut d’un colonisé , même très bien traité est pire que celui d’un homme assimilé de force.


    • 3 votes
      maQiavel maQiavel 20 février 14:28

      @Yakaa

      Deux choses à ne pas confondre : la critique d’un processus historique et la critique d’une situation présente.

      L’anticolonialisme va bien évidemment formuler une critique de la colonisation américaine par exemple. Mais elle est historique puisqu’à présent, les Etats unis ne sont plus un Etat colonialiste, on ne peut donc pas mettre dans le même panier une colonisation passée et une colonisation qui a lieu ici et maintenant comme en Palestine. On peut toujours formuler des critiques sur les colonisations passées , d’autant qu’elles ont souvent des conséquences sur le présent mais elles sont historiques.

      Si on se concentre sur la situation présente, c’est très simple : existe -t-il une différence formelle de statut entre les Kabyles, les berbères et les arabes en Algérie ? La réponse est non, ils sont tous algériens et bénéficient formellement des mêmes droits. Existe-t-il une différence formelle de statut entre le natif américain et l’américain d’origine allemande ? La réponse est non, ils sont tous américains et bénéficient des mêmes droits. Maintenant : existe -t-il une différence formelle entre le Palestinien et l’Israélien ? La réponse est oui et ils ne bénéficient pas formellement des mêmes droits. Et d’où vient cette différence ? De la présence d’un Etat qui se proclame juif et qui établit une distinction formelle entre Palestiniens et Israéliens, qui ne permet même pas aux premiers de se constituer en Etat et qui continue d’implanter des populations de nationalités israélienne dans des terres qui ne lui appartiennent pas . On est dans une situation qui n’existe nulle part ailleurs au monde et le fait qu’il existe des arabes israéliens ne change rien à ce fait : Israël est le dernier Etat colon au monde. Ce n’est pas un jugement de valeur, c’est un fait. Si demain, l’Etat d’Israël ou quel que soit le nom qu’il se donnerait, reconnaissait les mêmes droits formels à tous ceux qui habitent la Palestine, les anticolonialistes ne qualifieront plus Israël d’Etat colon. Mais la conséquence c’est qu’Israël ne sera plus un Etat juif. De fait.

      Je ne suis pas entrain de dire que tout est rose pour les Kabyles, les berbères ou les natifs américains mais pour formuler une critique de leur situation, il faut passer du formel au réel, c’est l’assimilation culturelle et la situation socioéconomique, électorale etc. qui doit être remis en question, on est plus dans un cadre dans lequel la problématique à critiquer est la colonisation.


    • vote
      Yakaa Yakaa 20 février 14:37

      @guepe

      Alors pourquoi ne parle t on toujours que d’Israël ,au point que certains pensent qu’il est le seul état colonialiste du monde ?

      Enfin quelqu’un ici qui reconnait cette obsession malsaine !

      Pour répondre à la question : Parce que le conflit Israelo-Palestinien a bel et bien été importé en France, qu’il a été sur-instrumentalisé au point d’occulter presque totalement toutes les autres formes de colonisation et qu’il y a un véritable lavage de cerveau depuis plus de 45 ans d’une grande partie de la gauche pour qui les Arabes sont les nouveaux damnés de la terre, et que dans leur vision binaire les victimes ne peuvent jamais devenir bourreaux.
      Depuis presque 30 ans ce phénomène a pris de l’ampleur avec l’Islamo-gauchisme et la puissance de ses très nombreux relais politiques et médiatiques.


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 14:37

      @Yakaa

      Moi ils m’horrifient quand la France entretient d’excellentes relations diplomatique avec ces dictatures (Islamistes ou pas)

      ------> Moi ça ne me dérange absolument pas. Parce qu’il faut bien comprendre ce que l’inverse impliquerait : ça veut donc dire qu’une nation ne devrait avoir de bonnes relations diplomatiques qu’avec celles qui partagent ses valeurs. C’est une vision très particulière de la diplomatie qui existe, historiquement, pour établir des relations avec des groupes humains différents. Une diplomatie efficace est précisément celle qui permet d’établir les meilleures relations possibles avec des groupes humains très différents. Mais bon, chacun son opinion, il est vrai qu’il est né en Europe une certaine conception de l’universalisme qui consiste à exporter ses valeurs et ses normes à d’autres peuples et ça donne une vision très particulière de la diplomatie …



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès