• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment engager la mutation écologique des territoires de façon (...)

Comment engager la mutation écologique des territoires de façon opérationnelle ?

Cette vidéo comprend le premier volet de notre entretien avec Charles Fournier et Benoît Thévard.

 

Ces deux praticiens de la transition écologique, avec un angle différent, nous apportent un regard lucide sur les possibilités et les limites des actions de transition à l’échelon local ou régional.

Charles Fournier est vice-président de la Région Centre-Val de Loire, en charge de la transition écologique et citoyenne, de l’économie circulaire et de la coopération. Praticien de la formation professionnelle, chef d’entreprise, il est engagé depuis plus de 20 ans en politique du côté de l’écologie.

Benoît Thévard est conseiller au cabinet du président de la Région Centre-Val de Loire. Membre de l’Institut Momentum, conférencier, c’est un spécialiste reconnu des questions de résilience.

Cette vidéo offre une expérience rare où aussi bien l'élu que le conseiller enrichissent et complètent le propos, dans une perspective particulièrement constructive.

Tags : Environnement Ecologie




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 10 juillet 09:13

    Si la chaîne vous plaît, pensez à vous abonner, cela nous amènera à continuer à vous proposer de beaux entretiens !


    • 1 vote
      redtgv 10 juillet 13:09

      Très intéressant, peut être serait il bon de scinder en 2 vidéos dont l’une sur l’international ? 

      Pour Louvain, on peut aussi dire que c’est une ville pionnière, car depuis les années 90 ou environ Louvain la neuve a été un concept très innovant, bioclimatique et avec séparation des flux ! 


      • vote
        Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 10 juillet 14:45

        @redtgv
        Merci pour votre aimable commentaire.

        Votre réflexion m’amène à penser que l’international devrait être un thème à part entière. J’ai en particulier trouvé très intéressantes les réflexions concernant le Maroc ou l’Ethiopie (ça change des éternels exemples nordiques), en version longue (1h). Qu’en pensez-vous ? Serait-ce trop long ?

        Merci aussi pour Louvain, cette ville et la Belgique en général sont souvent de brillantes sources d’inspiration.

        Dernier point : n’oubliez pas de vous abonner à la vidéo et de mettre la cloche, car la 2e partie de l’entretien sera bientôt diffusée.


      • 1 vote
        beo111 beo111 13 juillet 19:16

        La convention citoyenne sur le climat me semble être une très bonne idée. Cela fait penser à la Boulé de la démocratie athénienne des Vème et IVème siècle avant JC. Tous les ans 500 citoyens étaient tirés au sort pour constituer cette chambre qui établissait l’ordre du jour de l’organe législatif.

        Je trouve que l’on pourrait donc s’en inspirer dans d’autres domaines, car s’il parait inévitable que les lobbies aient leur mot à dire sur la mise en place des politiques publiques, ce n’est pas à eux à déterminer les problèmes auxquels il faut s’attaquer !

        Sachant, que, bien entendu, le plus simple serait que les tirés au sort désignent directement les députés, rendant possible ce que nous pouvons appeler le RIC invisible !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès