• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Conflit Ukraine 29/04 : Aide financière américaine à l’Ukraine d’un montant de (...)

Conflit Ukraine 29/04 : Aide financière américaine à l’Ukraine d’un montant de 30 milliards de dollars

0:00 Intro

0:34 Infos générales

2:30 Kiev

3:06 Kharkov

4:21 Izium

5:25 Est

9:12 Marioupol

10:16 Mikolaiv-Kherson

11:58 Odessa

12:58 Résume

Tags : Etats-Unis Russie Guerre Ukraine Armes




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 5 votes
    jack Mandon jack Mandon 30 avril 09:58

    La géostratégique américaine ne varie pas d’un iota depuis la fin de la première guerre mondiale européenne.

    L’empire américain tisse sa toile dans la corruption et le crime.

    Son peuple paye le prix fort. La maladie, l’obésité (prés de 50%) la perte de sens critique. Tout ce que nous préparent les idéologues macroniens.

    Le colabo macron aussi ambitieux que vénéneux est un bon élève de cette stratégie mortifère. Faut il que les français soient pollués ou simplement tordus pour se plier à cette vision de la société.

    Hegel et Marx avaient magnifiquement décrits cette perspective sociologique, la médiocrité dialectique distillée et entretenue par les instances gouvernementales n’aide pas à la réflexion.

    L’Europe européenne pouvait se construire avec la Russie, cela présentait un danger pour l’empire américain. Le monstre impérialiste US a pris l’initiative de déstabiliser les européens avec la bénédiction presque sans faille de tous les états.

    Macron le bon élève ambitieux, l’escroc, le cynique a fait le choix dangereux et stupide de s’engager sans réserve pour la pire des solutions.

    De toute façon ses jours sont comptés, d’une manière légale, politique ou judiciaire il sera empêché avec son équipe de technocrates sans tête.

    Sinon des violences, révoltes et massacres seront perpétrés car lorsque l’on abuse à ce point du peuple, les dérapages sont inévitables.

    Le climat est tout à fait semblable à celui de la terreur, c’est du copié collé.

    Les hommes croient évoluer, ils changent simplement d’apparence, ajoutent une forme de technicité à leurs intentions mais reproduisent les mêmes erreurs depuis des millénaires. Pour comprendre il faut s’ouvrir à l’art, à l’histoire, à la philosophie mais bien évidemment hors formatage universitaire, avec passion et curiosité d’esprit.



    • 1 vote
      christophe nicolas christophe nicolas 30 avril 17:03

      @jack Mandon

      Le pire est la perte de "sens critique" et de "lumière de l’esprit", c’est à dire qu’un pouvoir qui se vautre dans le crime et l’hypocrisie obscurcit nécessairement l’esprit de sa population, il lui stérilise la pensée par l’installation d’une propagande dont il ne sortira rien de bon.
      Je vais vous donner un exemple : Einstein a fait sa relativité de 1905 avec des équations connues sur lesquelles il a bricolé une explication merdique qui n’a rien à voir avec la réalité phénoménologique mais cela n’empêche pas de faire des calculs, ça pose simplement des problèmes d’interprétation. Ainsi, on ne corrige pas les coordonnées des satellites en terme de contraction de l’espace car on ne comprend pas comment un objet pourrait avoir deux coordonnées d’espace différentes en fonction de la vitesse de l’objet qui le situe au même moment. Par ailleurs, on fait la correction de dilatation du temps, allez savoir pourquoi, c’est ainsi car l’effet a été constaté expérimentalement du fait de la précision des horloges mais personne n’y comprend rien pour autant, sauf moi car je suis le découvreur de la solution. A cause des horloges très précises, la contraction des distances commence à prendre de l’importance et c’est pourquoi le système Galilée qui s’est doté du top de la technologie des horloges a des gros soucis.

      Initié en 1999, le programme Galileo a connu des débuts très compliqués. Les retards se sont enchaînés, les coûts ont très fortement augmenté, atteignant environ 10 milliards d’euros. C’est désormais la Commission européenne qui finance le programme et le dirige

      Il en sera de même pour les constellations de satellites à basse altitude car les satellites ont des grandes vitesses et communiquent entre eux avec des lasers. Pourtant, les USA avaient deux expériences pour comprendre, l’anomalie Pioneer et les neutrinos supraluminiques mais ils ont infirmé ou fait infirmer les résultats en abusant de leur position dominante, pour garder leur leadership scientifique(sic) avec les prémisses de la solution en main. Evidemment, de grands projets vont tomber à l’eau...

      « Au final, cela pourrait atteindre 20 à 30 milliards de dollars » , a estimé Elon Musk, alors que son grand rival, le fondateur d’Amazon Jeff Bezos, prévoit d’investir 10 milliards de dollars dans son projet concurrent de satellites baptisé Kuiper. Lire l’article complet dans Le Figaro

      La solution nécessiterait que les USA avouent leurs magouilles mais se sont-ils repentis de la magouille Apollo qui est une fiction ? Non et ils ne se repentiront pas donc ils coulent, faisant tourner la planche à billet pour compenser, et gardent le leadership par le pétrodollar et la canonnière mais la Russie ne l’entend plus ainsi et c’est la guerre... totalement de la faute des USA et de leurs alliés, je parle bien entendu de nos dirigeants qui mentent à leurs peuples qu’ils prennent pour des crétins.


    • 2 votes
      jack Mandon jack Mandon 30 avril 19:42

      @christophe nicolas

      Merci, tout cela est limpide.

      Parallèlement à la créativité humaine, l’immanence capitaliste progresse et séduit les hommes et particulièrement les plus exploités. Affaire de séduction (Bernays)
      Les africaines que j’ai fréquentées étaient hypnotisées par les Etats Unis.
      Un pays redoutable pour la condition africaine est un Eden incontestable pour l’Afrique originelle et l’orient. Quand les sentiments occultent la dialectique, les passions sont délirantes et les peuples en esclavage.
      Voilà le travail de la démocratie, "la douce violence".
      Vous citez l’original et séducteur Einstein, lui aussi flirtait librement avec l’espace, voir tous les espaces, un visionnaire généraliste. Quel poète !
      L’antonyme de Macreux, le costard vide. Le premier nous fait aimer, le second nous fait haïr. le poète savant est angélique, le politicard cynique est diabolique.
      Bien entendu dans les deux cas, selon la Genèse, il sont de nature angélique, mais celui que l’on souhaite au diable se prend pour Zeus et se promène avec un entonnoir invisible sur ce qui lui sert de tête. Vous et moi avons repéré le cône.

      Bien heureux de vous avoir rencontré humoristiquement.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès