• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Curé de compétition #2 ... Des conditions pour un VRAI dialogue (...)

Curé de compétition #2 ... Des conditions pour un VRAI dialogue islamo-chrétien ?

Le dialogue islamo-chrétien : souvent une foutaise !!! Il faut baser ce dialogue sur la vérité et la sincérité des intervenants, sinon, ce dialogue est du VERBIAGE anesthésiant. Coté chrétien : sortir d'une présentation bisnounours de la religion. Coté mahomettant : cesser de maquiller le Coran que tout le monde ignore en France, et d'utiliser à tort la "takia" pour mieux "infiltrer " le pays. Mettre "CARTES SUR TABLE".

A l'évidence, pour certains internautes, l'association soutane+pastis+cigarette passe mal et les choque. D'où les 3 précisions suivantes et une question : 1) la soutane : je la porte tous les jours et dans ttes les circonstances depuis près de 30 ans, depuis que je suis prêtre. Pourquoi ne l'ai-je pas abandonnée ? Parce que je n'ai jamais trouvé les raisons qui ont fait, dans les années 68, que beaucoup de confrères l'aient enlevée, et le bonnes raisons qui me feraient la quitter aujourd'hui. J'essaie de porter ma soutane sans emphase, simplement et "décontract" Je me garde bien de mépriser aussi ceux de mes confrères qui sont "déguisés en civil" comme je dis en riant, car parmi eux, il y a des prêtres de grande valeur 2) le pastis : dans le sud de la France, où je vis, c'est le signe même de la convivialité et du partage. Le curé est convivial : il pleure avec ceux qui pleurent, il rit avec ceux qui rient... Il se fait du souci avec les parents qui voient leurs enfants se droguer régulièrement, l'Etat ne faisant quasiment rien pour enrayer ce fléau, excessivement grave, bien plus que l'alcool qui , lui aussi, fait des dégâts, évidemment. Pour répondre à un internaute, non, je n'ai aucune addiction à l'alcool !!! 3) la cigarette : le curé enragé, excédé même , que je suis, ne supporte plus l’exagération, la désinformation et la polarisation, bref la fixette (au sens psychiatrique du terme) dont ce thème est l'objet dans notre beau pays... A tel point qu'on en arrive à stigmatiser ces "pauvres fumeurs", à les mépriser, à les persécuter ! St Augustin définissait ainsi la vraie tolérance : "accepter de souffrir de l'erreur de l'autre..." Ne faudrait-il pas, concernant le tabac, ajouter un zeste de tolérance ? Et puis, qu'on fiche la paix aux fumeurs : ils ne sont pas des bébés, ils sont responsables et ont le droit que l'Etat ne mette pas son nez dans leur vie, (car l'Etat doit d'abord assurer la sécurité, la libre circulation, la gratuité des autoroutes, l'intégrité du pays face aux invasions, etc, et non pas nous border au lit), et ils ont droit à ce qu'on les considèrent comme des adultes libres !!!! Enfin , je me permets une question à ces internautes "offusqués" par mon look : n'auriez-vous pas un restant d'image janséniste des curés ? Vous savez, le jansénisme, celui qui est à l'origine profonde, en France, de la Révolution, de mai 68, de la crise de la paternité, de la déchristianisation ? Ce jansénisme qui enseigne un Dieu-Père méchant, qui condamne, brûle, exclut, punit, fais mourir, et se complaît dans la souffrance ? et donc, par conséquent, cette vision bien française du prêtre comme l'homme de la mort, des interdits, , des frustrations (sexuelles, alimentaires, intellectuelles), qui juge tt le temps, toujours triste, sérieux, insensible, lointain, vieux, souvent gâteux, morne, ennuyeux, mal dans sa peau, bref, à dégoûter des générations de la religion et de Dieu ! C'est cette image là, celle du curé coincé, rabat-joie, étriqué et désincarné, que je veux briser et pulvériser, surtout à l'intention du public prioritaire que je vise dans cette chaîne, les jeunes de 20/40 ans ! Un curé, certes intransigeant quant à la foi, aux dogmes, au service de Dieu, mais un curé bien dans ses baskets, bon vivant, totalement décomplexé, aimant la vie, les gens, les familles, le pastis et le bon vin, le foie gras et les cochonnailles... Bref, un curé qui se veut anticonformiste, qui rit de lui même, qui est libre dans sa pensée, et joyeux d'être aimé du Bon Dieu, "tel qu'il est" comme dirait encore St Augustin. Un curé enragé, parce que HUMAIN, qui croit qu' il a plu à Dieu de se faire Homme et que son rôle est de la faire savoir ! Désolé si vous n'êtes pas d'accord ...

Curé enragé ?

Tags : Religions Islam Christianisme




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Gollum Gollum 16 septembre 2017 14:22

    Mouais bof… smiley


    Sinon pour la tolérance relire St Augustin ça vaut son pesant de grattons..

    A l’évidence, pour certains internautes, l’association soutane+pastis+cigarette passe mal et les choque. 

    Non ça m’a fait rigoler c’est tout… 

    • 4 votes
      ezechiel 16 septembre 2017 16:19

      Le dialogue islamo-chrétien est une foutaise !


      "Mahomet a séduit les peuples par des promesses de voluptés charnelles au désir desquelles pousse la concupiscence de la chair.

      Lâchant bride à la volupté, il a donné des commandements conformes à ses promesses, auxquels les hommes charnels peuvent obéir facilement.
      En fait de vérités, il n’en a avancé que de faciles à saisir par n’importe quel esprit médiocrement ouvert.

      Par contre, il a entremêlé les vérités de son enseignement de beaucoup de fables et de doctrines les plus fausses. Il n’a pas apporté de preuves surnaturelles, les seules à témoigner comme il convient en faveur de l’inspiration divine, à savoir quand une oeuvre visible qui ne peut être que l’oeuvre de Dieu prouve que le docteur de vérité est invisiblement inspiré. Il a prétendu au contraire qu’il était envoyé dans la puissance des armes, preuves qui ne font point défaut aux brigands et aux tyrans.

      D’ailleurs, ceux qui dès le début crurent en lui ne furent point des sages instruits des sciences divines et humaines, mais des hommes sauvages, habitants des déserts, complètement ignorants de toute science de Dieu, dont le grand nombre l’aida, par la violence des armes, à imposer sa loi aux autres peuples. Aucune prophétie divine ne témoigne en sa faveur : bien au contraire, il déforme les enseignements de l’Ancien et du Nouveau Testament par des récits légendaires, comme c’est évident pour qui étudie sa loi.

      Aussi bien, par une mesure pleine d’astuces, il interdit à ses disciples de lire les textes de l’Ancien et du Nouveau Testament qui pourraient le convaincre de fausseté. C’est donc chose évidente que ceux qui ajoutent foi à sa parole croient à la légère. »
      Saint Thomas d’Aquin - somme contre les gentils - (chapitre 6), 1258-1265

      Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
      Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :

      • vote
        pegase pegase 17 septembre 2017 00:02

        @ezechiel

        Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
        Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite


        C’est clair, et c’est vraiment préoccupant smiley

        J’ai écouté quelques prêches d’imams français, il y a vraiment une fracture énorme entre la culture française et celle de ses gens là, je ne sais pas trop quoi en penser, à mon avis on va vers des années très difficiles ... et c’est un futur proche ... 10 années tout au plus ....

        Une question que je me pose, c’est ce curé, il se targue de s’exprimer à son propre nom et non pour son diocèse ou Vatican ... est ce vraiment la vérité ?

        La technique utilisée, celle de couper de très court passages afin de densifier son discours, me semble exclure une production amateure, il s’agit de techniques de pointe servant à capter l’attention des auditeurs ...

      • 3 votes
        Gollum Gollum 16 septembre 2017 17:49

        Alors pour notre brave curé qui appelle à la tolérance et qui cite St Augustin voici une citation d’Augustin, à propos de la répression vis à vis des hérétiques : 


        Du reste, tout ce bruit que l’on fait autour des châtiments qu’ils subissent ne vient-il pas uniquement de ce que la multitude des hommes place son cœur, non pas dans son cœur, mais dans ses yeux ? Que du sang vienne à couler d’une chair mortelle, on frémit à cet aspect. Et si les âmes, privées de la paix de Jésus-Christ et séparées de sa communion, meurent dans le sacrilège de l’hérésie ou du schisme, parce que rien ne frappe les yeux, personne ne pleure. 

        Dans une lettre à Crispin, Augustin écrit : 

        De même, vous nous objectez d’habitude que nous vous persécutons par les puissances de la terre. Sur ce point, je ne veux pas discuter la question de savoir ce que vous, vous méritez pour la cruauté d’un tel sacrilège, ni combien la mansuétude chrétienne nous rend modérés… 

        Ailleurs : Ne te laisse pas émouvoir par les supplices et les châtiments infligés aux malfaiteurs, aux sacrilèges, aux ennemis de la paix, aux adversaires de la vérité. Ce n’est pas en effet pour la vérité que meurent ces sectaires ; ils meurent plutôt pour empêcher qu’on annonce la vérité, qu’on prêche la vérité, qu’on s’attache à la vérité ; pour empêcher qu’on aime l’unité, qu’on embrasse la charité et qu’on parvienne à posséder l’éternité. Que leur cause est affreuse ! Aussi leurs souffrances sont-elles sans mérite.

        Y a pas à dire ça fait envie… smiley

        Avec Augustin on arrive à une véritable inversion des valeurs (ça c’est spécialement à destination de Nigari) :

        L’hérésie fait du tort à l’Église… donc, la vraie persécutée, la vraie martyre, c’est l’Église catholique, le vrai persécuteur, c’est l’hérétique. Et l’Église a donc le droit de persécuter au nom de la seule Vérité.

        On a là le germe même du côté paranoïaque de l’Église, seule détentrice de la Vérité au sein d’un Océan de Ténèbres.

        Autre citation : Les frénétiques ne veulent pas qu’on les lie, les léthargiques ne veulent pas qu’on les stimule ; pourtant, le zèle de la charité persévère à corriger le frénétique, à stimuler le léthargique, à les aimer tous deux. Tous deux sont molestés, mais tous deux sont aimés ; tous deux s’indignent, pendant qu’ils sont malades, qu’on les moleste, mais tous deux, une fois guéris, sont reconnaissants…

        Bien évidemment le "malade" c’est l’hérétique que l’on violente pour son bien et sa guérison, c’est-à-dire sa conversion… (on peut se demander si après un tel traitement il est réellement reconnaissant mais c’est une autre histoire)

        Bref, les bûchers du Moyen-Âge sont déjà en germe dans Augustin. 

        Notre brave curé réclame donc de la tolérance et de la liberté d’expression en nous citant un type qui n’était rien d’autre qu’un exécrable tortionnaire incapable de la moindre liberté d’expression pour les autres… Faut le faire quand même. Y en a qui n’ont peur de rien.. smiley

        • 2 votes
          Zatara Zatara 16 septembre 2017 18:05

          @Gollum
          Notre brave curé réclame donc de la tolérance et de la liberté d’expression en nous citant un type qui n’était rien d’autre qu’un exécrable tortionnaire incapable de la moindre liberté d’expression pour les autres

          on sent de suite une connaissance des plus profonde du pépère Augustin....


        • 1 vote
          Gollum Gollum 16 septembre 2017 18:07

          @Zatara

          Voui mais encore ? smiley


        • 2 votes
          Zatara Zatara 16 septembre 2017 18:27

          @Gollum
          exactement.....


        • 1 vote
          Gollum Gollum 17 septembre 2017 09:51

          @Zatara

          on sent de suite une connaissance des plus profonde du pépère Augustin….

          Sinon vous en pensez quoi de mes citations du pépère Augustin ? smiley

          C’est pas assez explicite peut-être ? smiley

          (Je vois bien sur quoi vous tiquez : mon accusation de tortionnaire. Je sais pertinemment qu’Augustin n’a jamais porté la main sur qui que ce fut. Mais professer et approuver la coercition revient au même que de l’avoir fait soi-même. Exempter Augustin revient au même que d’exempter un dictateur sous prétexte que ce sont les sous-fifres qui font le sale travail)


        • 1 vote
          ezechiel 17 septembre 2017 11:54

          @Gollum "en nous citant un type qui n’était rien d’autre qu’un exécrable tortionnaire incapable de la moindre liberté d’expression pour les autres"

          Je ne vois pas en quoi Augustin était un tortionnaire. Qui a-t-il torturé ? Il ne fait qu’expliquer que les méchants, les menteurs, les assassins, les injustes doivent être punis.

          Vous êtes partisans de relâcher des meurtriers pédophiles dans la nature, en leur donnant un sucre, "tu recommences pas OK ?".

          La pensée de Saint Augustin est une véritable référence de la civilisation occidentale, aussi bien dans le style d’écriture, (traduction en français très bien restituée), que dans les questionnements sur la condition humaine, le cheminement spirituel, en particulier dans "Les Confessions" et "La cité de Dieu".


        • 1 vote
          ezechiel 17 septembre 2017 12:32

          @yoananda "pas besoin d’avoir une cave remplie de corps pour être un tortionnaire dans l’âme."

          Dire que les assassins, les menteurs, les injustes, les méchants doivent être punis c’est être tortionnaire dans l’âme ?
          Vous avez une drôle de conception de la justice.



        • 1 vote
          Gollum Gollum 17 septembre 2017 12:49

          @ezechiel

          Qui a-t-il torturé ?

          Désolé de le dire de façon brutale mais vous faites partie de ceux (et ils sont nombreux) qui réagissent sans lire correctement les posts ! 

          Relire mon dernier post.

          Bien évidemment Augustin ne vise nullement les criminels de droit commun (comme par hasard vous me parlez des pédophiles) mais les hérétiques, qui aujourd’hui ne seraient nullement condamnables aux yeux de la loi. Et même de la simple morale commune

          La pensée de Saint Augustin est une véritable référence de la civilisation occidentale, aussi bien dans le style d’écriture, (traduction en français très bien restituée), que dans les questionnements sur la condition humaine, le cheminement spirituel, en particulier dans "Les Confessions" et "La cité de Dieu".


          Je n’en doute pas et ce n’est pas incompatible avec ce que je dis. Il a quand même surtout été encensé par l’Église et donc son propre camp qui s’est bien gardé de trop mettre l’accent sur ce qui dérange. 

          Notons quand même qu’il a fallu attendre Pie XII pour qu’une encyclique affirme que l’on ne devait pas utiliser la coercition en matière religieuse.. C’est donc tout récent.

          D’ailleurs, soit dit en passant, notre curé qui nous balance que les catholiques ont un chef, le Pape, est bien gentil, sauf que les Papes ne sont pas d’accord entre eux, ce qui relativise singulièrement l’aspect soi-disant monolithique de la doctrine…

          Notons enfin qu’Augustin a été déclaré saint et docteur de l’Église par Boniface VIII le pape le plus porté à la prééminence de l’Église au XIIIème siècle alors que l’Inquisition venait juste d’être créée quelques décennies auparavant. Il ne s’agit bien sûr pas d’un hasard le but étant de donner une légitimité théorique (par Augustin) à la coercition de la dite Inquisition.

          Voilà.


        • vote
          Zatara Zatara 17 septembre 2017 12:56

          @Gollum
          Sinon vous en pensez quoi de mes citations du pépère Augustin ?

          Je n’ai rien lu qui mérite quelque chose d’aussi biaisé que votre interprétation.


        • 2 votes
          Gollum Gollum 17 septembre 2017 13:04

          @Zatara

          Ah non ? Et mes citations c’est du biaisé ? C’est de l’Augustin dans le texte… smiley


        • vote
          Gollum Gollum 17 septembre 2017 14:35

          Pour précisions je me suis basé sur un texte de Robert Joly publié en 1955 ;

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Joly


        • vote
          Zatara Zatara 17 septembre 2017 16:56

          @Gollum
          dites moi plutôt en quoi ces fameuses citations sont des odes à la purification ethnique ou religieuse.... parce que je ne lis rien de ce que vous semblez croire.


        • vote
          Zatara Zatara 17 septembre 2017 16:58

          @Gollum
          C’est de l’Augustin dans le texte…

          donc le pépère écrivait en français ?


        • 1 vote
          Zatara Zatara 17 septembre 2017 17:04

          @Gollum
          bon, au delà de la piètre tentative pour faire passer le pépère Augustin pour un extrémiste sanguinaire, quel est votre thèse ? que le christianisme n’est pas une religion prônant la tolérance ? est ce là tout ? Le Christ en rambo donc, que tout ce qui ne porte pas une croix soit purifié du bout d’une pique.... wow... heureusement que vous êtes là pour remettre les religions à l’endroit..... La seule critique du christianisme à travers quelques citations du pépère Augustin, que visiblement êtes incapable de lire par vous même.


        • vote
          ezechiel 17 septembre 2017 17:31

          @Gollum "Bien évidemment Augustin ne vise nullement les criminels de droit commun "

          "Ne te laisse pas émouvoir par les supplices et les châtiments infligés aux malfaiteurs, aux sacrilèges, aux ennemis de la paix, aux adversaires de la vérité. 

          Les malfaiteurs, les ennemis de la paix, les adversaires de la vérité, les sacrilèges ne sont pas des criminels de droit communs ?


        • vote
          Gollum Gollum 17 septembre 2017 17:39

          @Zatara

          Bien évidemment et comme à chaque fois avec des gens de mauvaise foi vous exagérez grandement mes propos. Je n’ai pas parlé de purification ethnique ! Ni même religieuse.. 

          J’ai parlé de coercition. Coercition qui peut être violente au point que pour Augustin faire pisser le sang est moins grave que la damnation.

          Donc comme il est charitable et qu’il ne veut pas que les gens soient damnés faire pisser le sang est légitime.

          Relisez. Pour ce qui est de la remarque, imbécile, d’Augustin écrivant en français, je réitère que j’ai pris ces citations chez Robert Joly, historien, spécialiste des sources chrétiennes, donc qu’il les ai lui-même traduit du chinois ou du zoulou, je n’en sais fichtre rien et du reste ça n’a aucune importance sauf pour vous à faire le malin…

          Sinon je ne confonds pas non plus le christianisme réel des Évangiles, avec ce qu’il est devenu, passablement défiguré de par des esprits que je qualifierai quant à moi d’assez pervers…et qui a aboutit au totalitarisme ecclésial.

          Que malgré ce totalitarisme la civilisation dite "chrétienne" ait su engendrer malgré cela, ou à cause de cela, de brillants esprits, et des œuvres d’art remarquables est un autre débat, une autre réalité, que je ne nie pas.


        • 1 vote
          Gollum Gollum 17 septembre 2017 17:43

          @ezechiel

          C’est quoi un adversaire de la vérité ? Celui qui n’est pas d’accord avec le dogme ?

          Pétard, à voir votre mauvaise foi à tous les deux cela me conforte de plus en plus dans la toxicité absolue de cette religion, sous sa forme anté-Vatican 2, presque pire que l’Islam… smiley


        • vote
          ezechiel 17 septembre 2017 17:47

          @Gollum "C’est quoi un adversaire de la vérité ?"

          L’adversaire de la vérité est celui qui prêche le mensonge.
          Savez-vous que même en France, en faisant une fausse déclaration, vous pouvez être condamné ?


        • vote
          Gollum Gollum 17 septembre 2017 17:49

          @ezechiel

          Bougre de clown, Augustin ne vise pas cela mais les gens qui nient par exemple tel ou tel dogme. Or on a le droit de contester ces dogmes parce qu’ils ne sont pas prouvables ! Putain mais qu’est-ce que c’est que ces tartuffes ? smiley


        • vote
          Zatara Zatara 17 septembre 2017 18:01

          @Gollum
          Or on a le droit de contester ces dogmes

          en passant par Augustin  ? intéressant concept....

          Putain mais qu’est-ce que c’est que ces tartuffes ?

          Milles excuses Monseigneur, que sa sainteté ne se sente point au prises avec quelques remontrances sur ce qui reste encore la plus facile des critiques (vu le passif). Sa sainteté saura certainement trouver meilleur angle que l’hypothétique sadomasochisme du pépère concernant la bonne et grasse église.....



        • vote
          Gollum Gollum 17 septembre 2017 18:10

          @Zatara

          en passant par Augustin  ? intéressant concept….

          Mais ça n’a ni queue ni tête comme réflexion…

          Bon j’abandonne pour aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir affaire à deux Témoins de Jéhovah… le même côté "j’ai toujours raison même quand j’ai le nez dans la merde"..

          Bonne soirée.


        • 2 votes
          Zatara Zatara 17 septembre 2017 18:27

          @Gollum
          Bougre de clown, Augustin ne vise pas cela mais les gens qui nient par exemple tel ou tel dogme.

          non seulement, vos citations prêtent à confusion (le classique puisque hors contexte) mais vous ne comprenez que ce que vous avez envie de comprendre.

          Je vais prendre votre première citation :

          Du reste, tout ce bruit que l’on fait autour des châtiments qu’ils subissent ne vient-il pas uniquement de ce que la multitude des hommes place son cœur, non pas dans son cœur, mais dans ses yeux ?

          Que du sang vienne à couler d’une chair mortelle, on frémit à cet aspect.

          l’homme ressent le malheur seulement de ce qu’il perçoit immédiatement.... (voir photo enfant Syrien et préoccupation sur cette guerre le reste du temps).
          C’est la critique de l’instantané, du réflexe émotionnel, comme le curé-pastis en parle donc, il s’agit de dépasser l’émotionnel de l’instant, qu’on industrialise et instrumentalise, désormais, à une échelle supplémentaire à travers les médias de masse.....Car si vous, vous vous gardez bien de donner une valeur à la vie, sachez qu’il existe une valeur médiatique à la mort de l’une d’entre elle, et aucune pour les autres invisibles.... Soyez conscient des malheurs du monde et ne vous apitoyez pas seulement sur celle que vous aurez vu, ou cru avoir vu.....

          Et si les âmes, privées de la paix de Jésus-Christ et séparées de sa communion, meurent dans le sacrilège de l’hérésie ou du schisme, parce que rien ne frappe les yeux, personne ne pleure.

          Si vous n’avez aucune empathie pour ceux qui ont une autre religion que vous (il y a une notion de distance géographique, il s’agit de personnes de contrées lointaines) et que vous savez qu’ils meurent pour des raisons religieuses (et pas parce qu’ils ne seraient pas chrétien, chose que vous n’avez pas clairement pas compris), et parce qu’il n’y a pas de buzz, tout le monde s’en branle....

          Toi mieux comprendre ?

        • vote
          Zatara Zatara 17 septembre 2017 18:29

          @erratum
          la première phrase est évidement à voir en italic....


        • vote
          Zatara Zatara 17 septembre 2017 18:37

          @Gollum
          j’ai toujours raison même quand j’ai le nez dans la merde

           smiley Aaaah, ce que j’aimerais que Qaspard et son miroir soit là.

          L’excité du précieux se sent persécuté dans son égo, des barres.....


        • vote
          Zatara Zatara 17 septembre 2017 18:40

          @Gollum
          ... c’est l’introduction de cette première citation qui me laisse circonspect :

          à propos de la répression vis à vis des hérétiques

          Donnez donc la référence du bouquin et le chapitre en question....


        • vote
          Zatara Zatara 17 septembre 2017 18:45

          @Gollum

          (Je vois bien sur quoi vous tiquez : mon accusation de tortionnaire. Je sais pertinemment qu’Augustin n’a jamais porté la main sur qui que ce fut. Mais professer et approuver la coercition revient au même que de l’avoir fait soi-même. Exempter Augustin revient au même que d’exempter un dictateur sous prétexte que ce sont les sous-fifres qui font le sale travail)

          et que dire de ceux qui déforme les propos pour tenter piteusement de les confondre en idéologue de la haine ?


        • vote
          ezechiel 17 septembre 2017 22:29

          @Gollum "Augustin ne vise pas cela mais les gens qui nient par exemple tel ou tel dogme. "

          Vous devriez au moins faire l’effort un jour de lire au moins les Évangiles pour comprendre ce que veut dire Augustin, par justice, vérité et malfaiteur.


        • 1 vote
          Gollum Gollum 18 septembre 2017 09:04

          @ezechiel

          Parce qu’Augustin a écrit les Évangiles ? C’est nouveau ça… (bon là je fais mon Zatara hein, l’imbécile qui fait semblant de ne pas comprendre..)

          Blague à part je me garderai bien de confondre Évangiles et Augustin.

          Ce serait comme confondre les bûchers de l’Inquisition avec la maxime "si on te frappe sur la joue gauche tend la joue droite"… smiley (Taquinerie)


        • 1 vote
          Gollum Gollum 18 septembre 2017 09:13

          @Zatara

          Vous avez raison je vais donner les références. Comme ça le lecteur se fera sa propre idée bien que je pense qu’il n’y ait plus grand monde pour suivre nos différents.

          C’est ici : http://www.persee.fr/doc/rbph_0035-0818_1955_num_33_2_1944

          Le titre est : Saint Augustin et l’intolérance religieuse..   Si, si.. smiley

          Je ne résiste pas à donner la conclusion : 

          Le donatisme, certes, a été la cause occasionnelle de la théorie augustinienne, mais la doctrine élaborée dépasse de loin les cadres de l’affaire donatiste. La plupart des arguments sont valables contre toute hérésie, et Augustin le savait. Nous avons pu constater au passage qu’il emploie parfois des formules générales comme « les hérétiques et les schismatiques  » et nous l’avons vu recourir aux mêmes arguments contre les païens (e).

          Il serait insensé cependant de faire d’Augustin le théoricien de l’Inquisition. Son intolérance a des limites, et au nom de ses principes eux-mêmes, il aurait repoussé le système médiéval.

          Il faut pourtant ajouter aussi qu’il a, le premier (après Optât), ouvert très largement une voie qui, historiquement, a abouti à l’Inquisition. Il limitait strictement la nature des sévices permis, mais plus tard, une civilisation plus brutale pourrait de bonne foi, en se croyant fidèle à Augustin, allonger la liste et l’aggraver, jusqu’au bûcher.

          Mais laissons l’Inquisition. Il fut au moins une époque où la responsabilité posthume d’Augustin fut entière. Lors de la Révocation de l’Edit de Nantes, c’est à la doctrine même d’Augustin que les catholiques firent appel pour justifier les dragonnades et la décision royale. Mgr de Harlay publia à l’époque deux Lettres d’Augustin (XCIII et CLXXXV), avec une longue préface qui illustrait la concordance entre la répression des Donatistes selon saint Augustin et celle des Protestants au xviie siècle. Ce faisant, l’archevêque de Paris se révélait fidèle adepte de la vraie doctrine augustinienne.


          Mais bon je sais que vous allez chercher à minimiser tout ça, j’ai l’habitude… smiley Et à l’intention d’ézéchiel il s’agissait bien des hérétiques et pas des criminels de droit commun.. smiley


        • 1 vote
          Gollum Gollum 18 septembre 2017 09:21

          @Zatara

          Bon je vais répondre sur ce post parce que c’est un régal de désinformation et de contresens…

          Si vous n’avez aucune empathie pour ceux qui ont une autre religion que vous (il y a une notion de distance géographique, il s’agit de personnes de contrées lointaines) et que vous savez qu’ils meurent pour des raisons religieuses (et pas parce qu’ils ne seraient pas chrétien, chose que vous n’avez pas clairement pas compris), et parce qu’il n’y a pas de buzz, tout le monde s’en branle….

          Ben non il n’y a aucune notion de distance géographique. smiley Vous avez vu ça où ? Non mais franchement où ça ??? smiley

          Séparées de la communion ne veut pas dire habiter au Japon. Cela vise toute personne en dehors de la communion ecclésiale donc qui refuse l’autorité de l’Église. Et ce sont bien les hérétiques qui sont visés, d’ailleurs le mot est utilisé dans la phrase ! Et c’est donc bien parce qu’ils meurent non chrétiens au sens d’Augustin, contrairement à votre affirmation surréaliste et mensongère, qu’Augustin considère cela plus grave que toute autre chose au monde…

          Toi mieux comprendre ?

           smiley Y en a qui n’ont pas peur du ridicule smiley




        • 1 vote
          Gollum Gollum 18 septembre 2017 10:02

          @yoananda

          Les religions abrahamiques sont vraiment merdiques. 


          Entièrement d’accord avec ça. Et le reste du post aussi d’ailleurs… smiley


          Mais je me réserve un sens ésotérique tout différent pour ce qui est de tout ça (sauf pour l’Islam qui me semble plutôt une maladroite compilation de thèmes divers variés et… avariés). La Genèse notamment recèle des trésors mais aucun religieux n’y a jamais eu accès. Et c’est là où ces textes deviennent toxiques.


          Le péché originel est d’une toxicité absolue. Sur ce point là, Nietzsche et l’ensemble de toutes ses critiques sont imparables..


          Tout se passe comme si on avait voulu (mais qui ? était-ce intentionnel ? Dans quel but ? Y aurait-il eu un but supérieur à cette manipulation ?) culpabiliser l’homme à outrance…


          Qu’on en juge. Le péché originel avec son libre-arbitre (rien de plus con que le libre-arbitre) : c’est là le germe même du moralisme et de la culpabilité qui va avec.


          Culpabilité tellement énorme (on se demande pourquoi elle est si énorme que ça mais bon..) qu’elle ne nécessite pas moins que la venue du fils de Dieu, obligé de subir une torture incroyable pour racheter (parce qu’on avait besoin d’être racheté en plus ? Culpabilisation supplémentaire absolue…) les hommes. Cette culpabilisation est maquillée sous la forme d’un amour incroyable de Dieu pour les hommes (c’est d’une perversité inouïe quand on y songe)… Comment, en effet, ne pas aimer un tel dieu qui subit un tel outrage ?… Et celui qui ne l’aimerait pas deviendrait, ipso facto, un monstre. Culpabilisation supplémentaire. On en est à la troisième couche de culpabilité qui s’empile.


          Là dessus que se passe-t-il ? Il faut bien sûr imiter le maitre. Or comment l’imiter ? En acceptant aussi des tortures terribles… Ceux qui y arrivent (une minorité, les martyres des premiers siècles qui si ça se trouve se sont fait arnaqués (quelle horrible arnaque), mais la majorité bien évidemment n’y arrive pas… Et se sent de nouveau culpabilisée de ne pas y arriver…


          On en est là à la 4ème couche de culpabilisation cumulée.


          Le tout, administré par une autorité ecclésiastique répressive, et voilà une ingénierie sociale de très haute qualité…


          Mais il n’est pas impossible qu’il y ait aussi une réalité supérieure derrière tout ça…


          Ce serait, dans ce cas, une sacrée coincidentia oppositorum, quelque chose d’absolument hallucinant et fascinant…


          Bon j’en suis là au niveau de mes réflexions. smiley


        • 1 vote
          Gollum Gollum 18 septembre 2017 10:14

          @yoananda

          Bon dans ce tableau j’ai oublié tout l’aspect d’intolérance vis-à-vis de ceux qui ne sont pas d’accord avec ce paradigme qui fut imposé ne l’oublions pas.

          On est loin du climat de tolérance indien, et de celui de l’Antiquité d’ailleurs…

          Bref, on a fait prospérer pendant des siècles une mentalité sectaire d’exclusion des autres paradigmes, ce qui aboutit à un appauvrissement absolu…

          Tout simplement parce qu’il fallait donner un caractère absolu à la façon de voir chrétienne… D’où Augustin, répression des hérétiques, puis Inquisition, etc…

          On a aussi créé une image très négative de l’homme. Incapable spontanément de bonté (il faut la grâce), on sait aujourd’hui que c’est relativement faux et que l’homme n’est pas si méchant que cela (suffit de voyager un peu on est relativement accueilli à bras ouvert surtout dans les pays non chrétiens et c’est là le paradoxe)… dans les pays à industrialisation forte c’est plus dur..

          Donc quand Jean-Paul II essayait de clamer qu’il était expert en science de l’homme, on se marre quoi… smiley

          En France pays de tradition chrétienne, impossible de laisser un objet dans la rue on vous le chipe, au Japon, pays non chrétien, s’il vous arrive la même chose on vous le ramène avec un grand sourire… C’est bien la preuve que le christianisme officiel fut une immense arnaque.

          Bon je pourrai parler aussi du bouddhisme aussi et de sa façon de considérer le monde animal avec une bien meilleure approche que la vision chrétienne mais arrêtons là les lecteurs chrétiens qui me lisent vont péter les plombs.. smiley


        • 1 vote
          Gollum Gollum 18 septembre 2017 10:27

          @yoananda

          Non. Moi la culpabilité c’est fini depuis un bon moment. Je n’ai jamais cru au libre-arbitre. ça date de très vieux… Je suis quelque peu cathare sur les bords de ce point de vue…

          Sinon ce que je pense c’est que bien et mal sont étroitement imbriqués ce qui rend les choses extrêmement complexes. Et c’est pas en restant dans la logique binaire d’Aristote qu’on risque d’y comprendre quoi que ce soit…

          Seul un point de vue supérieur permet de concilier des choses en apparence contradictoires.

          C’est au sommet des choses que se dégage une Unité prodigieuse. C’est ce qu’avait pressenti Nietzsche d’où ses images omniprésentes de montagne, d’altitude, d’air raréfié...


        • 1 vote
          Gollum Gollum 18 septembre 2017 10:33

          @yoananda

          Bien d’accord là encore.. smiley Bien et mal sont des absolus dans la vision chrétienne. Il s’agit d’un manichéisme binaire et très malsain..

          Il s’ensuit un moralisme absolu lui aussi. Il suffit de comparer avec des textes taoïstes d’ailleurs, le climat y est très différent, bien moins anxiogène..

          Et effectivement l’effondrement de notre civilisation est le fruit de cette vision fausse des choses… Le Capitalisme et les Lumières sont les fruits du christianisme.. ça plait pas aux cathos réacs (dont Soral et sa clique) mais c’est la réalité.

          Il vaut mieux en avoir conscience et ne plus être dupe. Mais d’un autre côté, comme l’Univers est parfait, cette "erreur" collective n’en pas une de façon absolue non plus… smiley


        • 1 vote
          pegase pegase 18 septembre 2017 11:48

          @Gollum

          Bien d’accord là encore..  Bien et mal sont des absolus dans la vision chrétienne. Il s’agit d’un manichéisme binaire et très malsain..

          Il s’ensuit un moralisme absolu lui aussi. Il suffit de comparer avec des textes taoïstes d’ailleurs, le climat y est très différent, bien moins anxiogène..


          On voit effectivement que les chinois sont plus détendus !

          Ils crachent sans aucune retenue, ils jettent les os par terre dans les restaurants, ils n’ont aucune empathie envers les animaux, ils ne savent pas faire la queue à un guichet ..... belle doctrine de vie que le taoïsme, en effet ...

          Du côté indien je ne vais pas m’étendre, je voulais m’installer du côté de Dharamsala, ou un peu plus au sud, Pokhara étant trop touristique, j’ai finalement du y renoncer ... trop crade (et je suis gentil en disant cela), trop de pollution, logistique (transports, livraisons) très perfectible .... la bouffe ... non pas la bouffe ...

          En musulmanie, Tunisie, Maroc, Algérie, là tu dois habiter dans ton usine pour ne pas te faire piller, avec tout les jours la peur au ventre de te faire couper la tête par une bande armée ... leurs femmes ... non pas leurs femmes ...

          Effectivement le christianisme c’est la vérole de l’humanité smiley


        • 1 vote
          Gollum Gollum 18 septembre 2017 12:05

          @yoananda

          Oui bonne échelle à cinq barreaux.. smiley

          Sur le point 4 : C’est ce qui fait qu’on ne sait jamais si ce qu’on fait est réellement bien ou mal. Il est même évident que notre action est à la fois bien et mal et ce à plusieurs niveaux… et tout dépend du référentiel qu’on utilise.

          D’où le point 5 le holisme qui est l’intensification du point 4 où l’on se trouve dans un monde global où le discours est inopérant, à la fois vrai et faux..

          Notons ici que ce relativisme moral va de pair avec le relativisme qui existe en physique. Là aussi autrefois on avait des absolus. Espace et temps étaient des absolus.

          Ils sont devenus relatifs depuis Einstein et dépendent fortement du point de vue.

          Pour moi cette convergence n’est bien évidemment pas un hasard. Cela correspond à la structure même des choses sur tous les plans.

          Sinon pour sortir de notre crise de civilisation il faut abandonner la logique binaire pour accéder à une logique quadripolaire de nature transcendantale.

          Car la logique binaire va de pair avec la raison et le rationalisme, tous les deux intimement liés à l’égo.

          Donc la crise de la logique d’Aristote est une crise des fondements même de la pensée, comme de la façon même d’envisager les problèmes éthiques.

          En bref, c’est du lourd, du très lourd même.. (Que ceux qui ont des oreilles pour entendre entendent) smiley


        • 2 votes
          Gollum Gollum 18 septembre 2017 12:19

          @pegase

          Z’avez encore perdu une occasion de vous taire et de raconter des conneries pet-gaz..

           smiley 

          Ce que vous décrivez là n’est pas la Chine taoïste ! Mais bel et bien une Chine corrompue par les pratiques occidentales… Il n’y a plus de Chine taoïste depuis un bon moment...

          La pollution indienne… Là aussi fruit de l’Occident. smiley

          Mais j’adore quand vous venez participer au débat. Je rigole beaucoup.

          Z’êtes bien incapable d’ailleurs de vous élever au niveau philosophique que vous ne critiquez jamais car vous n’en avez pas les capacités…

          Ce que vous dites du Maroc est complètement faux. J’y étais récemment. Quant à la Tunisise et l’Algérie cela doit concerner quelques lieux par ci par là et encore…

          Tous ces pays souffrent d’ailleurs parce qu’ils courent après la course au profit du monde occidental, parce qu’ils essayent de ressembler à l’Occident, et ce comme des cinglés, à vitesse V, tellement ils ont un complexe d’infériorité vis-à-vis de l’Occident.

          Il suffit d’ailleurs d’aller dans les campagnes et les gens sont tout sourire c’est visible surtout dans les pays bouddhistes.. Dans les villes ça se corse parce que là l’influence de l’Occident est plus grande.

          Si les Américains sont persuadés d’être la lumière du monde et d’être les supports du Bien cela vient bien du christianisme en effet. Voir la prière, qui moi m’a absolument révulsé, de Trump et de son équipe dans le bureau ovale. Une belle bande d’hystériques avec une blonde qui branlait du chef comme une cliente d’hôpital psychiatrique.. smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès