• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Denis Robert, auteur de "Les prédateurs", chez Thinkerview

Denis Robert, auteur de "Les prédateurs", chez Thinkerview

 

Thinkerview accueille Denis Robert pour évoquer, une fois n'est pas coutume, le pillage du bien public par les oligarques apatrides avec la complicité des hauts fonctionnaires et autres élus au travers d'exemples précis, la République... celle des copains d'abord (le côté yéyé en moins), des coquins, des malins, des requins, bref de l'hyper-classe qui spolie méthodiquement le bien public, une "Répu de tepus" yo, qui n'a plus aucun sens. 

Entre les réels, nous, et les serpents, il est communément admis qu'il existerait des "médias". C'est tout vu.

 

 

SOURCEZ, VERIFIEZ LES FAITS EN DIRECT : ✅ https://captainfact.io/videos/

SOUTENEZ-LES : ▶️ https://tipeee.com/thinkerview

ECOUTER EN PODCAST AUDIO : ?️ https://thinkerview.com/feed/podcast/ ?️ https://itunes.apple.com/fr/podcast/t... ? SITE : https://thinkerview.com ? YOUTUBE : https://youtube.com/Thinkerview ? FACEBOOK : https://facebook.com/Thinkerview ? TWITTER : https://twitter.com/Thinker_View ? MASTODON : https://mamot.fr/@thinkerview ? PEERTUBE : https://thinkerview.video (CC BY-NC-SA 4.0) https://creativecommons.org/licenses/...

Tags : Denis Robert Oligarchie




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • 16 votes
    PumTchak PumTchak 18 janvier 13:03

    En somme, en ayant vu cette vidéo, lu l’opuscule de Juan Branco, vu l’émission de Ruffin, surtout à cet endroit, on constate qu’il n’y a plus rien d’étanche entre les 3 pouvoirs +celui des médias, ni entre le public et le privé (ce qui date des privatisations sous Balladur, à des "noyaux durs" d’actionnaires, qui ont acquis progressivement les entreprises publiques en entre-soi).

    L’ENA, qui était une école de formation des hauts fonctionnaires au service de l’état est devenu le sésame pour se servir sur l’état qui reste encore. Et puis sur la France en général (bien vu la suppression de l’ISF pour rembourser les donateurs de la campagne macronesque).

    La fausse opposition idéologique droite/gauche depuis 30 ans a réduit la politique à une simple compétition des mandats pourvu qu’ils baignent dans le même fromage.

    Le gentil Toubon, le respecté Défenseur des Droits, nous fait des yeux de lémurien étonné quand on est indigné d’apprendre qu’il gagne 30 000 euros/mois. Il n’y a plus rien qui distingue le travail dignement rémunéré et la corruption.

    Je viens de lire que Marine Le Pen s’interroge si le but de la garde à vue de Benalla n’est pas d’éviter de l’enquête de la commission du Sénat. Faut bien s’entraider, quoi, il y a toujours un moyen.

    Alors bon...

    Ce n’est pas sur un os que les GJ sont en train de tomber, mais sur une boule de tantale.


    • 3 votes
      Zatara Zatara 18 janvier 13:20

      @PumTchak
      c’est un seul et même corps, en effet... Mais ça ne dit toujours rien sur le degré de collusion avec la finance mondiale.


    • 3 votes
      TotoRhino TotoRhino 18 janvier 13:30

      @PumTchak
      "... on constate qu’il n’y a plus rien d’étanche entre les 3 pouvoirs +celui des médias..."
      + 1 !

      "
      La fausse opposition idéologique droite/gauche depuis 30 ans a réduit la politique à une simple compétition des mandats pourvu qu’ils baignent dans le même fromage."
      Fédéré en cela (pour ne pas dire commandé) par la commission européenne !


    • 6 votes
      TotoRhino TotoRhino 18 janvier 13:44

      @Zatara
      Ce que j’en pense...

      Les financiers se servent des politiques pour assouvir essentiellement leur soif d’argent et les politiques se servent des financiers essentiellement pour assouvir leur soif de pouvoir.
      Ils se sont répartis les tâches en fonction de leur aptitude : les politiques s’occupent de la forme et la finance du fond.
      C’est une symbiose qui bénéficie aux deux "organismes".
      Et bien sûr, les amis des uns sont les amis des autres et idem pour les ennemis. Les peuples sont leurs ennemis, d’où ces politiques populicides.


    • 3 votes
      Zatara Zatara 18 janvier 14:06

      @TotoRhino
      si on pouvait étudier cela d’un stricte point de vue scientifique, depuis un microscope (cad en enlevant tout ce qui ressort de l’idéologique, des éléments de com, et des petites turpitudes morales temporaires spécifiques de quelques éléments), on pourrait certainement observer ce que tu décris là en effet...

      Mais ça reste une vision nationale selon moi, parce qu’il existe malgré tout une bataille, une compétition entre "des" élites à l’échelon planétaire.


    • 2 votes
      Zatara Zatara 18 janvier 14:09

      @TotoRhino
      ... et en ce sens, ce "corps unique" n’est pas une cause, mais une conséquence de cette compétition. Le problème, c’est que ça pourrit/corromps absolument tout.


    • 5 votes
      PumTchak PumTchak 18 janvier 14:22

      @Zatara
      Je n’ai pas lu les livres de Denis Robert, je ne peux pas détailler les mécanismes financiers des banques mondiales, paradis fiscaux, chambres de compensation et la titrisation avec l’économie criminelle.

      @TotoRhino

      Les lieux de pouvoirs et d’argent se rejoignent, de toute façon. L’UE est le deuxième centre de lobby mondial : ce ne sont pas les gentils virus qui écrivent les lois...
      Les députés ne servent qu’à voter. J’ai rencontré des députés (nationaux) durant des activités militantes. Ils ne comprenaient pas ce qu’ils avaient voté. Il fallait apporter les textes (imbitables, c’est fait exprès) et leur indiquer leurs noms dans la liste des votes pour.
      On se souvient du scandale du chalutage en eaux profondes, levé par l’association Bloom. Les députés européens, sensibilisés voulaient voter contre en majorité. Ils ont été floués par une entourloupe de textes et procédures de votes et n’avaient pas compris qu’ils avaient revoté pour. Je crois que cela a été rectifié, depuis, je n’ai pas tout suivi. De toute façon, ce sont souvent des batailles juridiques incessantes, avec toutes sortes de chausses trappes. Ce qui est acquis par une loi est déjà rongé un an après par des alinéas rajoutés, de-çi, de-là, avec d’autres lois venues après.


    • vote
      Zatara Zatara 18 janvier 14:30

      @PumTchak
      ah, ça y est, je t’ai retrouvé un lien à propos de notre discussion sur l’article censuré sur le traité d’Aix La Chapelle. Peut être l’avais-tu vu à l’époque :
      https://www.youtube.com/watch?v=Eg_XYPy2gN8


    • vote
      Zatara Zatara 18 janvier 14:45

      et aujourd’hui : https://hooktube.com/watch?v=2F0Pe8nIM6I&feature=youtu.be&t=2759

      J’arrête là le petit HS


    • 5 votes
      medialter medialter 18 janvier 18:08

      @PumTchak
      "Ce n’est pas sur un os que les GJ sont en train de tomber, mais sur une boule de tantale"
      *
      En progrès mon ami, y a pas d’âge pour sortir de l’oeuf smiley


    • 3 votes
      Et Hop ! 18 janvier 19:56

      @Zatara : " Mais ça ne dit toujours rien sur le degré de collusion avec la finance mondiale. "

      Le corps de l’Inspection des finances qui fournit les hauts dirigeants de toutes les banques et compagnies d’assurances, Haberer, Daniel Bouton, Trichet, Macron, etc..

      Les 45 milliards d’intérêts (toutes les recettes de l’impôt sur le revenu) donnés chaque année aux heureux titulaires de la dette de l’État dont l’anonymat est protégé. Et probablement encore plus pour les dettes des collectivités territoriales, des établisements publics, des entreprise publiques (SNCF, EdF,..), de la Sécurité sociale, de l’Unedic, de la CAF,..


    • vote
      PumTchak PumTchak 19 janvier 10:07

      @medialter
      .

      Oui P’pa.

      .

      Ils ne sont pas rentrés à la niche les GJ ? Tout était prévu pour qu’ils se satisfassent de leur vie de con non ?


    • 10 votes
      maQiavel maQiavel 18 janvier 20:22

      Je suis entrain de lire son bouquin, pas encore terminé mais pour le moment il est très bon. A chaque fois que j’ai eu un doute sur les informations qu’il rapporte et que je suis allé vérifier, elles se sont avérées justes. Très rigoureux.

      Mais par contre, ce que je ne comprends pas avec les gens comme Denis Robert qui ont tout le temps le nez dans la merde que déjecte la caste oligarchique française, un méléna pestilentiel qu’ils connaissent dans les moindres détails et dont ils parviennent après des enquêtes minutieuses à tirer l’essentiel pour nous renseigner sur l’état du pays … donc ce que je ne comprends pas avec ces gens , c’est que malgré tout ce qu’ils savent … ils votent Macron  smiley . Loin de moi l’idée de le condamner, il fait ce qu’il veut avec son bulletin de vote, je n’en ai rien à carrer, je ne suis pas un père la morale , c’est juste que je ne pige pas son choix politique. A la limite, je comprends qu’il ne veuille pas veauter Le Pen parce que selon lui c’est fascho, homophobe, la bête immonde, toussa … mais alors, pourquoi ne pas s’abstenir ? Et en plus, le gars explique que si c’était à refaire aujourd’hui, il le referait … tout en sachant que c’est une connerie …  smiley

      Il va peut-être falloir que je relise un peu La Boetie pour le comprendre ( et en même temps comprendre les électeurs de façon générale car plus on avance , moins j’y parviens ).


      • 3 votes
        Zatara Zatara 18 janvier 21:22

        @maQiavel
        Mais par contre, ce que je ne comprends pas avec les gens comme Denis Robert qui ont tout le temps le nez dans la merde que déjecte la caste oligarchique française, un méléna pestilentiel qu’ils connaissent dans les moindres détails et dont ils parviennent après des enquêtes minutieuses à tirer l’essentiel pour nous renseigner sur l’état du pays … donc ce que je ne comprends pas avec ces gens , c’est que malgré tout ce qu’ils savent … ils votent Macron  . Loin de moi l’idée de le condamner, il fait ce qu’il veut avec son bulletin de vote, je n’en ai rien à carrer, je ne suis pas un père la morale , c’est juste que je ne pige pas son choix politique.

        et alors ? y’a (y’avait ?) bien une médaille Fields dans le gouvernement Macron... le journalisme d’investigation n’implique malheureusement pas d’avoir une solide culture et vision politique d’ensemble. Du reste, et plus généralement, on peut être ultra spécialisé sur un sujet sans avoir la capacité de développer une quelconque vue d’ensemble.... C’est d’ailleurs tout l’intérêt d’avoir une société de spécialiste, c’est que ça fait de piètre citoyen smiley

        Mais c’est vrai qu’on pourrait s’attendre, vu ses sujets de prédilections, à quelqu’un de plus apte, à priori, à avoir un avis construit et profond... J’ai bien aimé cette interview, sans plus, sauf le dernier quart d’heure qui m’a occasionné quelques remontées gastriques, dans la droite ligne de ce que tu soulignes ici (que j’aurai traduit pas des bisounourseries et autres voeux pieux de bon aloi, digne de sa famille professionnel, ce qui est irritant pour un journaliste -sans guillemet- de ce calibre)...


      • 1 vote
        Qirotatif Qirotatif 18 janvier 21:24

        @maQiavel
        Au-delà du cas de DR, en réalité je pense que tu ne saisis pas ou plutôt tu n’envisages pas la possibilité de l’existence consciente d’une dualité chez l’individu à ce niveau. Selon toi, et corriges si je me trompe, l’élection est un piège à cons, une manière d’adouber le système à l’insu de son plein gré et tu as raison tant le mode de scrutin, l’ingénierie derrière, le fonctionnement des médias, des partis, ’idée même de "démocratie représentative (qui pue), etc. tout concourt à faire aboutir à cette conclusion. Néanmoins on peut le penser également tout en se disant, de manière pragmatique, cohérente et dans un soucis de maximale efficience, qu’il existe malgré tout des choix électoraux moins pires que d’autres. Par exemple je ne crois pas davantage à ce système tout en étant conscient qu’à l’heure actuelle, avec les paramètres du moment, il y a un choix plus pragmatique à faire. J’ai en outre le sentiment que tu globalises "les électeurs" un peu comme certains le font à l’égard des syndicalistes (en les traitant d’"opposants officiels"), en ignorant cette dualité. C’est assez surprenant considérant ton mode de pensée observable sur d’autres (je fournis les exemples sur simple demande smiley


      • 6 votes
        maQiavel maQiavel 18 janvier 22:00

        @Qirotatif

        Qiro , je suis l’un des abstentionnistes les plus ouvert et tolérant envers les électeurs qu’il soit , en principe je m’abstiens mais je ne recommande pas aux autres de faire comme moi tant que leur choix est éclairé. Remarque bien : je n’ai jamais recommandé de s’abstenir de veauter. Il est vrai que depuis un petit moment, mon abstentionnisme est entrain de se radicaliser car plus le temps avance, plus je trouve qu’être électeur est stupide, à un point que je ne comprends plus la logique qui conduit à veauter mais soit , je ne recommande pas l’abstention , juste de faire un choix éclairé quand bien même ce ne serait pas le mien , je reste tolérant …

        Il existe des choix électoraux moins pires que d’autres ? Je veux bien entendre ça. Mais veauter Macron ? Merde Qiro ,ce n’est pas possible quand on est aussi informé que Denis Robert et surtout quand on a les opinions qui sont les siennes. Lui-même admet que c’est une connerie ( qu’il referait aujourd’hui ). Donc soyons sérieux  : tu vois une logique derrière ce comportement ? Moi je veux bien complexifier les choses et ne pas ignorer les dualités toussa mais … après toutes les enquêtes qu’il a menées, veauter Macron est le moins pire dans sa tête ?  smiley

        Moi je dis qu’il y’a autre chose derrière que le simple fait de choisir le moins pire, comme une servitude volontaire électoraliste qui ne dit pas son nom. Je ne peux pas comprendre ça autrement, désolé. Idem pour Ruffin que j’apprécie vraiment , je trouve qu’il fait honneur à sa fonction de député … mais le mec a veauté Macron.  smiley



      • 6 votes
        maQiavel maQiavel 18 janvier 22:13

        @Qirotatif

        Et je précise que je n’ai rien contre les mecs des catégories sociales supérieures qui ont choisi Macron. Dans les sondages, ces personnes disaient veauter pour que rien ne change. C’est un choix éclairé fait en âme et conscience, elles ont veauté pour leurs intérêts. Je respecte ça.

        Donc ce n’est pas le veaute en soi qui me décontenance. C’est le fait de veauter contre ses idées et intérêts. Je veux bien jouer la carte de la modération et tout mais à un moment, il faut appeler un chat par son nom : c’est idiot  !


      • 3 votes
        barbarello 18 janvier 22:22

        @maQiavel

        J’ai voté pour votre commentaire. 
        Après La Boétie, lisez pourquoi pas "Du bon respect des normes Afnor" pour comprendre ce genre de personnage encarté.  smiley 


      • 6 votes
        Zatara Zatara 18 janvier 23:12

        @ouin-ouinvel
        il faut appeler un chat par son nom : c’est idiot !
        Ce qui est idiot, c’est de croire que parce qu’on serait un super journaliste, on aurait quelque chose à foutre du bien commun en dépassant sa propre idéologie, sa passion, sa propre personne pour le bien commun. Ce mec a beau être un super journaliste, à la fin, on comprend qu’il a 9 ans d’âge mental du point de vue politique. Si t’es pas capable de comprendre et d’admettre cela, c’est que tu ne connais ou ne reconnais strictement rien de la nature humaine.


      • 2 votes
        Zatara Zatara 18 janvier 23:14

        @ouin-ouinvel
        ...et, te concernant, peut être que ça explique d’autres choses sur d’autres sujets...


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 19 janvier 00:01

        @Zatara

        Encore une fois , la Nadine Morano d’ago alias moranozatara qui me contredit sur des choses que je n’ai pas dites en étant HS ( bien commun ???? Age mental du point de vue politique , ça existe ça ??? smiley ) et donc en écrivant des choses que je ne comprends pas.

        Enfin bon, cette fois au moins , elle ne me parle pas d’islam et de tour de France , il y’a du progrès. Il est léger mais il existe. smiley


      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 19 janvier 00:06

        Zut, j’ai oublié d’effacer le « @Zatara ». Car je ne m’adresse pas à Nadine Moranozatara. Je constate son existence … smiley


      • 4 votes
        Zatara Zatara 19 janvier 00:09

        @ouin-ouinvel
        bien commun ????
        le bien commun ? Je peux rien pour toi....
        Age mental du point de vue politique , ça existe ça ???
        Ta culture politique suivant ton âge... Mais je sais que tu n’es pas capable de faire une différence dans ton logiciel entre un gosse de 15 piges qui se dit de gauche et une vieille du PS...

        Hésites pas si t’as d’autres questions...


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 19 janvier 00:30

        Moranozatara me parle de bien commun. Je sais à peu près ce qu’est le Bien commun en philosophie politique mais je ne vois pas le rapport avec mon propos. Et elle me dit qu’elle ne peut rien faire pour moi … alors que c’est elle qui en parle … smiley

        Et j’apprends qu’il existe LA culture politique suivant l’âge  smiley . Ensuite il me parle de gauche , de gosse de 15 ans … et de vieille. Je ne pige rien du tout. smiley

        Mais bon , en général , quand un mec te parle de vieux et de vieille  dans une histoire , c’est pas bon signe … smiley


      • 4 votes
        Zatara Zatara 19 janvier 00:39

        @ouin-ouinvel
        marrant comme j’arrive à discuter avec tout le monde sans qu’il n’y ait aucun problème de compréhension... marrant de voir que pendant des années, tu n’as jamais eu aucun problème... Mais si ça t’amuse de t’auto-hysteriser de la sorte...

        Au cas ou, fait un scan..... les petits AVC, ça touche même les jeunes de nos jours.


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 19 janvier 00:56

        Moranozatara a du oublier certaines séquences du film , je suis loin d’être le seul à lui avoir dit ne rien biter à ce qu’elle raconte. Je me rappelle même d’une époque ou pour ne pas l’irriter ( car elle est très irascible , je me rappelle même m’être déjà fait couvrir d’injures , quand elle parle d’hystérie , elle fait encore preuve d’une délicieuse inversion accusatoire ) , je répondais en gros « cépafo » , c’était ma botte secrète pour avoir la paix. smiley


      • 4 votes
        Zatara Zatara 19 janvier 01:11

        @ouin-ouinvel
        ... diantre... mais tu es possédé ouin-ouin...


      • vote
        maQiavel maQiavel 19 janvier 12:42

        Cepafo. smiley 


      • 6 votes
        quijote 19 janvier 19:48

        @maQiavel

        Ouais... J’écoutais tranquillement son réquisitoire contre les élites. J’étais d’accord. Evidemment : je suis complotiste.

        Puis arrive le moment où il dit "j’ai voté Macron et je le referais parce que, quand même, les fachos...". OK, c’est bon pour moi, pas besoin d’écouter le reste : encore un crétin incapable de se sortir de son conditionnement idéologique, de son formatage de lecteur de libé, du monde et de l’Obs. Un digne enfant de la franc-maçonnerie : cocu jusqu’à la moelle et qui en redemande...

        Le gars pond depuis 25 ans des bouquins démontrant la trahison des élites mais, en bon chienchien qui aime son maître sadique malgré tous les coups qu’il prend, il ne peut pas s’empêcher de lui lécher la main. Jusqu’au prochain coup de pied. Affligeant de connerie et de conformisme crasse... C’est bien, mon petit Robert, tu es gentil, toi. Tu te bats contre le fascisme ! No pasaran ! Je suis sûr qu’il a un poster du Che chez lui.
        Quel con, mais quel con ! C’est là qu’on voit que l’ingénierie sociale mise place à partir du début des année 70 par nos amis libres constructeurs qui ne construisent plus rien depuis longtemps est un succès phénoménal et, pour tout dire, hallucinant. Des gens pareils en viennent à défendre ceux qu’ils considèrent comme leurs ennemis objectifs. Pourquoi ? Ah, c’est ce qu’on leur a appris ! Ils ont appris tout ça à l’école, du primaire jusqu’à l’université, dans les media ( tous, sauf quelques titres ultra marginaux ), dans toutes les campagnes politiques, depuis les cocos jusqu’à la droite "fréquentable". On leur a dit "Le bien, c’est ça. Et pas autre chose". Le gars, en fait la majorité des gens, ne sont pas en mesure de remettre en cause leurs croyances. Leur monde s’écroulerait. Inconcevable.
        C’est bien, mon petit Robert. Tu es gentil, toi.


      • 3 votes
        Belenos Belenos 20 janvier 15:03

        @maQiavel
        "Moi je veux bien complexifier les choses et ne pas ignorer les dualités toussa mais … après toutes les enquêtes qu’il a menées, veauter Macron est le moins pire dans sa tête ?"

        Il n’y a pas d’autre explication à cette bizarrerie qu’une discordance cognitive inexpugnable. Voilà un exemple parfait de ce que j’ai exposé dans un autre fil où nous avons eu un long échange concernant l’approche psychopathologique de l’enfermement idéologique. Denis Robert est dans une bulle idéologique (en gros "gauchiste antifa") et ses qualités d’enquêteur n’y font rien. Il mourra probablement dans cette bulle sans jamais l’avoir lui-même aperçue et sans en ressentir les contradictions et les aberrations. Car une bulle idéologique ne se perçoit que de l’extérieur. De l’intérieur, les parois de la bulle idéologique se confondent avec celles de l’ego. L’idéologie est comme un virus de zombie qui se confondrait absolument avec l’ADN. S’opposer à tout ce qui est étranger à l’ADN est vital pour l’organisme, c’est une question de vie ou de mort. Et c’est vécu comme cela aussi idéologiquement. Pour sortir d’un enfermement idéologique, il faut donc un exorcisme, une (véritable) initiation, un miracle, une illumination, une rencontre sur le "chemin de Damas". C’est "impossible"... ou rare. La personne qui vient vous libérer de votre enfermement idéologique sera perçue par votre pensée comme un ange exterminateur qui vous menace d’une totale atomisation. De l’extérieur, en revanche, l’enfermement idéologique de l’autre se voit souvent comme le nez au milieu de la figure, au point d’être comique : il conditionne même parfois l’allure du zombie, sa manière de regarder, de marcher, ce que l’on appelle "le style". Par exemple les enseignants de l’éducation nationale ont très souvent une "façon de penser" et une "allure" qui est facilement reconnaissable par ceux qui ne sont pas dans celle bulle. Ceux qui sont dans la bulle se trouvent juste normaux. -) C’est terrifiant.  smiley


      • 1 vote
        Hieronymus Hieronymus 20 janvier 15:28

        @quijote @Belenos
        oui, hallucinant à 28:58
        j’ai voté Macron au 2nd tour .. jamais je voterai à droite .. c’est quand même "facho et compagnie" derrière ..
        l’expression Facho & Co, c’est symptomatique de celui qui est sûr de son bon droit alors qu’il ne fait qu’obéir à des réflexes conditionnés
        Belenos, très intéressante votre analyse, mais si vous pouviez faire des § plus courts, ça faciliterait grandement la lecture
        c’est juste une suggestion amicale smiley


      • 1 vote
        Zatara Zatara 20 janvier 15:34

        @Hieronymus
        Belenos, très intéressante votre analyse, mais si vous pouviez faire des § plus courts, ça faciliterait grandement la lecture
        c’est juste une suggestion amicale

        surtout pas, malheureux ! Déjà qu’il ne prend pas le temps d’en pondre tous les jours de ce niveau.... prend "toi-même" le temps de le lire, sans animosité aucune, et si tu me permets smiley ....


      • vote
        Belenos Belenos 20 janvier 15:39

        @Zatara
        Hiero indiquait seulement que j’aurais pu couper mon pavé en plusieurs paragraphes. C’est pas faux !   smiley


      • vote
        Zatara Zatara 20 janvier 15:53

        @Belenos
        Hiero indiquait seulement que j’aurais pu couper mon pavé en plusieurs paragraphes. C’est pas faux !
        Je n’attaque pas Hiero le moins du monde smiley je fais simplement remarquer qu’on peut se passer de toute commodité, ou même de remarque, liée à la mise en forme pour 20 ou 30 lignes de qualité (chose rare). En tous cas, personnellement, une fois pris dans le fil de cette pensée, c’est bien le dernier truc qui me viendrait à l’esprit...Mas c’est le boulimique qui parle...


      • vote
        Qirotatif Qirotatif 21 janvier 07:29

        @maQiavel
        Désolé pour cette réponse tardive mais je ne suis pas certain de m’être fait bien comprendre. Afin de lever toute ambiguïté, j’ai volontairement commencé mon post avec ce "au-delà du cas du DR", et je l’ai précisément fait en sachant qu’il existe un conditionnement, une "discordance cognitive" une "bulle", vvathever you name it... un état mental qui fait que certaines personnes, y compris les plus éclairées qui soient, ne peuvent dépasser, transformer cet état en un autre état et de fait, cette fixation leur fait prendre des décisions stupides allant à l’encontre de leurs propres intérêts. Tout ceci pour dire que je partageais ton constat s’agissant des choix électoraux de DR (il est vrai particulièrement stupides eu égard à sa connaissance des milieux politiques). 
        Ta réponse me fait noter que tu insistes sur le fait que veauter et je ne suis pas surpris de ta radicalisation dans ce sens. Les événements de ces deux derniers mois vont pleinement dans le sens de ta réflexion et force est de constater que les idées de démocratie directe ont progressé et sont mêmes devenues populaires... "populaires" au sens où de plus en plus de personnes (GJ) en parlent à tel point que même les merdias ont été forcés de les aborder (certes, souvent pour les ridiculiser mais entre le silence et la mauvaise pub, il est toujours préférable de jouir de la seconde). Ta radicalisation a donc une base opérationnelle, concrète et logique qui s’explique fort bien. Ma question en réalité étaiy plus générale et je dirais même qu’elle date d’avant les GJ : Envisages-tu que l’on puisse à la fois trouver un système (électoral en l’occurrence) inepte, pervers, injuste tout en s’y associant avec comme maigre perspective le choix du moins pire ? Mon constat est que cette dualité est présente chez de nombreux Français, y compris ceux qui ont leur carte électorale. J’en tiens pour preuve l’addition des votes nuls, blancs et des partis/candidats qui n’ont objectivement aucune chance. Ne penses-tu pas que tous ces gens sont autres choses que des "veaux" enfermés de manière inconsciente dans une servitude ? 


      • vote
        Qirotatif Qirotatif 21 janvier 08:00

        "Ta réponse me fait noter que tu insistes sur le fait que veauter et je ne suis pas surpris de ta radicalisation dans ce sens."

        Telle quelle, cette phrase n’ayant aucun sens, je la reformule : Ta réponse me fait noter que tu insistes sur le fait que "veauter" en général relèverait nécessairement soit d’un choix conscient en faveur de son intérêt de classe bien compris (encore que, s’agissant des macronistes volontaires cela peut se discuter mais admettons) soit d’un acte irrationnel allant de la simple absence de conscience politique à la stupidité la plus crasse. Il y a une troisième disposition mentale qui est celle de la dualité déjà décrite précédemment. Pour moi, les premiers ne "veautent" pas, ils votent tout court. A mon sens tu amalgames les trois, et à mon sens, le "veaute" s’applique aux seconds uniquement, ceux qui ont veauté Macron parce qu’il avait le physique du gendre idéal, parce qu’il était "moderne", "dépassait les clivages classiques", "parce qu’il fallait faire barrage à l’extrême-droate", enfin ce genre de conneries. L’immigré qui vote massivement socialiste le fait de manière consciente, tout comme le type qui habite Paris et bosse dans la pub pour 10K par mois vote Macron. Dans les deux cas, ces gens (et d’autres cat sociales) opèrent un choix en toute conscience avec comme pivot de celui-ci leur propre condition socialo-économique. Les troisièmes, ceux qui forment probablement en réalité l’effectif le plus important du corps électoral, sont juste des pragmatiques qui ne se bercent d’aucune illusion. Enfin... c’est mon ressenti.


      • vote
        maQiavel maQiavel 21 janvier 15:21

        @Qirotatif

        Envisages-tu que l’on puisse à la fois trouver un système (électoral en l’occurrence) inepte, pervers, injuste tout en s’y associant avec comme maigre perspective le choix du moins pire ?( ...)

        ------> Je l’envisage même si je trouve cette perspective de moins en moins convaincante.

        Ne penses-tu pas que tous ces gens sont autres choses que des "veaux" enfermés de manière inconsciente dans une servitude ? 

        ------> J’ai de moins en moins tendance à penser qu’ils sont autre chose mais c’est lié à ma radicalisation vis à vis de l’électoralisme. Mais avant que cette tendance n’apparaisse, je pensais effectivement comme tu le dis. J’ai simplement de plus en plus de mal de mettre de l’eau dans mon vin vis-à-vis de l’électoralisme. C’est déjà pas mal de prendre conscience de sa propre radicalisation, la plupart du temps les processus de radicalisation sont inconscients et le sujet, convaincu d’avoir raison, est incapable de prendre de la distance vis-à-vis de lui-même.

        Les troisièmes, ceux qui forment probablement en réalité l’effectif le plus important du corps électoral, sont juste des pragmatiques qui ne se bercent d’aucune illusion. Enfin... c’est mon ressenti.

        ------> C’est possible.


      • 5 votes
        barbarello 18 janvier 21:49

        Denis Robert ?

        Très louable quand il fait du journalisme d’investigation sur le Kapital, son dada de gauchiste monté sur son cheval de Vertu.

        Mais alors, alors, qu’il est con comme une caricature de gauchiste boulet façon journaleux d’opinion dès lors qu’il s’agit de parler politique, démocratie, corps sociaux, société même...

        En fait il faudrait interdire aux journaleux de faire autre chose que de l’investigation et du factuel dans le cadre de leur métier, ils sont trop débiles et formatés et suintant la vertu de la pensée propre et autorisée par les "autorités". 

        Oups. 

        Détestez moi !  smiley 


        • 2 votes
          barbarello 18 janvier 21:53

          Mince, j’ai craqué.
          Je m’étais dit que je ne dirais rien à son sujet vu clearstream notamment, mais voir sa tronche de journaleux gauchiste assez débile et très formaté aussi longtemps en haut d’avoxtv m’a fait craquer. 
          C’est malin ! Merci le metteur en page, ah vraiment !  smiley 


        • 1 vote
          Djam Djam 20 janvier 14:40

          J’aime bien Denis ROBERT, j’ai lu avec beaucoup d’intérêt ses deux livres sur "Clearstream" puis sur la "Boîte noire". Robert en est sorti d’ailleurs essoré suite à des pressions et des menaces.

          Cela dit, l’écoute intégrale de cet entretien permet de mesure la dimension utopique et gentille du fond de tempérament de ce journaliste honnête, bien trop honnête pour comprendre que :

          1/ l’Europe n’est malheureusement pas "la" solution, mais le piège car il n’y a pas "d’autre Europe",

          2/ Trouver Benoît Hamon sympathique et regretter qu’il n’ait pas suivi Méluche c’est faire preuve là encore d’une naïveté confondante de la part d’un tel investigateur,

          3/ Imaginer que MLP eut pu devenir présidente de la république française relève, là, d’un arrêt ponctuel de la pensarde ! MLP, comme son père avant elle, sert exclusivement à faire voter in fine pour le cheval déjà choisi en amont et bien avant tout scrutin "démocratique" (sans rire),

          Et pour terminer, affirmer encore n’avoir "rien contre le capitalisme" c’est n’avoir strictement rien compris au piège intégral du capitalisme moderne à l’intérieur duquel tout changement, réforme, réorganisation ne sont que des accommodements à la marge qui ne remette jamais en cause l’objectif avéré de tout capitalisme : faire payer les masses pour une ultra minorité privée.

          On comprend mieux, en ayant bien écouté cet homme fort sympathique au demeurant, pourquoi les attaques envers lui, à l’époque de Clearstream en particulier, ne l’ont pas empêché de continuer à vivre quasi normalement et... libre. Il ne remet strictement rien en cause du noyau central de la misère occidentale qui est, à n’en plus douter, l’adoration de l’argent, du matérialisme le plus abouti et de l’individualisme dévastateur.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Qirotatif

Qirotatif
Voir ses articles







Palmarès