• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Du racket de l’état vers l’effondrement : les gilets jaunes sont-ils les (...)

Du racket de l’état vers l’effondrement : les gilets jaunes sont-ils les prémices d’une révolution ?

Dans cette video j'explique comment le racket de l'état mène à l"effondrement de la France, et au ras le bol des français. 

Tags : Economie Politique Fiscalité Gilets jaunes




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 3 votes
    medialter medialter 19 novembre 14:52

    Putain mais arrêtez de vous branler avec vos insurrections et vos révolutions, faut arrêter la fumette, les packs de bières et les longs métrages Hollywood. Cette misérable manif est l’une des moins virulentes depuis des décennies, creusez un peu le sujet et vous verrez que dans le passé, c’était vraiment autre chose (je citais celle de 1984 où Maurois voulait faire intervenir l’armée tellement les transporteurs avaient bloqué le pays, c’était déjà très au dessus, et y en a eu bien d’autres du genre ensuite). Là on avait la même impression que lorsqu’on voit les mouches au mode ralenti tenter de survivre aux premiers froids de l’automne, de la contestation amorphe et sous respiration artificielle. Ce genre d’évènements devrait plutôt inquiéter qu’autre chose. Allez, on en reparle dans un mois, quand tous les petits cochonous prépareront la beuverie de Noël, le genre de délire fait sur mesure pour eux, pour qu’ils se gazent aux volutes éthyliques et continuent de marcher frocs baissés. Non mais allo ? Y a que moi qui note ici l’éternel retour du même, version sinusoïde amortie ?


    • 3 votes
      ged252 19 novembre 20:20

      @medialter
      C’est sûr, si tu es trop gentil, comme l’ont été les gilets jaunes, tu n’obtient rien et tu es juste méprisé.
      .
      C’est ce qu’on a actuellement.
      .
      Il faut être craint pour être respecté, dit la racaille
      .
      Avec nos hommes politiques si réputé pour leur honnêtteté et leur bonne foi, j’ai peur que ce soit le seul moyen pour obtenir quelque chose.



    • 1 vote
      Macrotax_a_donf Macron_a_donf 19 novembre 16:30

      un titre super racoleur qui fait la promo d’un gestionnaire de portefeuilles qui n’en a rien à battre des gilets jaunes (un peu comme moi). n’importe quel gilet jaune serait largué au bout de la 5e diapo et de toutes les façons "y zon zéro pognon pour les placements à risque" mdr.

      bon sinon super présentation de Jean-Luc et bon business avec les gogos.


      • 3 votes
        edwig 19 novembre 16:47

        @Macron_a_donf
        Le pognon lui même est déjà un placement à risque en soi.
        Accumuler du pognon pour ton future est un placement à risque.
        En ces temps de tromperie, le mieux c’est d’accumuler des compétences, menuiserie, plomberie, bricolage , pécher, cultiver, se soigner par les plantes, survivre en cas de guerre nucléaire, savoir chasser et faire sécher sa viande d’homo sapiens,..


      • 3 votes
        medialter medialter 19 novembre 17:02

        @edwig
        "faire sécher sa viande d’homo sapiens"
        *
        Je reconnais que la chasse aux zombies doit avoir un certain charme smiley


      • vote
        Macrotax_a_donf Macron_a_donf 19 novembre 18:22

        @edwig
        Tiens, celle-là je la place avant que tu me la balances
        « Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l’argent ne se mange pas. » Proverbe indien Cree

        hugh !


      • vote
        Macrotax_a_donf Macron_a_donf 19 novembre 18:29

        @medialter
        the walking dead en vo 1080p ça fait des ravages...


      • vote
        medialter medialter 19 novembre 18:47

        @Macron_a_donf
        Ma définition est un peu plus étendue smiley


      • 2 votes
        ged252 19 novembre 19:41

        OU bien il y aura bien une révolution, Ou bien le système va finir comme en URSS par un effondrement financier général.

        Parce qu’à ponctionner sans cesse les français, ceux -ci ne peuvent plus consommer, donc plus acheter, et les commerçants ne peuvent plus vendre.

        .

        L’appauvrissement organisé par l’état va se transmettre à tout le reste de la société.


        • vote
          sls0 sls0 19 novembre 23:53

          Du niveau 3ème ce raisonnement.

          Je pourrai le tenir, dans toute ma carrière professionnel j’ai été voir 3 fois le médecin pour 6-8 jours d’arrêt.

          Dans l’argent qu’on m’a ponctionné je suppose que ça servit pour soigner d’autres personnes.

          Les frais scolaires en France sont les plus bas, au Canada c’est de 18 à 58.000$/an pour l’université.

          Je touche une retraite, si j’aurai dû économiser c’est 1800€ par mois que j’aurais dû mettre de coté par mois sans compter l’inflation et les intérêts.

          Je vis à l’étranger, comme c’est facile de monter une affaire. Dans le milieu des expats il y a une phrase qui revient souvent : comment partir millionnaire de l’ile ? Il faut venir avec 3 millions.

          T’es hyper riche, ça marche bien dans tout les pays sinon tu te fais niquer comme les autres.

          Sinon pour les actionnaires il a raison, comme tout le monde a raison sur ce sujet.

          Les marchés veulent supprimer l’intervention de l’état. Quand je vois un pauvre parler de la même façon ça me fait rigoler. Et oui si tu ne fais pas parti des riches c’est que tu fait partie des pauvres.

          Ré-équilibrer les taux d’imposition ok, faire payer les riches. Quand on voit l’historique des taux des plus riches aux USA, plus c’était haut en imposition des plus riches plus l’économie était au plus haut. Roosevelt taxait à 92% les plus riches.

          Le secret pour être riche ? 

          Naitre dans une famille riche.

          La bonne idée qui rapporte, ça concerne une centaine de personnes par an.

          Le secret de la vidéo pour devenir riche, faire la pub pour son site pour trouver des pigeons.

          C’est gagne petit quand même.

          Si quelqu’un a la recette pour devenir riche, il devient riche. A t’il besoin de faire de la pub sur agoravox pour se faire du fric.

          A l’instant j’entends de la pub pour être heureux, là chapeau. Ca ratisse large.


          • vote
            ged252 20 novembre 10:54

            Dans l’action des gilets jaunes, il y a des point positifs et d’autres qui sont négatifs.

            .

            Les points négatifs :

            Manque d’originalité, pas ou peu d’innovation, pauvreté intellectuelle.

            les blocages sont des procédés habituels des manifestants, blocages d’usines, de raffineries

            peu d’impact économique, le blocage a eut lieu un samedi, très peu de circulation routière et de gens qui travaillent.

            . manifestation trop gentillette, pas de casse, respect de l’ordre, de la loi, des force de l’ordre, alors l’état/le gouvernement s’en fout : c’est cause toujours/ manifeste toujours

            pas d’intimidation, pas de dégats, pas de recherche d’un pouvoir de nuisance.

            .

            Les points positifs :

            Innovation : l’adoption des gilets jaunes, ça n’a jamais été fait auparavant.

            La couleur très voyante des gilets jaunes, ça marque la rétine, donc la mémoire, les gens s’en souviendront, impact visuel fort.

            Les vidéo vont circuler sans cesse et la couleur et l’objet vont rester des symboles de résistance.

            peu d’impact localement, mais un immense impact mondial, là encore les vidéos circulent.

            innovation pas de chef, pas de leader ; il sera difficile pour l’etat d’interdire quelque chose en mettant en prison le leader ou des leaders.

            innovation : blocage de toute la france, ce qui n’a pas été fait auparavant.

            Si c’était fait un jour de semaine, fort impact économique, perte sèche pour état et entreprise. => voir la suite


            • vote
              ged252 20 novembre 11:48

              Ou va le pognon, Mr Macron ?

              .

              « Nous savons tous que les étudiants étrangers nous enrichissent de leur présence, de leur regard, de leur potentiel. » Le premier ministre Édouard Philippe était d’humeur flatteuse à l’égard des étudiants internationaux, ce lundi matin, pour annoncer la mise en place du label « Bienvenue en France ». Celui-ci vise à améliorer l’accueil des étudiants étrangers en France et la visibilité des établissements d’enseignement supérieurs français à l’international. Dans les faits, un « fond d’amorçage » de cinq millions d’euros va être créé pour aider les universités à améliorer leur rayonnement dans le monde, les frais de scolarité des étudiants « extra-européens » vont passer de 200 à 3 000 euros et le nombre d’étudiants internationaux va passer de 320 000 à 500 000 à l’horizon 2027.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ged252


Voir ses articles







Palmarès