• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > DUNE « Frank Herbert’s » : Mythanalyse

DUNE « Frank Herbert’s » : Mythanalyse

Mythanalyse de DUNE, par Frédéric Chambon.

Tags : Cinéma Religions Culture Science et techno Judaïsme Science-Fiction Mythologie




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 1 vote
    zygzornifle zygzornifle 7 juin 08:24

    je me suis régalé avec les livres ....


    • vote
      Ozi Ozi 7 juin 13:18
      Frédéric Chambon, ce ne sont pas les "femens" mais les "fremens" ...  smiley

      Et le Bene Gesserit n’est pas le Judaïsme, si on devait oser une comparaison avec notre histoire, le Bene Gesserit serait plus proche des sociétés initiatiques et cultes à mystères de l’antiquité..
      C’est l’ordre des oracles, des Pythies (limitées par nature) qui patiemment tisse en arrière plan la trame de l’histoire en imposant subtilement une certaine harmonie. Par ex la prophétie Fremen du "Muad’Dib" a été instillé initialement par le Bene Gesserit dans le but lointoin d’offrir à leur "quizat haderach" une armée servile pour reprendre le pouvoir sur Arrakis..

      Toute la tragédie de Dune prend naissance lorsque par amour pour son Duc, une soeur du Bene Gesserit va mettre en péril des milliers d’années de manipulation de lignées génétiques et rompre le fragile équilibre en enfantant un mâle, un messie potentiel bien avant que son heure soit arrivé, le Bene Gesserit perdant de fait tout contrôle sur l’histoire et sa précoce création..


      • 2 votes
        gaijin gaijin 7 juin 17:46
        premier prix du mec qui n’a rien compris a dune .......( voire même même pas lu )
        dune est un roman prophétique qui traite du potentiel de la conscience humaine au travers de différents aspects
        rapports avec la mémoire ancestrale et l’inconscient collectif
        capacité a s’abstraire de l’espace temps ( et tous les pb que pose la précognition )
        potentiel déductif
        sont également abordés les aspects du rapport corps -esprit - émotions
        au travers des 6 romans originaux franck herbert traite les sujets majeurs qui traversent les sociétés humaines en particulier la question du rapport homme-machine et celle de la conscience des machines mais également le role de la religion et ses rapports avec la politique .......

        sinon le mot qu’il cherche le jeune homme c’est psychoactive ......elle est psychoactive la substance ...... smiley

        • vote
          Ozi Ozi 7 juin 20:03

          Je plussoi ton commentaire smiley

          @gaijin :"rapports avec la mémoire ancestrale et l’inconscient collectif ...capacité a s’abstraire de l’espace temps ( et tous les pb que pose la précognition )"

          C’est clairement le fil conducteur de la saga, avec cet ouroboros alchimique qui se matérialise progressivement livre après livre.. Leto 2 étant le seul personnage de la saga à vraiment le percevoir : "connaître l’avenir c’est être pris à son propre piège, mais savoir qu’il y a un piège est la première étape pour y échapper" .. Et pourtant smiley

          La saga de Dune est tellement riche sur les trois niveaux de lecture que c’est à mon sens une sorte de testament apocryphe du 20ème siècle..

          On pourrait également parler de la place prépondérante de l’écologie dans la saga et de la vision casi prophétique d’Herbert tant au niveau des enjeux, de la symbiose que des techniques (et on est pourtant dans les années soixantes)...

          C’est clairement là saga à proposer aux nouvelles générations..  smiley


        • vote
          Ozi Ozi 7 juin 20:44
          Pour ceux qui rechignent à la lecture, ils peuvent se tourner vers la série des années 2000 (facilement trouvable en stream) qui est certes dépourvue de moyen dans son premier volet (retraçant les mêmes évenements que le film de Lynch) mais sa suite "les enfants de dune", prend une envergure surprenante, avec des moyens matériels plus conséquents, et réussit au niveau de la transposition de l’ambiance avec la bande son qui va avec, du jeu d’acteurs qui monte d’un cran, mais surtout de la fidélité à l’ouvrage, à nous captiver et à rentrer au moins un minimum dans la pensée initiale d’Herbert...

          Reste l’attente d’un réalisateur couillu qui osera mettre en lumière "l’Empereur Dieu de Dune"...  smiley

          • vote
            gaijin gaijin 9 juin 07:24

            @Ozi
            " Pour ceux qui rechignent à la lecture "

            ceux là n’accèderont de toute façon jamais a de tels œuvres car aucun cinéaste n’aura les moyens d’en faire un film ( 80 % des films étant consacrés a des effets spéciaux grandiloquents et inutiles destinés a captiver ceux qui rechignent a suivre un scénario ) 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès