• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ecole : de la civilisation à la barbarie

Ecole : de la civilisation à la barbarie

Comment avons-nous pu passer en cinquante ans seulement, 2 générations, de la civilisation à la barbarie ? La télé ? L'immigration ? Mai 68 ? Vatican II ? Internet ? Les jeux vidéos ? Ou plus simplement une volonté de ne plus travailler ?

 

Tags : Société Enseignement




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Captain Captain 28 janvier 2013 18:39

    La preuve par l’image est efficace. Les longs discours sont inutiles.


  • 5 votes
    borowic borowic 28 janvier 2013 12:34

    Je sens comme une tristesse m envahir....


    • 1 vote
      Babac 28 janvier 2013 12:56

      Bientôt, il va falloir faire en plus des études de psy pour faire prof...


      • 5 votes
        Oreille 28 janvier 2013 13:42

        Une ceinture noire plutôt... ; la psychologie c’est pas pour les animaux !
        Comme ces 2 gamins qui voulaient pas sortir du cours de gym, une ou deux tartes dans leurs tronches ça ne leur aurait pas fait de mal.
        Pour en revenir à un commentaire précédent, c’est vrai que le sujet est trop important pour le survoler en 5mn.


      • 2 votes
        Gentleman Gentleman 29 janvier 2013 01:04

        @Oreille

        Un véritable détenteur de ceinture noire respectera toujours les principes du Bushido. Il n’utilisera jamais son art pour mettre des tartes, et encore plus à des gamins. Au contraire, il utilisera d’autres armes terriblement plus efficace, comme la persuasion, pour se faire respecter, et cela fonctionnera très bien.

        En d’autre termes, régler la violence par la violence ne mène à rien. A bon entendeur...

        Pour plus de détail : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bushido#Les_sept_vertus_du_bushido


      • vote
        Oreille 30 janvier 2013 11:50

        @gentleman
        Désolé, c’était une façon de parler, tu as raison mais tu es hors sujet ; je voulais dire que la sentence physique fait partie de l’éducation. Certes ce n’est pas la méthode à adopter d’entrée, mais ces deux lascars sont dans un état d’insoumission tel que la "tarte dans la tronche" est le seul moyen de les remettre à un niveau où la psychologie peut agir :)


      • 2 votes
        eQzez edzez 28 janvier 2013 12:56

        Quand on voit comment les civiles de marseille et toulon se sont fait bombardé par les US , en 1944 , c’est de la barbarie PUR.


        • 8 votes
          Romios Romios 28 janvier 2013 13:53

          Le rapport avec la choucroute ?


        • 10 votes
          Romios Romios 28 janvier 2013 13:58

          L’individu étant persuadé n’avoir que des droits, mais ni capacité de compréhension ni culture, la vie en société n’est plus possible.

          D’où cela vient il ?

          Un début de réponse ici qui concerne un pays européenne actuellement ravagé :

          Le peuple grec est anarchique et difficile à apprivoiser. Pour cette raison, nous devons frapper profondément dans leurs racines culturelles : peut-être alors arriverons-nous à les forcer à se conformer. Je veux dire, bien sûr, frapper à la base de leur langue, de leur religion, de leurs réserves culturelles et historiques, de manière à neutraliser leur capacité à se développer, à se distinguer, ou à triompher ; les éliminant ainsi comme obstacle à nos projets stratégiquement vitaux dans les Balkans, la Méditerranée et au Moyen-Orient.

          Henry Kissinger en 1974, au moment où le peuple grec renverse la dictature des colonels.


          • 4 votes
            MAZIG 28 janvier 2013 14:56

            Encore des détritus fournis par cet auteur prolifique en matières fécales, et puisés dans les poubelles situées à la sortie des égouts débiteurs de ....
            Ce genre de sujet est surtout publié pour détourner les esprits des vrais problèmes qui font que la France est en train de perdre sa crédibilité et sa notoriété sur la scène internationale , au lieu de lui permettre de rebondir , de se développer et de retrouver la place qui lui revient de par ses qualités , ses compétences et son savoir-faire.


            • 9 votes
              Pyrathome Pyrathome 28 janvier 2013 15:01

              C’est pourtant simple à comprendre :
              Nous voyons ici des sales gosses, mais ce même exemple est aussi valable pour certains de nos élites actuellement.....et quand on a de tels modèles à montrer aux jeunes, il n’y a rien d’étonnant à ce que tout parte en couille......l’homme est un primate qui se construit sur le mimétisme !
              Nos élites et leur système totalement corrompu portent l’entière responsabilité de la déliquescence de nos valeurs, la pourriture par le fric.....


              • 2 votes
                Mr.Kout 28 janvier 2013 17:59

                " Ou plus simplement une volonté de ne plus travailler ?"


                Chasse le capitaliste exploiteur liberal(monQ) il revient au galop.

                A bas le travail,vive l’effort.

                • vote
                  Karvok 28 janvier 2013 18:11

                  L’école n’a jamais si bien marché... Alors qu’ils y passaient toute leur vie sans jamais rien y apprendre, les profs se font enfin enseigner quelque chose : le respect. Bien sur vu leur grand âge, il faut un peu les bousculer pour que ça rentre :-]


                  • vote
                    Jade Jade 28 janvier 2013 19:25

                    Comparer un reportage sur une école actuelle avec un film (donc une fiction, ne l’oublions pas) des années 50 est plus que malhonnête.

                    Les enfants comparés n’ont pas le même âge n’ont plus.

                    Ceci dit, tous les profs à la retraite vous le diront (surtout ceux du public), le métier de prof, c’était mieux avant. Pourquoi ? Parce qu’avant (mai 68 semble t il), le professeur était respecté et écouté. Les parents faisait également leurs boulots de parents, donc le gamin qui avait des mauvaises notes ou des heures de colles se prenait un savon en rentrant chez lui. La déresponsabilisation des parents est peut être la première explication de la situation actuelle. Regarder la télé tard le soir, les jeux vidéos, etc.. n’aide pas à la concentration des gamins, mais c’est aux parents de fixer les limites. 

                    Sinon, pour ceux qui seraient tenter par l’argument immigration, islam, etc.. pour expliquer cette situation, il faut savoir que dans certains pays arabes et/ou musulmans, on ne plaisante pas avec l’école, l’instit ou les études (je pense très fort au Liban, notamment).


                    • 4 votes
                      Hieronymus Hieronymus 28 janvier 2013 19:29

                      n’y aurait il pas un rapport entre l’origine ethnique de ces gamins et le fait qu’ils semblent si peu capables de se fondre "harmonieusement" dans notre systeme d’education ?
                      simplement je m’interroge ..


                      • 1 vote
                        pegase pegase 28 janvier 2013 20:32

                        Le simple fait de ne pas avoir le ressentiment "d’appartenance à la nation" doit être un frein à l’envie "de se fondre "harmonieusement" dans notre système d’éducation" .. c’est certain !
                        .
                        De mon temps, les profs avaient déjà du mal avec les petits franco français .. alors là  smiley


                      • 2 votes
                        Mr.Kout 28 janvier 2013 22:27

                        Un enfant qui a des parents non francophones aura beaucoup plus de mal c’est sur.

                        Mais un français dans une famille de pauvres immigré français non sinophone en chine en aura tout autant.

                        Un problème ethnique ?Non,ça j’en suis sur.

                        Apres il y a d’autre facteurs qui accentue ou atténue ce problème :

                        Des parents analphabète même dans leurs langues maternelle ou des universitaires appauvris par l’émigration.(avec les nuances entre)
                        Un père alcoolique ou un père religieux.(idem)


                        Et d’autre.


                        Mais aujourd’hui c’est autre chose.Le problème ne vient pas de la culture d’origine,les petites tètes blondes sont tout autant gravement perturbé, même dans des campagnes sans immigration,c’est moins flagrant et moins important mais on peut le voir.
                        Nous sommes tous le cul entre deux "culture" 
                        J’appelle ça la culture marchande,d’autre parle d’américanisation,donnez lui le nom que vous voulez.
                        Là aussi des parents scolarisés,plus cultivés ou au moins qui apprécie la culture à sa juste valeur malgré le manque due à leurs parcours de vie change la donne.






                      • vote
                        eQzez edzez 29 janvier 2013 06:28

                        Yoanoda explique le passage du tawhid et du "nike ta mère" ; je n’ai pas très bien compris.


                        Les enfants qui disent ça n’ont pas la foi ; ne craignent pas dieu et sont a l’opposé du tawhid.

                        Ils deviennent des satans ; c’est a dire qu’ils pronnent le mal.

                        Même ceux qui ont la foi ; s’ils ne surveillent pas leur langue ; c’est foutu sa place sera en enfer.

                      • vote
                        Mr.Kout 29 janvier 2013 10:54

                        Tu sait quoi yoanada je t’emmerde,tu est qui pour décidé si j’ai le droit de donner mon avis ou non ?



                      • vote
                        Mr.Kout 29 janvier 2013 10:55

                        Je vit à Marseille depuis 18ans ,je suis au coeur de l’action et toi ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès