• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Emilie Hache : écologie politique et écoféminisme

Emilie Hache : écologie politique et écoféminisme

 

De la notion d''anthropocène - contrainte géologique aujourd'hui sans précédent de l'activité humaine -, à l'effondrement aux thèses millénaristes prosélytes qui appellent quelques réserves puisque les collapsologues semblent expulser la politique de leurs préoccupations alors que nous sommes confrontés à des conflits sociaux gigantesques dans un rapport de force très défavorable à ceux qui se soucient du monde de demain...

Violence étatique sous Macron inconnue depuis les années 50 (autant pour l'hyper-modernité du locataire de l'Elysée !)... 

Emilie Hache scrute la nature de tout engagement dit féministe - le sien et celui de ses consoeurs enclines à moquer le préfixe "éco" de ce féminisme qu'elle défend ; un éco-féministe venu des USA dans les années 80 qui s'est construit sur le refus de l'éventualité de la guerre nucléaire.

 

***

 

Haine de la nature, haine de la femme...

L'homme au masculin a autant saccagé la nature qu'il a maltraité la femme avec une rare assiduité notamment dans le cadre d'une révolution industrielle d'une brutalité sans précédent.

Néanmoins, il faut noter le fait que l'éco-féminisme en particulier refuse de jeter le bébé avec l'eau du bain car ce féminisme chevillé à la nature a pris conscience que la "libération de la femme" par le capitalisme qui avait besoin de la force de travail des corps et non de libérer qui que ce soit, a aussi permis sa dévalorisation en la rendant interchangeable à souhait avec n'importe quels autres bras !

Libération à questionner donc, à relativiser dans le cadre d'une ré-évaluation de l'épistémê (1) présente (impasse écologique) et d'hier (du bas Moyen-âge jusqu'à la haute Renaissance) car il n'est pas certain qu'au cours de son passé, la femme ait été si dévalorisée au quotidien alors qu'à une certaine époque, cette femme pouvait être irremplaçable : elle seule était capable d'effectuer certaine tâches indispensables à la vie du foyer et de la communauté dans son ensemble ; ce qui lui conférait un statut sans doute bien moins dévalorisant finalement que celui d'une caissière de supermarché ou d'une travailleuse de chez Moulinex. 

 

***

 

Préservation, sauvetage, reconstruction...

Notre-Dame-des Landes, le concept de ZAD ( zone à défendre) représentent à ses yeux le modèle de lutte à développer dans les années à venir car le plus efficace ; l'idée étant de préserver, de sauver et de retrouver - en partie... dans l'esprit - des modes d'organisation de l'existence trop tôt reniés ou bien franchement en panne d'imagination face aux exigences d'un futur compromis en terme de qualité de vie. 

 

 

1 - Ensemble des connaissances réglées (conception du monde, sciences, philosophies…) propres à un groupe social, à une époque donnée.

Tags : Politique Ecologie Féminisme




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 3 votes
    albert123 8 juillet 14:01

    "Émilie Hache est maîtresse de conférences au département philosophie de l’université de Nanterre1Chercheuse associée au groupe d’études constructivistes (GECo) au sein de l’université libre de Bruxelles, elle est spécialisée en philosophie pragmatique et en écologie politique. Ses travaux s’articulent également autour de la notion d’écoféminisme."

    l’éco féminisme est du pur constructivisme et la réunion de 2 idéologies totalement déconnectées du réel, 

    on voit mal comment elle pourrait être spécialisée en philosophie pragmatique quand les fondations de ses travaux sont idéologiques et constructivistes.

    l’université est devenue une fabrique à escroqueries intellectuelles et la société du consensus mou valide tous les paradoxes, même les plus grossiers.

    chez les 80-120 qui représentent au minimum 95 % de la population cette imposture fait la farce apparemment.

    Le crétinisme humain est consternant.


    • vote
      Serge ULESKI Serge ULESKI 8 juillet 17:30

      Albert, merci de nous expliquer ce qu’il y a de consternant sur ce qui nous est donné à entendre dans cet entretien...

      Cette femme a travaillé un sujet ; j’ai pris la peine de l’écouter tout en tentant d’extraire ce qui m’a semblé résumer sa démarche, en partie...

      Merci d’effectuer un travail. Je ne partage pas des contenus pour qu’il soit décriés sans aucune explication ni travail effectué par son détracteur.

      Merci de vous mettre au travail et de nous expliquer ce "consternant" que vous évoquez

       Dans le cas contraire, je demanderai à ce que votre commentaire soit supprimé. 


      • 6 votes
        Norman Bates Norman Bates 8 juillet 23:12

        @Serge ULESKI

        Tu peux toujours supprimer mes commentaires, mon beau...
        Tu sais quoi ? tu devrais créer plusieurs comptes pour intervenir sur tes modules avec un ton professoral pour produire du "travail"...
        De toute manière je crains que les intervenants ne vont pas se bousculer pour se faire rudoyer par une boursoufflure gonflée d’elle-même qui s’octroie le droit de censure tout ce qui a l’heurt de lui disconvenir...
        Je te laisse à ton camp de "travail", staliniste joufflu au pullover rouge...


      • vote
        Serge ULESKI Serge ULESKI 9 juillet 09:45

        @Norman Bates

        C’est agoravox qui a le dernier mot : je propose, agoravox dispose.

        Manifestement, tu grandiras jamais ! Faut t’expliquer combien de fois que l’insulte n’est pas une réponse à qui et à quoi que ce soit ?

        Va consulter ! Je sais pas... trouve une solution ! Je ne serai pas ta cure ni ton psy. 


      • vote
        Serge ULESKI Serge ULESKI 9 juillet 21:01

        @Norman Bates
        Va consulter ! Je ne peux rien faire pour toi. 


      • vote
        Serge ULESKI Serge ULESKI 9 juillet 21:01

        @Norman Bates

        Va consulter ! Je sais pas... trouve une solution ! Je ne serai pas ta cure ni ton psy. 


      • 7 votes
        Norman Bates Norman Bates 9 juillet 22:08

         Norman ?

         Oui Norman, comment tu vas ?

         Mais...Norman, t’es pas fâché que je vienne t’interrompre pour une fois.. ?

         Tu n’interromps rien, Norman...

         Mais...tu fais quoi sur ce module.. ?

         Rien...je regardais juste mon dernier commentaire se faire sucrer...c’est comme le type un peu pervers qui observe discrètement sa bagnole se faire embarquer par la fourrière...

         Y a quoi sur ce module, Norman.. ? y a la Licra.. ? y a l’Uejf.. ?

         Non. Y a Uleski.

         Uleski ? c’est quoi ça ?

         De la censure aussi, mais d’une autre marque...le genre allergique à tout ce qui ne pense pas comme lui...pas très marrant, non plus...un tronc de sequoia dans le derche...le dernier mec qui l’a vu sourire est mort et enterré depuis belle lurette...

         Il devrait consulter, ce gonze, tu ne crois pas, Norman.. ?

         C’est le conseil qu’il nous donne, figure-toi, Norman...

         Mais il est fou !

         Chut ! Norman ! pas "d’insulte", il va censurer notre échange...hier je l’ai juste qualifié de connard, j’ai mesuré mon propos, j’ai fait de la litote, mais rien à faire...dès qu’il est contrarié il censure...

         Il faudrait qu’il crée son propre site, Solilovox ou Narcivox...

         Bon, là, Norman, ça va censurer...il ne va pas se gêner, le connard joufflu...oups... ! parti tout seul, désolé...


        • 3 votes
          micnet micnet 9 juillet 22:33

          Ce fil semble très amusant : je pense qu’à la fin, il ne restera que les commentaires de Serge Uleski répondant à Serge Uleski sur un article de ...(roulements de tambour)...Serge Uleski ! smiley


          • 5 votes
            Norman Bates Norman Bates 9 juillet 22:54

            @micnet

            Travail notoirement insuffisant, élève Micnet...expliquez-nous pourquoi vous faites cette remarque désobligeante, mettez-vous au travail au lieu de nous insulter, nous ne faisons pas d’article pour être dénigrés...
            Au travail ! sinon nous allons exiger que votre copie soit jetée à la corbeille.. !


          • 5 votes
            Norman Bates Norman Bates 9 juillet 23:04

            @micnet

            Qui sait...l’avenir du débat contradictoire passe peut-être par le concept novateur de la solitude plurielle...

            (j’espère avoir bien travaillé là...)


          • 2 votes
            micnet micnet 9 juillet 23:08

            @Norman Bates

            Oui certainement ! D’ailleurs Serge est probablement une bande à lui tout seul dans son esprit, il devrait peut-être consulter smiley


          • 4 votes
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 9 juillet 23:22

            @micnet

            "Ce fil semble très amusant : je pense qu’à la fin, il ne restera que les commentaires de Serge Uleski"

            Et encore ! Il ne restera parmi les commentaires de Serge Uleski que ceux que Serge Uleski n’aura pas lui-même dénoncés comme inconvenants ou indignes. 

          • 4 votes
            Norman Bates Norman Bates 10 juillet 01:49

            @Qaspard Delanuit

            Sans oublier les potentiels ravages que pourrait causer une possible facette somnambule de Serge Uleski...


          • 2 votes
            Mr.Knout Mr.Knout 10 juillet 17:43

            Un peu comme ses livres : 

            Auteur  : Serge Uleski
            Editeur : Serge Uleski
            Avec une couverture de serge Uleski
            Preface : Serge Uleski

            On peut d’ailleurs trouver des avis très éclairés sur ses ouvrages écrit part un certain Serge Uleski.


          • vote
            Mr.Knout Mr.Knout 10 juillet 17:45

            C’est pas le seul ici à être plusieurs dans sa tête mais le problème avec lui c’est qu’ils sont tous d’accord.


          • 4 votes
            Norman Bates Norman Bates 10 juillet 01:47

            Serge Uleski consacre un article à Emilie Hache, mais ce n’est certainement pas avec Serge Uleski qu’on va se fendre la gueule...

            (purée, ça c’est du "travail".. !)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès