• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En Allemagne, les particuliers empruntent à des taux négatifs (...)

En Allemagne, les particuliers empruntent à des taux négatifs ...

Des taux d'emprunt négatifs de -3,5, -5 jusqu'à -20% pour des prêts à la consommation de 10 000 € maximum. Cela semble trop beau pour être vrai, pourtant en Allemagne, c'est possible. Un informaticien en a bénéficié après avoir rempli un long formulaire en ligne. Il a bénéficié d'un prêt de 1 000 €, des mensualités de 73,10 € pendant 12 mois, soit un total de seulement 877 € à rembourser. Il a fait la démarche deux fois, soit au total 246 € de gains.

Source : https://www.francetvinfo.fr/economie/votre-argent/en-allemagne-les-particuliers-aussi-empruntent-a-des-taux-negatifs_3499503.html?fbclid=IwAR3dNChWVMkxhFBWL9eevrfoWHbsbkRXOM2xaEuy_2Dhmc1C3AF8JsqCE6g

Tags : Allemagne Banques




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • 10 votes
    Hieronymus Hieronymus 24 juin 11:01

    pouvoir emprunter à un taux négatif est une aberration économique qui traduit une crise financière très grave (et occultée)

    pas convaincu par les explications du banquier à la fin, les vraies raisons sont ailleurs

     smiley


    • 9 votes
      pegase pegase 24 juin 11:34

      @Hieronymus
      pas convaincu par les explications du banquier à la fin, les vraies raisons sont ailleurs

      Pareil ! Ça sent la fin de l’euro, ou alors c’est une filiale de la Deutsch Bank qui tente de réduire sa dette par des prêts à court termes ?

      Argent scriptural contre argent en cash ? Très bizarre !


    • 1 vote
      pegase pegase 24 juin 17:01

      Voilà voilà ...

      La Deutsche Bank va créer une banque poubelle pour y loger 50 milliards d’euros d’actifs douteux

      https://francais.rt.com/economie/63059-deutsche-bank-va-creer-banque-defaisance?fbclid=IwAR1olTfznX_RLYc7TjRRtOeSrZnVa8vhhgvODCQdv0miFKv6_QXjhelrLeg#.XRCulsz1SGk.facebook


    • 7 votes
      Hieronymus Hieronymus 24 juin 17:16

      @pegase
      ça s’appelle une structure de défaisance, c’est la même chose qui avait été faite pour le Crédit Lyonnais, sauvé de la faillite à nos frais
      ...
      taux négatif ? ça s’apparente à une fuite en avant
      c’est une volonté de relancer l’économie en distribuant du fric gratuitement, en fait en incitant les gens à consommer le plus possible, la BCE qui se prétendait vertueuse par rapport à la FED se met à son tour à user et abuser des QE (quantitative easing)
      avec ce système les gens vertueux sont pénalisés, les laxistes sont favorisés
      ça va se terminer par une guerre ou une dictature


    • 11 votes
      medialter medialter 24 juin 17:39

      @Hieronymus
      "ça va se terminer par une guerre ou une dictature"
      *
      La dictature, on y est déjà, et la guerre, même pas en rêve, l’oligarchie ne s’est jamais autant gavée. Ca se finira comme en 2008, à la Lehman Brothers, ils trouveront un ou plusieurs bouc émissaires pas trop big pour fail, il vont chanter la messe pour expliquer que "plus jamais ça", ils enverront 1 ou 2 curetons genre Attali à faire le croquemitaine en agitant le risque systémique pour faire cracher le contribuable, et basta. Enfin Hiéro, l’histoire qui se répète, tu connais pas encore ?


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 24 juin 19:35

      @medialter
      il y a 2 niveaux différents de régime totalitaire ou apparenté : la ditadura ou vraie dictature, par ex. l’Urss stalinienne ou l’Allemagne hitlérienne où les opposants sont éliminés physiquement
      et la ditamola ou dictature molle qui est la direction prise de +en+ par notre régime et ds lequel la liberté d’expression se réduit comme peau de chagrin, aussi les opposants sont seulement ruinés économiquement et socialement
      ...
      toi qui es si savant, expose nous donc ce qu’il faut penser d’un taux négatif de la part du système bancaire qu’on puisse s’instruire un peu ? ça nous changera agréablement de tes posts au vitriol où tu t’amuses juste à détruire l’énoncé de tes interlocuteurs
      je dis ça, hein comme ça, juste une idée  smiley


    • 5 votes
      medialter medialter 24 juin 22:23

      @Hieronymus
      "la ditamola ou dictature molle qui est la direction prise de +en+ par notre régime et ds lequel la liberté d’expression se réduit comme peau de chagrin"
      *
      Non, on est dans une vraie dictature, malgré ton nouvel avatar t’as pas pris conscience de l’absence absolue de contrepouvoir ? La fin de la liberté d’expression en cours, c’est rien, c’est l’internet tel que nous le connaissons qui est entrain de prendre fin avec les articles 11 et 13 en cours d’application
      *
      "expose nous donc ce qu’il faut penser d’un taux négatif de la part du système bancaire qu’on puisse s’instruire un peu ?"
      *
      Rien de fondamentalement neuf, Draghi a mis les taux à genoux en réaction à la Fed, une probable récession qui va suivre, et certainement un nouveau Q.E.


    • vote
      Joe Chip Joe Chip 24 juin 23:29

      @Hieronymus

      Pas vu le reportage mais les banques allemandes ont besoin de soutenir la consommation après des années d’austérité budgétaire. C’est aberrant mais pas plus que les milliards d’excédents que l’Allemagne encaisse en s’affranchissant des règles européennes qu’elle a elle-même validées et qui limitent normalement l’excès budgétaire à 6% du PIB.
      Dans ce contexte, les banques allemandes doivent trouver des produits attractifs pour stimuler la demande intérieure et pousser les Allemands à consommer afin de rééquilibrer un peu la situation en faveur de la demande. Normalement, cet argent devrait être reversé sous forme d’augmentation de salaires, en particulier pour les bas salaires, mais l’Allemagne s’y refuse craignant de perdre en compétitivité sur les marchés internationaux. Donc les banques proposent de l’argent rémunéré à ceux qui en ont déjà pour irriguer un peu le marché intérieur... pendant qu’une partie de la population continue de se serrer la ceinture.


    • 6 votes
      Et Hop ! 25 juin 09:55

      @Hieronymus : "... ce qu’il faut penser d’un taux négatif de la part du système bancaire ? "

      Le taux positif anticipait sur l’inflation prévue, la somme remboursée au bout de 10 ans valant moins que celle empruntée, on la majore d’un intérêt.

      Un taux négatif pourrait donc vouloir dire l’inverse, une prévision de déflation, de baisse des prix, donc d’augmentation du pouvoir d’achat d’unre unité de monnaie. La somme remboursée au bout de 10 ans vaudra plus que celle empruntée, on la minore d’un intérêt.


    • 1 vote
      Hieronymus Hieronymus 25 juin 10:36

      @Et Hop !
      c’est tout de même assez inquiétant, ça contredit le principe économique toujours réaffirmé selon lequel "le temps c’est de l’argent"
      là on voit la masse de fric fondre, effectivement processus déflationniste
      la bulle financière mondiale est d’une monstruosité indescriptible, de quoi payer cash l’équivalent de 10 fois tous les avoirs terrestres, faire fondre la masse, c’est ça le but ?
      je pense qu’une bonne guerre serait la meilleure solution, ça permet de faire "reset" au compteur, de toutes façons les Ricains n’en ont rien à branler du sort de l’Europe qu’ils voient uniquement comme une sorte de terrain de jeu
      bon allez, faut garder le moral smiley


    • vote
      jpolyon jpolyon 26 juin 08:20

      @Hieronymus

      Vous avez totalement raison . De mon côté, je n’ai aucune confiance dans les politiques du noyau dur de la beast europa (francais et allemanx) et de cette bce .... le taux negatif n’indique rien ce moins que la gin de cette monnaie. Il essaie de faire le coup qu’ils ont fait aux grecs sur les italiens ; juste pour sauver leur monaie de singe.. mais cela ne marchera pas .... ouf ... Acheter un peu d’or , un peu de franc suisse et quelues actions sur la bourse de shangai (moscou etant inaccessible sauf avec des bitcoins..)... et laisser murir ce fruit deja pourri par le ver du taux negatif .... Meme 1000 euros en francs suisse ou un peu d’or seront toujours une petite sécurité pour les petits ouvriers dont je fais partie.. gardez vos comptes en euros en solde quasi negatif .... vont surement nous proposer du taux negatif et comme cela , je pourrai acheter des dollars australien , roubles ,yen , yuan...monaies refuges du future.... faut bien preparer sa retraite......


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 26 juin 10:39

      "Meme 1000 euros en francs suisse ou un peu d’or seront toujours une petite sécurité pour les petits ouvriers dont je fais partie.. gardez vos comptes en euros en solde quasi negatif .... vont surement nous proposer du taux negatif et comme cela , je pourrai acheter des dollars australien , roubles ,yen , yuan...monaies refuges du future.... faut bien preparer sa retraite......

      "
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @jpolyon
      A priori, je n’ai rien contre votre point de vue ; mais êtes-vous conscient qu’il sous-entend une confiance quasi religieuse dans le comportement rationnel de l’homme (si on s’en tient à la majorité) ?
      Dit autrement, la folie du capitalisme a-t-elle une limite raisonnable qui vous permettrait de "bien préparer votre retraite"

       ?

      Merci


    • 5 votes
      bob87 24 juin 14:02

      Ça retenti comme un signal d’alarme à l’heure ou les italiens sont en train de préparer finement leur sortie de l’euro !

      Achtung !!!!


      • 4 votes
        sirocco sirocco 24 juin 14:39

        A l’inverse des Allemands qui empruntent à des taux négatifs, les Français qui placent leurs économies sur un Livret A se font dépouiller de 1,25 % / an au profit des banques ! Elle est pas belle, la macronie ?...


        • vote
          louis 25 juin 01:14

          @sirocco
          Une façon comme une autre de spolier les petits épargnants, mais le pire a été sous Giscard , le livret A a 9% et l’inflation a plus de 14% .


        • 8 votes
          Hijack ... Hijack ... 24 juin 15:41

          Qu’est-ce que c’est que cette connerie ? ... une effondrement économique plus tôt que prévu ?

          Si j’ai bien compris et en multipliant par 10 ; 10 000€ et un remboursement de 8770 € : gain = 1 230€

          .

          Et, si l’emprunteur n’honore pas ses mensualités ... ? Quelle sanction ? ... une peine de prison ... heu ... négative, c’ est à dire le temps de prison, mais au Club Med, aux frais de l’administration pénitentiaire ?


          • 2 votes
            mac1 24 juin 19:42

            Cela ressemble à l’avant 2008 aux USA où on accordait des prêts de centaines voir de millions d’euros à des smicards qui ne pouvaient pas rembourser. On connaît la suite...


            • 2 votes
              Joe Chip Joe Chip 24 juin 23:14

              @mac1

              Ca n’a absolument rien à avoir. Les banques prêtent à taux négatif en Allemagne parce que les Allemands sont blindés d’épargne et solvables. 


            • vote
              Joe Chip Joe Chip 24 juin 23:14

              à voir d’ailleurs... 


            • 1 vote
              Et Hop ! 25 juin 10:00

              @Joe Chip

              Donc, comme ils ne vont pas emprunter du tout, les banques vont leur faire payer des intérêts sur leur propre épargne.

              C’est comme comme le projet de faire payer au propriétaire occupant un impôt sur le revenu fictif du loyer qu’il encaisserait si il louait son appartement.


            • 3 votes
              Belenos Belenos 25 juin 10:14

              @Et Hop !
              "C’est comme comme le projet de faire payer au propriétaire occupant un impôt sur le revenu fictif du loyer qu’il encaisserait si il louait son appartement."

              Ce qui, en plus, est en réalité déjà le cas avec la taxe foncière (qui est calculée sur la valeur locative de la propriété). Mais d’autres projets sont en cours : la taxe sur l’air que l’on respire ou que l’on pourrait respirer, sur le bonheur de vivre à tel ou tel endroit, sur le soleil et sur la pluie, sur l’amour et les orgasmes, sur la chance d’avoir un si grand président qui prend soin de nous, etc. 


            • 2 votes
              Eric_F 25 juin 18:13

              Comme l’explique le banquier, ce n’est pas une mesure générale, mais des "coups" promotionnels sélectifs, car il faut bien que quelqu’un finance la part de capital non remboursé. comme il est dit à la fin du reportage 1% des prêts sont à taux négatifs, on peut en déduire qure les 99 autres % paient la différence (faible, les taux"normaux" étant bas)

              Le gars du reportage qui a bénéficié de la combine est du reste un usurier, il a replacé dans des prêts entre particuliers et touche des intérêts, et a l’air d’en être très fier !


              • vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 26 juin 01:36

                Subprimes VERSION taux négatifs : MEME COMBAT ; cad nouvelle fuite en avant, dans l’espoir du MIRACLE CAPITALISTE dont Macron est un des meilleurs soldats !

                épouicétout

                CQFD


                • 1 vote
                  Hieronymus Hieronymus 26 juin 11:38

                  depuis env. 1 an, les cours de l’Or ne cessent de grimper

                  il a passé la barre des 1400 $ et est à son plus haut niveau depuis 6 ans, en dépit des énormes manipulations effectuées (en particulier avec l’Or papier) pour endiguer sa montée, les institutions financières ne peuvent plus entraver l’envolée du métal jaune, signe de fébrilité des marchés

                   smiley



                  • vote
                    Justin 26 juin 22:51

                    En économie et en sciences actuarielles, le taux d’intérêt réel est le taux d’intérêt nominal auquel on doit effectuer une correction afin qu’il tienne compte du taux d’inflation et de la prime de risque.

                    Avec un taux d’intérêt nominal n et un taux d’inflation i

                    Il est possible, de façon intuitive, d’approximer le taux d’intérêt réel de la façon suivante : t = n  i

                    ... il suffit que l’inflation dépasse le taux d’intérêt nominal sans prise de risque (emprunt d’état sûr). La personne prête à 1,5% et l’inflation est à 2% en calculant qu’à l’avenir l’inflation risque de monter avec toujours trop d’argent sur le marché qui ne trouve pas preneur à l’emprunt (donc plutôt 1,5% que zéro). Il y a trop d’argent sur le marché (supérieur à la demande).

                    La Suisse connait régulièrement des taux négatifs depuis ... 1979.

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_d%27int%C3%A9r%C3%AAt_n%C3%A9gatifs

                    Ce phénomène a eu une incidence sur les dépôts des particuliers souvent étrangers rémunérés traditionnellement chaque trimestre, avec une marge pour la banque absolue de l’ordre de 1 à 2 % dès que les taux monétaires sont devenus inférieurs à la marge.


                    • vote
                      Justin 26 juin 22:56

                      En définitive, ce qui compte est le pouvoir d’achat relatif. Les taux baissent mais les prix baissent-ils aussi (déflation) ? Les taux négatifs doivent aider paradoxalement à faire ... remonter l’inflation.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès